Motoplanete
À la une des Actualités

WSBK / Misano - Rinaldi s'impose à deux reprises.

WSBK / Misano - Rinaldi s'impose à deux reprises.

           Course 1 - World Superbike 2021 à Misano

            Le pilote italien Michael Ruben Rinaldi a décroché sa deuxième victoire en WorldSBK à l’occasion de la Course 1 du Round Pirelli Made in Italy d’Emilie-Romagne avec l’art et la manière.
Dès l’ouverture de la première course sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli, les protagonistes du Championnat MOTUL FIM World Superbike auront rencontré de nombreux rebondissements devant de nombreux fans italiens venus soutenir leurs idoles.

WSBK / Misano - Rinaldi s\'impose à deux reprises.
           Au premier freinage

           Rinaldi (Aruba.it Racing - Ducati) a pris un superbe départ dès l'extinction des feux, dépassant d'abord Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha avec BRIXX WorldSBK) ainsi que son coéquipier Scott Redding, avant de passer à l'extérieur du virage 1 sur le Champion en titre Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK).

           Rea a essayé de reprendre sa position au virage 2, forçant Rinaldi à écarter au virage suivant et permettant à Razgatlioglu de prendre brièvement la tête de la course. Rea a ensuite repris l’avantage sur le pilote turc mais Rinaldi s’est rapidement rapproché de Rea pour s’installer à nouveau à la première place devant le pilote Kawasaki.

           Au coude à coude

           Rinaldi a dû résister à la pression imposée de la part du sextuple champion du monde Rea durant les dix premiers tours de la course, avec un écart allant jusqu'à une demi-seconde maximum, mais sans que Rea puisse même envisager de tenter un dépassement sur le leader de la course.

           Pourtant, la pression allait finir par payer pour Rinaldi quand Rea a fait une rare erreur au virage 1, devant rattrapper une énorme glissade sur sa ZX-10RR ; le Nord-Irlandais parvenait à rester sur sa machine mais perdait non seulement du temps sur Rinaldi, mais également la deuxième place car Razgatlioglu en profitait pour lui passer devant. Rinaldi est ainsi devenu le premier Italien à gagner à Misano depuis Marco Melandri en 2017. Le podium de Rea lui a permis de décrocher son 150e podium avec Kawasaki, tandis que la marque verte enregistrait son 350e Top 3.

           Aux côtés de Rinaldi sur le podium, Razgatlioglu et Rea terminait deuxième et troisième alors que Redding, qui avait d'abord essayé de prendre la tête dans les premiers virages de la course, concluait finalement la Course 1 au pied du podium.

           Dans le top 10

           Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK) s'est emparé de la cinquième place sur sa Kawasaki ZX-10RR, devançant de peu Álvaro Bautista du Team HRC, le pilote espagnol ayant montré un rythme soutenu tout au long du week-end. Moins d'une seconde derrière, le rookie et plus jeune pilote sur la grille, Axel Bassani (Motocorsa Racing), terminait septième tandis que Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) passait la ligne en huitième position. Bautista, Sykes et Bassani avaient lutté toute la course pour les points de la sixième place qui semblait destinée à Sykes jusqu'à l'avant-dernier tour de la course.

           Le pilote italien Andrea Locatelli (Pata Yamaha avec BRIXX WorldSBK) concluait la première course du week-end au neuvième rang et le Néerlandais Michael van der Mark (BMW Motorrad WorldSBK Team) complétait le Top 10.

WSBK / Misano - Rinaldi s\'impose à deux reprises.
           Le reste du plateau

           Après une superbe séance Tissot Superpole, Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) se classait 11e tandis que Garrett Gerloff (GRT Yamaha WorldSBK Team), qui s’était élancé de la pitlane suite à une sanction concernant l’accrochage avec Rinaldi à Estoril, empochait les points de la 12e place. Kohta Nozane (GRT Yamaha WorldSBK Team) et Leon Haslam (Team HRC) terminaient respectivement 13e et 14e alors que le rookie Tito Rabat (Barni Racing Team) fermait la porte des points. Haslam et Gerloff ont été les deux seuls pilotes à utiliser le pneu SCX standard fourni par Pirelli, les 19 autres ayant choisi d'utiliser la solution SCX de développement pour la Course 1.

           Jonas Folger (Bonovo MGM Action) manquait de très peu une place dans les points à Misano, terminant à seulement 0.161s de Rabat en 16e position, devant Isaac Viñales (Orelac Racing VerdNatura) 17e. Le Français Christophe Ponsson (Alstare Yamaha) se classait 18e, tandis que le duo TPR Team Pedercini Racing, Samuele Cavalieri et Loris Cresson, complétait le classement. Chaz Davies (Team GoEleven) pointait dans le Top 10 avant de chuter au virage 4.

           Le Top 6 de la Course 1 WorldSBK :

1. Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing – Ducati)
2. Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha with BRIXX WorldSBK) +3.657
3. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) +5.104
4. Scott Redding (Aruba.it Racing – Ducati) + 10.247
5. Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK) + 13.474
6. Álvaro Bautista (Team HRC) + 14.766

           Tour le plus rapide : Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) 1’34.476 (Nouveau Record)

           Course Superpole - World Superbike 2021 à Misano

           Rinaldi (Aruba.it Racing – Ducati) a aussi remporté la course Tissot-Superpole. Il inscrit ainsi sa deuxième victoire du week-end sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli au terme de dix tours très disputés et devient ainsi le premier italien à triompher deux fois le même week-end à Misano depuis Max Biaggi en 2012.

WSBK / Misano - Rinaldi s\'impose à deux reprises.
           Extinction des feux

           Comme lors de la Course 1, Razgatlioglu est parvenu à prendre l'avantage sur Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK), qui partait depuis la pole position, et était imité par Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing - Ducati) un tour plus tard qui s’installait à la deuxième place après s’être élancé de la quatrième place sur la grille.

           Rinaldi se maintenait alors dans le sillage de Razgatlioglu avec comme objectif en ligne de mire une seconde victoire. Les deux pilotes se sont retrouvés côte à côte dans le virage 8 au troisième tour, mais suivaient des trajectoires différentes. Razgatlioglu a tenu bon jusqu'au sixième tour sur les dix à parcourir avant que Rinaldi n'effectue un dépassement osé mais réussi sur son adversaire. Razgatlioglu tentait alors de suivre Rinaldi, mais l'Italien parvenait à conserver la tête de la course et passait le drapeau à damiers à la première place devant Razgatlioglu tandis que Rea s’adjugeait la troisième position ; ainsi le trio de tête s'assurait la première ligne pour le départ de la Course 2. Le podium de Razgatlioglu a offert à Yamaha son 280e Top 3.

           Le top 9 de la grille

           Redding se classait quatrième et se qualifiait donc en deuxième ligne pour la Course 2 de cet après-midi, où il sera rejoint par Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK) et Axel Bassani (Motocorsa Racing). L’Italien, qui est aussi le plus jeune pilote de la grille 2021, a terminé dans le Top 6 et a ainsi décroché son meilleur résultat au sein du Championnat au terme de la course sprint.

           Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) passait la ligne en septième position et prendra donc le départ depuis la troisième ligne devant l'Américain Garrett Gerloff (GRT Yamaha WorldSBK Team) qui a terminé huitième après s'être élancé depuis le fond de la grille, n’ayant pas inscrit de temps en Superpole samedi matin. Andrea Locatelli (Pata Yamaha avec BRIXX WorldSBK) partira en neuvième position pour la Course 2.

           Points importants

           La course de Chaz Davies (Team GoEleven) s'est terminée avant même d'avoir vraiment commencé après être parti à la faute entre les virages 1 et 2 suite à un contact avec Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing), forçant le pilote britannique à abandonner la course. Mahias chutait à son tour quelques instants plus tard au virage 6 avant de ramener sa machine au stand. Michael van der Mark (BMW Motorrad WorldSBK Team) a également abandonné prématurément après une sortie de piste avec sa BMW M 1000 RR au virage 1.

WSBK / Misano - Rinaldi s\'impose à deux reprises.
           Eugene Laverty (RC Squadra Corse) a terminé 13e après un départ depuis le fond de grille, le pilote Irlandais ayant lui aussi manqué la séance qualificative du samedi après une chute lors de la FP3.

           Le Top 9 de la course Tissot-Superpole :

1. Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing - Ducati)
2. Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha with BRIXX WorldSBK) +0.485
3. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) +1.865
4. Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati) +2.419
5. Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK) +5.671
6. Axel Bassani (Motocorsa Racing) +7.448
7. Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) +10.560
8. Garrett Gerloff (GRT Yamaha WorldSBK Team) +13.102
9. Andrea Locatelli (Pata Yamaha with BRIXX WorldSBK) +13.110

           Tour le plus rapide : Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing – Ducati) 1’34.356s (Nouveau Record)

           Course 2 - World Superbike 2021 à Misano

           Pour la dernière course du Round Pirelli Made in Italy d’Emilie-Romagne, le Championnat MOTUL FIM World Superbike aura une nouvelle fois été rempli de suspens jusqu’à la victoire de Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha avec BRIXX WorldSBK) sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli, empêchant le pilote local Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing - Ducati) d’inscrire un triplé à domicile.

WSBK / Misano - Rinaldi s\'impose à deux reprises.
           Départ

           Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) a pris la tête de la course après avoir profité de l'attaque de Razgatlioglu sur Rinaldi dans le premier tour en dépassant les deux hommes au virage 4. Rinaldi parvenait toutefois à répliquer et s’installait à la seconde place devant son rival turc.

           Rinaldi entreprenait ensuite de resserrer l’écart sur Rea pour prendre la tête de la course avant qu'une légère erreur de l'Italien ne permette à Rea de recupérer le commandement de la course mais seulement pour un tour, car l’Italien s’installait à nouveau en tête un tour plus tard. Razgatlioglu parvenait à son tour à dépasser Rea au virage 8 et partait à la poursuite de Rinaldi dans le but de décrocher sa première victoire de la campagne 2021.

           Sur le podium

           Rinaldi n'a pas été en mesure de creuser l'écart avec Razgatlioglu et le pilote turc maintenait la pression sur le double vainqueur du week-end avant de prendre Rinaldi par surprise au virage 14 et de s’installer en tête de la course. Le pilote Yamaha creusait rapidement l’écart d’un peu plus d’une demi-seconde avant d’afficher une seconde sur son adversaire un tour plus tard tandis que Rea tentait de prendre la deuxième place des mains de Rinaldi.

           Au fur et à mesure que les tours défilaient, Rinaldi parvenait petit à petit à réduire l'écart avec Razgatlioglu, les trois hommes distançant Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati). L'écart entre le pilote turc et Rinaldi se réduisait alors à trois dixièmes avant que Razgatlioglu n’élève une nouvelle fois le rythme pour s’envoler vers sa première victoire de l’année. Rinaldi concluait son formidable week-end en deuxième position devant Rea, qui compte maintenant 20 points d’avance au général sur Razgatlioglu. La victoire du Turc signifie que Yamaha met fin à une série de 15 victoires par Kawasaki ou Ducati depuis la Course 1 en 2014.

           Dans le top 10

           Redding terminait la dernière course de la manche italienne en quatrième position, c’est la première fois dans sa carrière WorldSBK que le pilote britannique ne monte pas au moins une fois sur le podium dans le week-end. Garrett Gerloff (GRT Yamaha WorldSBK Team) s’est adjugé la cinquième place après une lutte serrée contre Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK), qui complétait le Top 6.

           Axel Bassani (Motocorsa Racing) a poursuivi son solide week-end à domicile avec une septième place, son troisième Top 7 à Misano et le meilleur week-end de sa jeune carrière WorldSBK jusqu'à présent. Bassani et Álvaro Bautista (Team HRC) se sont disputés la septième place, le pilote espagnol terminant finalement à la huitième position, devant Andrea Locatelli (Pata Yamaha avec BRIXX WorldSBK) et Michael van der Mark (BMW Motorrad WorldSBK Team) qui complétaient le Top 10. Les cinq constructeurs ont tous terminé dans le Top 10 de la Course 2.

WSBK / Misano - Rinaldi s\'impose à deux reprises.
           Points à retenir

           Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) a terminé à la 11e place, après une chute lors de la course Tissot Superpole pour terminer devant Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) qui devançait Kohta Nozane (GRT Yamaha WorldSBK Team), Tito Rabat (Barni Racing Team) et Eugene Laverty (RC Squadra Corse). Le pilote irlandais terminait dans les points de la course 2 après avoir manqué la journée de samedi suite à une chute lors des essais libres 3.

           Le pilote allemand Jonas Folger (Bonovo MGM Action) terminait à la porte des points après s’être écarté de la trajectoire au virage 4 dans les derniers instants de la course, mais il a pu terminer devant Isaac Viñales (Orelac Racing VerdNatura), Samuele Cavalieri (TPR Team Pedercini Racing) et son coéquipier Loris Cresson.

           Leon Haslam (Team HRC) a chuté sur sa machine au virage 2 au début du quatrième tour, tandis que Chaz Davies (Team GoEleven) a abandonné sur problème technique.

           Le Top 6 de la Course 2 du WorldSBK :

1. Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha with BRIXX WorldSBK)
2. Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing - Ducati) +1.286
3. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) +2.987
4. Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati) +9.102
5. Garrett Gerloff (GRT Yamaha WorldSBK Team) +10.695
6. Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK) +13.117

Crédits infos : WorldSBK.com
Crédits images : Ducati Corse - Yamaha Racing - Kawasaki Racing - Honda HRC

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus