Motoplanete

ActualitéLe Superbike mondial est à Valence ce week-end. Les Ducati doivent impérativement revenir au top.

Le Superbike mondial est à Valence ce week-end. Les Ducati doivent impérativement revenir au top.

 

SBK-2010-logo-HQ

          En ce début de saison, le bilan du team officiel Ducati est particulièrement maigre. Cinquième du classement provisoire, Noriyuki Haga (Ducati Xerox Team) n'a qu'un seul podium à son actif : une troisième place en Australie. C'est à peine mieux pour son prometteur coéquipier Michel Fabrizio (Ducati Xerox Team) qui occupe la quatrième place du classement provisoire. Il est grand temps pour ces deux hommes de réagir et le rendez-vous de Valence doit impérativement être le théâtre du rebond du team officiel Ducati sous peine d'être largement distancé au championnat.

         Car en tête, personne ne les attend, à commencer par le leader actuel Leon Haslam (Team Suzuki Alstare). La GSX-R est rapide sur le tracé ibérique et le britannique fera parti des grands animateurs du week-end. On espère que ce sera aussi le cas de son coéquipier Français Sylvain Guintoli (Team Suzuki Alstare) dont la prestation à Portimao est restée modeste en comparaison de son week-end Australien. Naturellement, les regards se porteront sur Max Biaggi (Aprilia Alitalia Racing) auteur d'un spectaculaire doublé au Portugal et qui bénéficie d'une Aprilia aux performances exceptionnelles. Mais les vainqueurs potentiels sur le circuit Ricardo Tormo ne manquent évidemment pas.

         A commencer par Carlos Checa (Althea Racing) terriblement régulier depuis le début de la saison au guidon de sa Ducati privée. Il est d'ailleurs le premier pilote Ducati classé devant les deux officiels. Jonathan Rea (HANNspree Ten Kate Honda) doit lui aussi impérativement et rapidement s'imposer en course. Après avoir obtenu son premier podium de la saison au Portugal, le jeune Anglais court dorénavant pour offrir à Honda sa première victoire de la saison. Une motivation partagée par son compatriote Cal Crutchlow (Yamaha Sterilgarda Team). Auteur de la pole position à Portimao et de son premier podium en catégorie Superbike, l'officiel Yamaha a redonné des couleurs à son team après une campagne Australienne laborieuse. On attend en revanche de voir si son coéquipier James Toseland (Yamaha Sterilgarda Team) sera tout à fait remis de sa blessure à la main. Lui qui reste sur un début de saison très mitigé et qui n'a pas encore connu la moindre place sur le podium Superbike en 2010.

         En essais à Valence en début de semaine, le team BMW place de sérieux espoirs dans les résultats du week-end prochain. Malgré les efforts du team et ceux du pilote leader Troy Corser (BMW Motorrad Motorsport), le palmarès de la S 1000 RR reste pour l'heure relativement modeste, et ne parvient toujours pas à intégrer le top 5. Chez Kawasaki, on fait face aux déboires physiques de Chris Vermeulen (Kawasaki Racing Team) qui sera remplacé à Valence par Simon Andrews, pilote officiel Kawasaki en championnat britannique. Il pourra compter sur l'aide de son compatriote et équipier chez les verts, Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) pour tenter de maîtriser la ZX-10R sur un circuit qui ne lui est pas toujours favorable.


         puceChampionnat du monde Supersport

         Après son erreur en course au Portugal qui lui a coûté la victoire et surtout de précieux points au championnat, Eugene Laverty (Parkalgar Honda) doit absolument se rattraper. Troisième du championnat à onze points du leader Kenan Sofuoglu (HANNspree Ten Kate Honda), l'Irlandais n'a plus d'autre solution que d'attaquer et de viser la première place sur le podium à Valence. Un challenge pas si évident que cela à réussir quand on connaît le talent et la motivation du local de l'étape, l'Espagnol Joan Lascorz (Kawasaki Motocard.com) qui mettra le week-end prochain un point d'honneur à briller devant son public comme il l'a fait en 2008, sur une Honda. Sur le podium à Portimao, Michel Pirro (HANNspree Ten Kate Honda) semble avoir pris toute la mesure de sa machine officielle et tentera lui aussi de remporter la victoire. Sa première en championnat du monde Supersport. Peu satisfait de ses résultats, deux cinquièmes places, depuis le début de la saison, Fabien Foret (Team Lorenzini by Leoni) vise évidemment le podium à Valence. Un résultat tout à fait envisageable si l'on en juge par les performances de sa Kawasaki privée. Quant à Matthieu Lagrive (ParkinGO Triumph BE1) qui découvrait sa toute nouvelle monture au Portugal, il voudra effacer le souvenir de sa chute dès le premier tour de la course. La Triumph semble être une moto qui convienne à son style de pilotage et le Normand continuera son travail de développement au guidon de la 675 Daytona à Valence, avec à la clef, une jolie place en fin de course.


         puceCoupe FIM Superstock 1000

Record du tour, pole position et victoire, Ayrton Badovini (BMW Motorrad Italia STK Team) a fait briller les couleurs de la BMW S 1000 RR à Portimao pour son entrée en lice en catégorie 1000 Superstock. Une demi-surprise pour les plus informés des observateurs qui attendaient cette BMW comme une des motos favorites de la compétition en 2010. Malgré son expérience et son assurance, Maxime Berger (Ten Kate Race Junior) n'a pas pu faire grand chose face à cette terrible rivale. Seul pilote capable de suivre le rythme de la BMW, il termine deuxième de la course au Portugal. A Valence, sur un tracé plus technique et moins rapide, le duel pourrait être plus serré entre les deux hommes. Un duel que devrait arbitrer les deux autres Français en forme du moment, à savoir Loris Baz (MRS Racing) troisième au Portugal et Sylvain Barrier (Garnier Junior Racing Team) qui termine au pied du podium après une très belle remontée. Trois pilotes en tout cas capables de faire retentir la Marseillaise dans l'enceinte de Ricardo Tormo.


         puceChampionnat d'Europe Superstock 600

La Marseillaise qui a retenti en Superstock 600 à Portimao suite à la victoire de Jeremy Guarnoni (MRS Racing) devant son coéquipier Romain Lanusse (MRS Racing) pourrait à nouveau être au goût du jour à Valence. Car le petit prodige de la catégorie cette saison est bien parmi le clan Français si l'on compte aussi sur Florian Marino (Ten Kate Race Junior) qui, parti de la pole position au Portugal, a chuté dès le premier tour. Florian aura donc à cœur de montrer à ses plus sérieux rivaux cette saison, qu'il faudra compter avec lui. Derrière, Cyril Carillo (Team ASPI), Steven Le Coquen (Team ASPI) et Nelson Major (Team Trasimeno) continueront d'apprendre une catégorie faite sur-mesure pour les jeunes talents.

Crédits photos et infos : www.worldsbk.com

Suivre l'actualité

Vous voulez en savoir plus sur l’actualité moto, recevez les informations dans votre boite mail.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Indispensables

La sécurité du pilote et les performances de votre moto sont primordiales. Chez nos partenaires 'Motoblouz' et 'la Bécanerie', vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin, de l'équipement aux pièces détachées, pour entretenir votre machine à la perfection.

Question du jour

Quelle moto détient le record d'apnée sous l'eau?