Motoplanete
À la une des Actualités

Cinquième superpôle pour Checa en WSBK au Nürburgring.

Cinquième superpôle pour Checa en WSBK au Nürburgring.

          Cinquième pole position de la saison, nouveau record du tour, Carlos Checa (Ducati Althea Racing) a largement dominé la Tissot Superpole sur le circuit du Nurburgring. L’Espagnol s’élancera donc en tête de la grille demain en course et se positionne d’emblée comme l’homme à battre ce week-end en Allemagne. Derrière, la bagarre fait rage.

nurburgring-superpole-WSBK-2011-checa

          À plus de trois dixièmes de seconde du poleman, Eugene Laverty (Yamaha World Superbike Team) s’empare de la seconde place sur la grille. Très rapide au guidon de sa Yamaha R1 officielle, le jeune Irlandais devance Max Biaggi (Aprilia Alitalia Racing Team). Le champion du monde en titre qui n’a jamais connu le succès jusque là sur ce circuit, compte faire mentir les statistiques en visant la victoire, et à défaut le podium. Il sait pertinemment qu’il doit devancer Carlos Checa sur la ligne d’arrivée pour préserver ses chances dans la course au titre. Un défi qui concerne tout autant son compatriote Marco Melandri (Yamaha World Superbike Team). L’Italien s’élancera depuis la quatrième place sur la grille et permet à Yamaha de compter deux R1 sur la première ligne. Une hiérarchie à la logique implacable qui voit les quatre favoris des deux courses, installés aux quatre premières places.

          Derrière les quatre leaders, les surprises ne manquent pas. A commencer par l’excellent cinquième chrono de Noriyuki Haga (PATA Racing Team Aprilia). Capabe de coup d’éclat spectaculaire, le Japonais est très en forme depuis le début du week-end au guidon de son RSV4 privée. Souvent auteur d’excellents départs, Haga a toutes les possibilités de venir brouiller les cartes de la première partie de course et d’éventuellement accrocher une place sur le podium si les réglages de sa moto lui permettent de tenir un rythme régulier en fin de course. En sixième position, Tom Sykes (Kawasaki Racing Team Superbike) impose sa Kawasaki officielle. Très incisif, le pilote Anglais est souvent difficile à dépasser en course. Il devance sur la grille son compatriote Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport) qui semble plus à l’aise au guidon de sa BMW officielle. Là encore, la clef de son succès en course pourrait se situer dans la régularité de la machine après la mi-course. Complétant la seconde ligne de la grille de départ, Sylvain Guintoli (Team Effenbert – Liberty Racing) s’élancera depuis la huitième position. Une bonne place sur la grille pour le Français qui devra absolument soigner son départ pour accrocher immédiatement le wagon de tête et ne pas se faire distancer dès les premiers tours.
 
         Pour son retour à la compétition après une longue période de convalescence, Jonathan Rea (Castrol Honda) redonne des couleurs à Honda en se qualifiant en neuvième positin. Sur un circuit qu’il affectionne particulièrement, le pilote d’origine irlandaise renoue avec la confiance et ses performances en piste. Il s’élancera devant Jakub Smrz (Team Effenbert – Liberty Racing), coéquipier de Sylvain Guintoli. On soulignera une nouvelle belle qualification du jeune Australien Mark Aitchison (Team Pedercini) qui hisse sa Kawasaki privée en troisième ligne, devant l’expérimenté Michel Fabrizio (Team Suzuki Alstare). L’Italien a chuté dans la première séance de Superpole et doit se contenter de la douzième place sur la grille.
 
         Déception pour Leon Camier (Aprilia Alitalia Racing Team) treizième qui ne parvient pas à se hisser au niveau de son coéquipier Biaggi. Une nouvelle fois qualifié pour la Superpole, Maxime Berger (Supersonic Racing Team) partira depuis la quatorzième position devant son ancien concurrent en 1000 Superstock, l’Italien Ayrton Badovin (BMW Motorrad Italia SBK Team) et Joan Lascorz (Kawasaki Racing Team).
 
