Motoplanete

ActualitéQuelle moto électrique acheter en 2024 ?

Quelle moto électrique acheter en 2024 ?

Vous projetez d'acheter une moto électrique ? Face à ce choix à la fois écologique et économique, les marques chinoises ont le vent en poupe. On peut notamment citer CF Moto, Voge ou encore Super Soco. Vous pourrez
les dénicher auprès de revendeurs français.

Achat de moto électrique : les marques chinoises en vogue

En France, acheter une moto électrique sur Scoot Elec est aussi simple que pratique. Cette plateforme propose des motos électriques des marques Vmoto comme la Wanderer Pro ou la Huner Pro, Easy Watts avec la gamme
SW ou encore des cylindrées plus sportives comme les Sur-Ron. Vous accédez aussi bien à des cylindrées modestes accessibles sans permis comme des modèles plus puissants de 125 cm³. Côté autonomie, vous pourrez rouler entre 40 à 160 km sans recharger la batterie pour les véhicules les plus perfectionnés. 

Outre ces caractéristiques, qui dépendent de l'usage que vous souhaitez faire de votre moto, la présence d'une batterie amovible est un critère intéressant. Vous pourrez ainsi recharger l'élément seul sans avoir besoin d'un
grand espace pour l'ensemble. Et cela réduit aussi les risques de vol. La batterie au lithium est aussi un must, surtout si vous disposez d'une grosse cylindrée, puisque la capacité de démarrage à froid est plus importante que
sur une batterie classique. 

Image de la Super Soco TS Street Hunter

Les motos électriques CF Moto

Les motos électriques CF Moto recèlent des modèles assez distincts. Vous pourrez aussi bien vous mettre au guidon d'une routière pour parcourir de longs parcours asphaltés, d'une sportive pour des sensations de vitesse
uniques ou d'un roadster pour dompter les chemins. 

Parmi ses modèles phares on peut citer le roaster 650 NK ou la moto routière 650 TK. Bien que ces modèles soient des moteurs thermiques, CF moto a développé sa marque dédiée à l'électrique : Zeeho.

Les motos électriques Voge

Chez Voge le parti-pris est résolument sportif avec une gamme de motos électriques typées roadster. Il s'agit d'une toute jeune marque chinoise de qualité, née en 2019. Le modèle phare ? La 500 DS qui se conduit avec un permis
A2 et conviendra même aux motards débutants. Et du côté des véhicules électriques, Voge s'implante en France avec la ER 10.

Les autres marques non chinoises

La fabrication de motos électriques n'est pas l'apanage de la Chine. En Europe on peut notamment citer Super Soco dont la maison mère est en Autriche, mais les modèles sont conçus en Chine. La marque propose des motos aux lignes vintage à des tarifs très abordables. C'est du côté de l'amérique avec la marque Zero Motorcycle que les modèles électriques se démocratisent et font rêver. La marque a été créée en 2006 et sort régulièrement de nouveaux modèles très attrayant et performant. La qualité est là ! Et bien que l'autonomie d'une véhicule électrique ne soit pas aussi intéressant que les modèles thermiques, les motos Zero permettent des virées deux roues sur de plus longs trajets.

Pourquoi acheter une moto électrique ?

L'achat d'une moto électrique revêt de multiples avantages. Parmi lesquels l'accès à une prime et un entretien plus simple que sur un deux-roues thermique.

Image de la Easy Watts SW 8000 - moto électrique de fabrication chinoise

Une empreinte carbone moindre

Sur une moto électrique, les rejets de CO2 dans l'atmosphère sont beaucoup plus réduits. Vous pourrez ainsi profiter des grands espaces naturels et de la montagne sans engendrer de pollution. Même si la fabrication de
l'engin et les composants utilisés dans la batterie sont quand même générateurs d'une empreinte carbone minimale.

Pour la recharge, il suffit de disposer d'une prise électrique. Soit chez vous (d'où l'intérêt des batteries amovibles), soit en profitant des bornes publiques. Ces dernières sont très souvent équipées de prises types Domestique UE
ou Type E/F compatibles avec votre moto électrique. 

Un entretien facilité

Terminé les vidanges ou les réparations salissantes, l'entretien d'une moto électrique est assez aisé. Il reste important de vérifier les consommables de manière régulière. Ainsi, rendez-vous chez votre revendeur ou un
professionnel pour faire tester l'état de charge de la batterie, effectuer la vidange si vous disposez d'un modèle doté d'un système de refroidissement à l'huile. Enfin, freins et pneus sont à vérifier avant chaque départ, et à faire contrôler tous les 6 000 km environ, un peu plus si vous avez une conduite sportive. 

La prime à la conversion

L'État propose une prime à la conversion pour tout achat d'une moto ou d'un scooter électrique. Il s'agit d'un bonus écologique dont le montant dépend de la puissance du moteur de l'engin. Par exemple, si elle est
supérieure ou égale à 2 kilowatts, la somme est de 250 euros par kWh d'énergie de la batterie. Et ne peut dépasser 27 % du prix d'achat de votre moto électrique ou 900 euros.

Suivre l'actualité

Vous voulez en savoir plus sur l’actualité moto, recevez les informations dans votre boite mail.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Indispensables

La sécurité du pilote et les performances de votre moto sont primordiales. Chez nos partenaires 'Motoblouz' et 'la Bécanerie', vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin, de l'équipement aux pièces détachées, pour entretenir votre machine à la perfection.

Question du jour

De quand date le premier Triumph Scrambler ?