Motoplanete

Le comparatif Yamaha XJ6 600 Naked 2010 vs Suzuki SVF 650 GLADIUS 2010 - Avec un peu plus de 6 000 euros, deux ou quatre pattes ?

Avec un peu plus de 6 000 euros, deux ou quatre pattes ?

Avec un peu plus de 6000 euro, deux ou Quatre pattes ? Par Oli le belge
Photos: Speedy

           Première vision :

           La XJ6 blanche contre la Gladius noire ; et même si les lignes sont très proches, le look reste une question de goût. Suite aux avis et remarques de plusieurs internautes, je dois dire que mon regard a quelque peu changé... Les deux motos partagent une plastique discrète mais Il est vrai que le style de la Suzuki Gladius a peut-être quelque chose de féminin, enfin plutôt quelque chose de pas \"assez\" motard ?

Très incisifs, les petits cache-radiateurs sur la Yamaha XJ6 sont très sympas et plutôt agressifs.
Un plus pour la Suzuki grâce à son phare qui n\'est pas sans rappeler le style MV Agusta Brutale.
Dans les deux cas, les constructeurs ont choisi l\'option pot en dessous de la moto. Une bonne chose d\'ailleurs, les pots sous la selle ont une touche plus sportive certes, mais cela représente du poids non suspendu très haut et sur beaucoup de motos, ça chauffe les fesses!

Malgré cela, les deux pots ne sont pas logés à la même enseigne : Champion du son (le V8 Ferrari au ralenti, si, si) la sortie basse de la Yamaha XJ6 chauffe la botte droite à l\'arrêt, problème que j\'avais déjà rencontré sur \"feu\" la Buell tandis que la Suzuki Gladius, elle, se tape un pot, heu comment dire, moche : le genre de silencieux qui vous oblige à prévoir un budget \"sortie adaptable\" lors de l\'achat. Remarquez que je me suis fait la même réflexion lorsque j\'ai vu la cartouche de la nouvelle Yamaha FZ8.

Hauteur de selle très proche, la position n\'est pourtant pas le même! La selle de la Suzuki Gladius est nettement plus ferme, de plus les caches sous la selle viennent cisailler les cuisses (bon, ok, j\'ai des grosses cuisses!)

\"\"

Le guidon de la Yamaha XJ6 est assez fermé et \"tombant\", du coup la position de conduite est plus \"sportive\", dans tous les mauvais sens du terme.
Plus fatigante en ville, elle permet une meilleure pénétration dans l\'air sur autoroute.
De ce point de vue, le guidon plus large et plus plat de la Suzuki Gladius offre une position moins fatigante et (on peut appeler ça un point positif ?) vous oblige à rouler à une vitesse raisonnable ou à oublier l\'autoroute.
La prise au vent est telle qu\'à partir de 150 (avec un pilote svelte comme moi, 1,82m, 95kg, veste ,d\'hiver) la moto se met à louvoyer.

Les tableaux de bord révèlent une recherche d\'économie, celui de la Yamaha XJ6 n\'est autre que le modèle de la série Yamaha FZ, pas de gros soucis pour le look, tout est là mais ça manque un peu de chaleur.
Pour la Suzuki Gladius, on retrouve le très pratique indicateur de vitesse enclenchée, une option que l\'on aimerait trouver sur la Yamaha XJ6, tellement le moteur tourne vite et vous incite à passer la 7 ème.
Il tourne déjà à 7 000tr/min à 130 km/h, ce qui place l\'aiguille dans la seconde moitié du compte tours.

           Moteur !

           Entre le martellement viril de la Suzuki Gladius (qui n\'est pas sans rappeler le moulin de la KTM SuperDuke, si, si) et le feulement de la Yamaha XJ6, le ton est donné.

\"\"

Voilà d\'ailleurs le point qui m\'intéressait le plus lors de se comparo. J\'ai toujours eu un doute quand à l\'intérêt de mettre un quatre pattes sur un 600.
Bon, ok, je roule en bi (Yamaha TDM 900) et je dois dire que j\'adore le comportement de ce type de moteur pour rouler tous les jours, mais bon il n\'y à que les cons qui ne changent pas d\'avis.
Je coupe tous suspens, je n\'ai pas changé d\'avis !

Bien sur, le p\'tit coup de gaz en rétrogradant est nettement plus sympa avec un 4 pattes, l\'allonge est différente, mais la zone rouge à 11500 ne permet que deux styles de pilotage sur la Yamaha XJ6.
Ou on passe la sixième le plus vite possible et on roule sur le couple. Mais dans ce cas, il n\'est pas rare de devoir \"tomber\" 1, 2, voir 3 rapports pour retrouver un peu de vigueur pour un dépassement viril.
Ou alors, la conduite style grand prix, toujours dans les tours!

Lors d\'une sortie en duo, j\'ai testé les deux conduites. La 6ème sur le roulant et la haut du compte tours pour le sinueux.......
Comme le 4 en ligne n\'a pas un frein moteur très présent, la conduite en haut n\'est pas trop inconfortable pour le passager. Je dois dire que même lors d\'une attaque, heu, vive et en duo, la moto ne se désunit pas.

La Suspension fait un très bon travail (bon, c\'est rigide quand même, hein!) et la moto est vraiment amusante dans le sinueux.

           Et la Gladius, alors ?

Je l\'ai testée en solo, sur un parcours similaire à la Yamaha XJ6. Il n\'y a pas photo, à vitesse et route égale, le bicylindre de la Suzuki est un régal. C\'est bien simple, on ait toujours dans le bon régime.
Une vrai mini KTM SuperDuke, je vous dis ! Par contre, les suspensions et le comportement sont moins saignants que sur la Yamaha XJ6. La moto à tendance à se désunir lorsque l\'on rentre fort en virage, la mise sur l\'angle est moins franche...
Ça se tient à peu .....quand même, l\'une n\'est pas un monstre de précision et l\'autre un custom, mais c\'est vrai que si on passe de l\'une à l\'autre la différence de comportement est évidente
Ajoutez à ça, une boîte ultra vive avec un verrouillage parfait et c\'est le bonheur !

\"\"

           Conclusions :

           Là, pour une fois, j\'ai presque envie de dire que le top serait le mix des deux... La partie cycle de la YamahaXJ6 et le moteur de la Suzuki Gladius.
Évidemment c\'est impossible, alors... laquelle choisir?

Comme souvent lors de l\'achat d\'une moto, il est important de réfléchir à l\'utilisation première du futur 2 roues. Pour le coup, le prix, la consommation (moins de 6 litres dans les cas) et la \"roulabilité\" sont très proches.

Reste le look... Et là un p\'tit coup de coeur pour la Yam! Coup de coeur d\'avant l\'essai qui a été largement gommé par le plaisir moteur de la Gladius!

Je ne vous aide pas là, et bien tant pis, à vous de voir ;-)

A+

Oli le belge

Châssis

Cadre
En acier de type Diamant Treillis tubulaire en acier
Reserve
17.3 litres 14.5 litres
Hauteur de selle
785 mm 785 mm
Longueur
2120 mm 2130 mm
Largeur
770 mm 0 mm
Hauteur
1085 mm 1090 mm
Empattement
1440 mm 1445 mm
Poids à sec
0 kg 0 kg
Poids en ordre de marche
205 / avec ABS 210 kg 202 kg

Train avant

Suspension
Fourche téléhydraulique Ø 41 mm Fourche téléhydraulique Ø 41 mm
Débattement
130 mm 130 mm
Frein
Double disque Ø 298 mm, étriers 2 pistons frein AV 2 disques Ø 290 mm, étriers 2 pistons
Roue
120 / 70 120 / 70
Diamètre roue
17 17

Transmission

Boite de vitesse
Boîte à 6 rapports à 6 rapports
Transmission
Transmission secondaire par chaîne par chaine

Train arrière

Suspension
Monoamortisseur monoamortisseur
Débattement
130 mm 130 mm
Frein
Simple disque Ø 245 mm, étrier 1 piston frein AR 1 disque Ø 220, étrier 1 piston
Roue
160 / 60 160 / 60
Diamètre roue
17 17

Moteur

Type moteur
4 Cylindres en ligne , 4 temps Bicylindre en V à 90° , 4 temps
Refroidissement
Refroidissement liquide Refroidissement liquide
Alimentation
injection électronique Injection Ø 39 mm
Distribution
double ACT 2 ACT
Nombre de soupapres
4 soupapes par cylindre 4 soupapes par cylindre
Cylindrée
600 cc, 65,5 x 44,5 mmmm 645 cc, 81 x 62,6 mmmm
Puissance
≈ 78 ch à 10 000 tr/min ≈ 72 ch à 8 400 tr/min
Avec air forcé
- -
Couple
6.1 mkg à 8 500 tr/min 6.4 mkg à 6 400 tr/min
Avec air forcé
- -
Moto bridable à 34ch (Permis A MTT1)
Non Non
Moto bridable à 48ch (Permis A2)
Non Non

Infos pratiques

Les plus
  • Facile et accessible
  • Look sympa
  • Idéal pour débuter
  • Tarif contenu
  • Le twin pétillant
  • Style général
  • Tarif
Les moins
  • Equipements standards
  • Usage sport limité
  • Bras oscillant simple
  • Echappement... à apprécier
  • Equipement soft
Performances
Performances
5 999 €
Prix neuf
6 299 €
Prix neuf

Millésimes

2013
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2012
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2011
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2010
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2009
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2016
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2015
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2014
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2011
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2010
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2009
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2015
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2014
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2013
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche
2012
Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche Cliquez pour voir la fiche

Concurrentes

Honda CBF 600 N 2010 Honda CBF 600 N 2010 Kawasaki ER-6n 650 2010 Kawasaki ER-6n 650 2010 Suzuki SVF 650 GLADIUS 2010 Suzuki SVF 650 GLADIUS 2010 Harley-Davidson XL 883 SPORTSTER IRON 2010 Harley-Davidson XL 883 SPORTSTER IRON 2010 Honda CB 600 F HORNET 2010 Honda CB 600 F HORNET 2010 Triumph 675 STREET TRIPLE 2010 Triumph 675 STREET TRIPLE 2010 Kawasaki ER-6n 650 2010 Kawasaki ER-6n 650 2010 Ducati 696 MONSTER 2010 Ducati 696 MONSTER 2010 KTM 690 DUKE R 2010 KTM 690 DUKE R 2010 BMW F 800 R 2010 BMW F 800 R 2010

Avis

Déposez votre avis sur Le comparatif Yamaha XJ6 600 Naked 2010 vs Suzuki SVF 650 GLADIUS 2010 - Avec un peu plus de 6 000 euros, deux ou quatre pattes ?
Notez ce comparatif :