         A noter que les deux anciens champions du monde, Troy Corser (BMW Motorrad Motorsport) et James Toseland (BMW Motorrad Italia SBK Team) ne sont pas parvenus à se qualifier pour la Superpole et partiront respectivement des 17e et 18e place en fond de grille.
 
         Résultats – Tissot Superpole : 1. Checa C. (ESP) Ducati 1098R 1'54.144; 2. Laverty E. (IRL) Yamaha YZF R1 1'54.512; 3. Biaggi M. (ITA) Aprilia RSV4 Factory 1'54.743; 4. Melandri M. (ITA) Yamaha YZF R1 1'54.818; 5. Haga N. (JPN) Aprilia RSV4 Factory 1'55.113; 6. Sykes T. (GBR) Kawasaki ZX-10R 1'55.223; 7. Haslam L. (GBR) BMW S1000 RR 1'55.237; 8. Guintoli S. (FRA) Ducati 1098R 1'55.249; 9. Rea J. (GBR) Honda CBR1000RR 1'55.321; 10. Smrz J. (CZE) Ducati 1098R 1'55.598; 11. Aitchison M. (AUS) Kawasaki ZX-10R 1'55.625; 12. Fabrizio M. (ITA) Suzuki GSX-R1000 1'56.177; 3. Camier L. (GBR) Aprilia RSV4 Factory 1'55.633; 14. Berger M. (FRA) Ducati 1098R 1'55.811; 15. Badovini A. (ITA) BMW S1000 RR 1'56.101; 16. Lascorz J. (ESP) Kawasaki ZX-10R 1'56.162; etc.

 
         Championnat du monde Supersport

        Deuxième pole position de la saison pour Fabien Foret (Hannspree Ten Kate Honda). Après celle remportée à Brno début juillet, le Français brille une nouvelle fois sur le circuit du Nurburgring. La journée avait pourtant commencé difficilement avec une chute ce matin, heureusement sans gravité, lors de la séance libre. Malgré le trafic en piste, Fabien a parfaitement géré la situation en s’offrant un chrono en 1’59.258, juste devant Chaz Davies (Yamaha ParkinGO Team). Le leader actuel du championnat partira ainsi dans la roue du pilote Français, les deux hommes étant largement les plus rapides en piste au terme de la séance qualificative. Fabien Foret se retrouve ainsi en excellente position pour tenter de remporter la première victoire de sa saison et retrouver la deuxième place du classement général provisoire.
 
         Dans cette course aux points, son concurrent direct et actuel deuxième au classement général provisoire, l’Espagnol David Salom (Kawasaki Motocard.com) est relégué en huitième position sur la grille. La première ligne a un fort accent Anglais, puisque derrière Davies, on retrouve les deux jeunes britanniques Gino Rea (Step Racing Team) et Sam Lowes (Parkalgar Honda), les deux valeurs montantes de la catégorie. N’ayant rien à perdre au championnat, les deux pilotes joueront clairement la victoire en course.
 
         Très bien classé, James Ellison (Bogdanka PTR Honda) s’élancera depuis la deuxième ligne, en cinquième position, devant Massimo Roccoli (Lorenzini by Leoni) et Luca Scassa (Yamaha ParkinGO Team). A la peine, les Kawasaki officielles de David Salom et Broc Parkes (Kawasaki Motocard.com) partiront depuis les huitième et neuvième places, juste devant Florian Marino (Hannspree Ten Kate Honda) dixième.
 
         Résultat – qualifications : 1. Foret F. (FRA) Honda CBR600RR 1'59.258; 2. Davies C. (GBR) Yamaha YZF R6 1'59.334; 3. Rea G. (GBR) Honda CBR600RR 1'59.738; 4. Lowes S. (GBR) Honda CBR600RR 1'59.771; 5. Ellison J. (GBR) Honda CBR600RR 1'59.785; 6. Roccoli M. (ITA) Kawasaki ZX-6R 1'59.905; 7. Scassa L. (ITA) Yamaha YZF R6 1'59.929; 8. Salom D. (ESP) Kawasaki ZX-6R 2'00.250; etc.

 
         Coupe Superstock 1000 FIM

         Actuel leader de la catégorie, Davide Giugliano (Althea Racing) n’a laissé le soin à personne de s’installer en tête de la grille de la catégorie 1000 Superstock. Une nouvelle fois cette saison, l’Italien s’élancera depuis la pole position. Il devance de près d’une demi-seconde Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italia Superstock Team) excellent deuxième sur la grille. Difficile dans ces conditions de voir qui pourrait battre Giugliano demain en course. Les deux italiens Danilo Petrucci (Barni Racing Team S.N.C.) et Lorenzo Zanetti (BMW Motorrad Italia Superstock Team) complètent une première ligne une nouvelle fois 100% européenne, que se partagent à égalité Ducati et BMW.
 
         Markus Reiterberger (Garnier Alpha Racing Team) toujours très rapide, se qualifie en cinquième position suivit des italiens Lorenzo Baroni (Althea Racing), Andrea Antonelli (Team Lorini) et Niccolo Canepa (Lazio Motorsport). Derrière Barrier, le premier Français, Randy Pagaud (Garnier Racing Team) pointe à la 17e place. Grosse déconvenue pour Jeremy Guarnoni (MRS Yamaha Racing France) qui place sa R1 en vingtième position, tandis que Matthieu Lussiana (Team ASPI) est 23e.
 
         Résultat – qualifications : 1. Giugliano D. (ITA) Ducati 1098R 1'58.763; 2. Barrier S. (FRA) BMW S1000 RR 1'59.259; 3. Petrucci D. (ITA) Ducati 1098R 1'59.268; 4. Zanetti L. (ITA) BMW S1000 RR 1'59.812; 5. Reiterberger M. (GER) BMW S1000 RR 1'59.933; 6. Baroni L. (ITA) Ducati 1098R 2'00.219; 7. Antonelli A. (ITA) Honda CBR1000RR 2'00.424; 8.Canepa N. (ITA) Ducati 1098R 2'00.448; etc.

 
         Championnat d’Europe 600 Superstock

         Après un premier succès remporté lors de l’ouverture de la saison à Assen, Michael VD Mark (Ten Kate Junior Team) accroche une seconde victoire à son palmarès sur le circuit du Nurburgring. Il devance sur la ligne l’australien Jed Metcher (MTM-RT Motorsport Team) qui aura bataillé jusqu’au drapeau à damier avec son coéquipier belge Gauthier Duwelz (MTM-RT Motorsport Team) qui complète le podium. Excellente opération pour l’Australien qui prend à l’occasion de ce nouveau podium la tête du classement général provisoire, au détriment de Romain Lanusse (MRS Yamaha Racing France). Mal parti, le Français qui a commis plusieurs petites erreurs en début de course, a finalement chuté au cinquième tour alors qu’il occupait la sixième position.
 
         Il perd donc la tête du championnat et accuse désormais sept points de retard sur Metcher. Le premier Français classé est Stéphane Egéa (Team ASPI), peu satisfait de sa dixième place après une première journée d’essai qui l’avait vu en pole position provisoire.
 
         Classement de la course : 1. Vd Mark M. (NED) Honda CBR600RR 20'40.709 (149,054 kph); 2. Metcher J. (AUS) Yamaha YZF R6 3.136; 3. Duwelz G. (BEL) Yamaha YZF R6 3.569; 4. Schacht A. (DEN) Honda CBR600RR 5.581; 5. Beretta D. (ITA) Yamaha YZF R6 8.515; 6. Covena T. (NED) Yamaha YZF R6 9.092; 7. Russo R. (ITA) Yamaha YZF R6 12.358; 8. Elliott J. (GBR) Yamaha YZF R6 16.065; etc.

Crédit infos : FIM-live-com
Crédit photo :
worldsbk.com

Avis

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus