Motoplanete
À la une des Actualités

Le controle de motricité Kawasaki, comment ça marche ?!?

Le controle de motricité Kawasaki, comment ça marche ?!?

L’antipatinage prédictif de type compétition : S-KTRC (Sport-Kawasaki TRaction Control)


          Ce système extrêmement sophistiqué dérive de la technologie utilisée en MotoGP. À la différence du KTRC qui équipe la GTR1400 ABS – conçu pour rassurer le conducteur lorsqu’il roule sur chaussée glissante – leS-KTRC vise à optimiser la motricité avant et permet ainsi un pilotage aux limites.

         L’accélération maximale exige un certain niveau de glisse, ce que permet justement le S-KTRC afin d’optimiser la motricité. Le rapport idéal de patinage des roues dépend des conditions effectives. Le système examine un certain nombre de paramètres pour obtenir un “instantané” exact de la situation : vitesse des roues avant et arrière (patinage), régime moteur, position du papillon des gaz, patinage, accélération, etc. Mais à la différence des productions européennes les plus poussées (comme sur l'Aprilia RSV4), le système Kawasaki n'utilise pas de capteurs d'angle.

         Par le biais d’une analyse complexe, il peut alors prédire l’instant où les conditions de motricité sont sur le point de devenir défavorables. En agissant avant que le patinage ne sorte de la plage de motricité optimale, il limite les chutes de puissance et procure une grande souplesse. Le système est également capable de faire la distinction entre les wheelings provoqués et maintenus sous contrôle et les wheeelings brutaux qui peuvent s'avérer dangereux. Les wheelings provoqués sont acceptés aussi longtemps qu'une accélération suffisante est maintenue. En cas de whelling brutal, le système entre en fonction.

         Le S-KTRC vérifie les conditions toutes les 5 millisecondes et gère l’allumage en conséquence, ce qui lui confère une extrême réactivité.

         Le pilote dispose de trois modes, à sélectionner selon ses préférences (et ses compétences), Chaque mode est capable de gérer un certain éventail de situations de roulage. Bien entendu, le moteur est d’une telle docilité que le pilote peut couper tout simplement le système sans craindre de rendre la machine incontrôlable.Le S-KTRC fait appel à un matériel minime mais à un logiciel complexe. Hormis l’UCE du moteur, il ne repose que sur les capteurs de vitesse des roues avant et arrière – un supplément de poids minime.

         Au tableau de bord, un indicateur à barrettes permet au conducteur de savoir si le système est actif.

kawasaki-ZX-10R-superbike-1

Avis

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus