Motoplanete
À la une des Actualités

Le championnat MotoGP en ébullition

Le championnat MotoGP en ébullition

Il y a bien longtemps que nous n'avions pas vécu une telle configuration en championnat du monde Moto GP : à quatre grands prix de la fin de cette saison 2022, le championnat pilote reste ouvert et les paris s'enchaînent sur les différents sites de casino en ligne en France. À  seulement quelques semaines de la trêve hivernale, qu'en est-il de cette 74ème édition du championnat du monde Moto GP ? 

Championnat pilote : le suspense reste à son comble

Si le championnat constructeur est déjà attribué, depuis plusieurs semaines, à la marque italienne Ducati qui a fait preuve d'une domination écrasante, laissant la concurrence loin derrière elle, tout au long de la saison, le championnat pilote, lui, reste encore bien ouvert. Les pilotes, aussi talentueux les uns et que les autres, se battent à coup de millièmes de seconde lors des essais et trouvent les ressources nécessaires pour offrir aux spectateurs des courses toujours dignes des plus grands GP. 

« El diablo », Fabio Quartararo, premier pilote français à remporter le championnat du monde de MotoGP en 2021 et donc champion du monde sortant cette année, montre une détermination sans faille malgré une Yamaha handicapée par une vitesse de pointe en deçà de la concurrence. Ses exploits de pilotage lui permettent de rester au contact des motos européennes lors de chaque course et de s'offrir, pour le moment, la tête du classement.

Grand Prix MotoGP du Japon 2022

Aprilia, représentée par son pilote fétiche Aleix Espargaró, flirte également avec le haut du classement. L'Espagnol est toujours en embuscade pour la course au titre malgré une grosse défaillance technique au Grand Prix du Japon qui le condamne à un zéro pointé. 

Pour sa part, le pilote italien Francesco Bagnaia reste le poursuivant favori à la course au titre avec sa Ducati usine malgré une modeste prestation au Japon qui se termine par une chute lors du dernier tour. Cependant, il en faut plus pour faire tomber celui que l'on surnomme « Pecco ». Rien n'est perdu pour autant, il ne lâchera pas l'affaire. 

Les outsiders au cœur des pronostics

Parmi les outsiders encore en lice, nous retrouvons l'Italien Enea Bastianini (Ducati), l'Australien Jack Miller (Ducati), le Sud-africain Brad Binder (KTM) et le Français Johann Zarco (Ducati).

Pour la suite du championnat, les pilotes devront également composer avec le retour explosif de l'Espagnol Marc Márquez et de sa Honda qui ne se prive pas de reprendre quelques gros points aux futurs champions. Les KTM quant à elles, font preuve d'une constante amélioration de leurs performances et pourraient très bien créer la surprise sur le podium. C'est d'ailleurs ce que l'on a pu constater au Japon, le 25 septembre dernier, avec un Brad Binder plus que déterminé. Enfin, il semblerait que Suzuki ait aussi son mot à dire avant le retrait des courses de Moto GP. Quelle qu'en soit la nationalité, les pilotes et leurs équipes ont a cœur de finir cette saison 2022 en beauté. 

Si rien n'est joué, il est aujourd'hui compliqué de réaliser un pronostic après la démonstration inespérée de Jack Miller au Japon qui se positionne désormais au 5ème rang du championnat du monde. Les prochaines courses se dérouleront en Thaïlande, en Australie, en Malaisie et en Espagne, il reste 100 points à prendre, et les pilotes et leurs équipes sont fatigués. Si pour certains le mal du pays et le manque de leurs proches se fait sentir, Jack Miller, lui, rêve de gagner chez lui en Australie le 16 octobre prochain et n'a jamais été si près du but.

Plus que jamais, le Moto GP nous réserve une fin de saison mémorable. Que le meilleur gagne ! 

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus

Question du jour

Après la période RC 30 / RC 45, Honda change de tactique pour le Superbike avec sa... ?