Motoplanete
À la une des Actualités

WSBK / Australie - Kawasaki en force avec les victoires de Rea et Lowes.

         Course Tissot-Superpole

         Client habituel à la victoire, Rea a retrouvé le succès sur la "petite" course du week-end SBK en Australie. Au terme des dix tours de la course Tissot-Superpole, le Nord-Irlandais s’est adjugé la victoire pour la première fois en Australie depuis 2017.

         C’est sous le soleil que les pilotes du Championnat MOTUL FIM World Superbike ont pris place sur la grille de départ du Phillip Island Grand Prix Circuit pour la première course Tissot Superpole de la saison.

         Pour la seconde fois du week-end, Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) partait depuis la pole position mais c’est Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) qui prenait la tête de la course au premier freinage devant Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) et Sykes. Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) pointait quatrième devant Loris Baz (Ten Kate Racing - Yamaha) alors que Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati) s’installait à la sixième place devant Alex Lowes (Kawasaki Racing Team) et Xavi Fores (Kawasaki Puccetti Racing).

         Alors que Razgatlioglu tentait un dépassement risqué sur le quintuple Champion du Monde, il parvenait à éviter la collision et perdait alors la deuxième place au profit de Redding. Dans le sillage du pilote turc, Baz ne parvenait pas à contenir Lowes et se faisait ensuite rapidement dépassé par Van der Mark.

         Dans les derniers tours, Razgatlioglu parvenait à récupérer la seconde place devant Redding et cherchait l’ouverture sur Rea pour la tête de la course. Lowes se hissait au quatrième rang devant son ancien coéquipier, Van der Mark qui devait alors faire face à la menace de Sykes et Baz.

         Au terme d’un dernier tour rempli de suspens, c’est finalement Rea qui décrochait sa première victoire de l’année pour seulement 0.067 seconde d’avance sur Razgatlioglu. Redding s’adjugeait son deuxième podium du week-end devant Lowes qui terminait quatrième.

         Van der Mark passait la ligne en cinquième position devant Sykes et Baz enregistrait les points de la septième place et le statut de meilleur pilote indépendant pour la deuxième fois consécutive. Haslam concluait la course sprint au huitième rang devant Rinaldi.

         Le Top 6

1. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK)
2. Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) - +0.067
3. Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati) - +0.072
4. Alex Lowes (Kawasaki Racing Team) - +0.205
5. Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) - +1.088
6. Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) - +1.631

         WSBK Course 2

         Les pilotes du Championnat MOTUL FIM World Superbike se réunissaient pour la dernière fois du week-end sur le Phillip Island Grand Prix Circuit pour la Course 2. Après sa victoire lors de la course sprint, c’est Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) qui occupait la première place sur la grille aux côtés de Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha Official WorldSBK Team).

         Dès le départ, Rea prenait le commandement des hostilités avant de se faire dépasser au deuxième virage par Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team). Razgatlioglu s’installait au troisième rang devant Alex Lowes (Kawasaki Racing Team) et Loris Baz (Ten Kate Racing - Yamaha).

         Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) pointait sixième devant Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati) et Michael Ruben Rinaldi (Team Goeleven) qui dépassait Leon Haslam (Team HRC) pour la huitième position mais les deux hommes s’accrochaient au virage 10. Si l'Italien se retrouvait hors course, le Britannique parvenait cependant à reprendre la piste.

         À l’avant, Rea reprenait la tête de la course devant le duo de l’équipe Pata Yamaha et Redding remontait à la quatrième position derrière Razgatlioglu. Baz parvenait à dépasser Lowes et tentait alors de se rapprocher de Redding mais Lowes ne lui laissait pas le temps d’attaquer et récupérait la cinquième place.

         Bautista réduisait l’écart sur le groupe de tête et se faisait un peu plus menaçant sur Lowes qui se retrouvait sixième derrière Razgatlioglu tandis que Baz cherchait l’ouverture sur Redding pour la troisième position. Le Français prenait l’avantage sur le pilote Ducati et Rea tentait de résister aux assauts de Van der Mark avant que le Néerlandais ne se fasse dépasser par Baz.

         Alors que Razgatlioglu et Lowes allaient au contact, le Turc perdait du terrain sur le groupe de tête et Caricasulo partait à la faute au virage 10. Baz prenait la tête de la course devant Rea et les deux hommes distançaient légèrement Van der Mark, troisième qui devait se débattre avec Lowes. Razgatlioglu parvenait à se hisser à la cinquième place devant le duo du team Aruba.it Racing - Ducati pendant que Baz et Rea se disputait la première place.

         Lowes dépassait rapidement ses adversaires jusqu’à prendre le commandement de la course des mains de son coéquipier qui lui rendait la pareil. Van der Mark en profitait pour récupérer la seconde place. Après une petite frayeur, Baz se retrouvait au cinquième rang derrière Razgatlioglu et devait défendre sa position face à Bautista et Redding.

         Dans les derniers tours, Razgatlioglu rencontrait un problème sur sa machine et forçait Baz à sortir de la piste, laissant le Français reprendre la course à la huitième place tandis que le Turc devait abandonner à moins de deux tours de la fin.

         Sur la ligne, c’est Lowes qui décrochait sa première victoire en WorldSBK depuis 2018 devant son coéquipier pour une courte avance de 0.037 seconde. Redding montait sur le podium pour la troisième fois du week-end devant Van der Mark.

         Le Top 6

1. Alex Lowes (Kawasaki Racing Team)
2. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) - +0.037
3. Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati) - +0.849
4. Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) - +1.784
5. Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati) - +4.278
6. Álvaro Bautista (Team HRC) - +4.322

         Course SuperSport

         Pour la première course de la campagne 2020, c’est le rookie, Andrea Locatelli (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP) qui s’élançait depuis la première place sur la grille.

         À l’extinction des feux, Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) prenait l’avantage sur Locatelli tandis que Randy Krummenacher (MV Agusta Reparto Corse) chutait au premier virage après un départ compliqué. Jules Cluzel (GMT94 Yamaha) se hissait à la troisième place derrière le pilote italien tandis que Raffaele De Rosa (MV Agusta Reparto Corse) pointait quatrième suivi par Corentin Perolari (GMT94 Yamaha) et Philipp Oettl (Kawasaki Puccetti Racing).

         Steven Odendaal (EAB Ten Kate Racing) se classait septième devant Isaac Viñales (Kallio Racing) et le rookie, Can Öncü (Turkish Racing Team). Danny Webb (WRP Wepol Racing) clôturait le top 10 devant Hannes Soomer (Kallio Racing) et Federico Fuligni (MV Agusta Reparto Corse) tandis que le Champion WorldSSP300 2019, Manuel Gonzalez (Kawasaki Parkingo Team) se maintenant à la 13e place. Hikari Okubo (Dynavolt Honda) occupait la 14e position devant Andy Verdoïa (Blu Cru WorldSSP By MS Racing) qui parvenait à dépasser le Japonais.

         Cluzel ne parvenait pas à contenir De Rosa qui s’installait au deuxième rang et tentait de rattraper Locatelli qui affichait une demie seconde d’avance au troisième tour. Mahias restait dans le sillage de son compatriote en quatrième place devant Perolari. Plus loin derrière, Okubo chutait au virage 3 et Gonzalez parvenait à se hisser à la 11e place derrière Soomer.

         Alors que Locatelli continuait de creuser l’écart sur ses poursuivants, Oettl partait à la faute au virage 2 et De Rosa commençait à distancer le trio de Français composé de Mahias, Cluzel et Perolari. Le pilote italien et Cluzel entraient aux stands pour le changement obligatoire de pneus au huitième tour, imités au même moment par Peter Sebestyen (OXXO Yamaha Team Toth). Un tour plus tard, Viñales, Öncü et Gonzalez faisaient à leur tour leur entrée dans la pitlane bientôt suivis par le trio de tête : Locatelli, Mahias et Perolari.

         Cluzel écopait d’une pénalité de 0.080 seconde pour ne pas avoir respecté le temps imposé en pitlane mais se maintenait à la troisième place en piste derrière Locatelli et De Rosa. Son coéquipier se classait quatrième devant Mahias et Soomer héritait de la sixième place devant Viñales.

         Après avoir mené la course de bout en bout, Locatelli décrochait sa première victoire en WorldSSP avec une avance de près de six secondes sur De Rosa. Cluzel s’adjugeait la troisième place suivi de ses compatriotes, Perolari et Mahias, respectivement quatrième et cinquième après une bagarre entre les deux hommes sur les trois derniers tours.

         Après application des pénalités pour ne pas avoir respecté le temps imposé en pitlane, le classement permettait à Soomer de décrocher les points de la sixième place devant Odendaal et Gonzalez. Fuligni se classait neuvième tandis que Viñales, pénalisé, devait se contenter de la dixième place.

         Le Top 6

1. Andrea Locatelli (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP)
2. Raffaele De Rosa (MV Agusta Reparto Corse) - +5.817
3. Jules Cluzel (GMT94 Yamaha) - +6.780
4. Corentin Perolari - (GMT94 Yamaha) - +11.372
5. Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) - +11.423
6. Hannes Soomer (Kallio Racing) - +15.520

Crédits infos : WorldSBK.com
Crédits images : Kawasaki Racing
Ducati Corse - Team BARDAHL Evan Bros. WorldSSP

Avis

Déposez votre avis sur la WSBK / Australie - Kawasaki en force avec les victoires de Rea et Lowes.
Notez cet article :

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus