Motoplanete
À la une des Actualités

Le Grand Prix d'Aragon en chiffres.

Le Grand Prix d'Aragon en chiffres.

     Découvrez les caractéristiques et les chiffres importants de la 14ème manche du Championnat du Monde MotoGP ce week-end à Aragon (Espagne).

Focus sur le MotorLand Aragón :
     Construction ultra-moderne, le MotorLand Aragón prend ses racines dans l’histoire des courses routières d’Alcañiz, où de nombreux événements ont eu lieu entre 1963 et 2003. Suite à la disparition des courses sur parcours routiers pour des raisons de sécurité, le projet de construire un circuit moderne et polyvalent a émergé et a rapidement trouvé le soutien des autorités locales.


     Le célèbre designer allemand Hermann Tilke a été chargé de la création du nouveau circuit, qui est long de 5,077 km et compte 17 virages. Le MotorLand Aragón a très vite rencontré un immense succès auprès des pilotes en 2010 et a reçu le prix de l’IRTA du Meilleur Grand Prix de la Saison, une récompense qui n’avait jamais été décernée à un circuit dès sa première année d’activité.

LONGUEUR : 5.1 km
VIRAGES : 10 à gauche / 7 à droite
LARGEUR : 15 m.
PLUS LONGUE LIGNE DROITE : 968 m.
GRAND PRIX D'ARAGON : 23 tours; 116.8 km distance totale

    Le MotorLand Aragón a accueilli son premier Grand Prix en 2010 et demeure le sixième circuit espagnol à être utilisé en Grand Prix après Jerez, Catalunya, Jarama, Montjuich et Valence.

    Casey Stoner remporta la première course MotoGP au MotorLand en 2010, sur Ducati. Honda s’imposa les trois années suivantes tandis que Yamaha décrocha sa première victoire sur ce circuit l’an dernier.

    Les Espagnols ont eu beaucoup de réussite au MotorLand, quelle que soit la catégorie, et y ont remporté onze des quinze courses de Grand Prix qui y ont eu lieu. Les seuls pilotes non-espagnols à s’être imposés au MotorLand sont Casey Stoner (MotoGP en 2010 et 2001), Andrea Iannone (Moto2 en 2010) et Romano Fenati (Moto3 en 2014).

    Le MotorLand a accueilli l’an dernier la 800ème course de l’histoire de la catégorie reine.

    Les Espagnols ont remporté les treize dernières courses MotoGP en Espagne. La dernière victoire non-espagnole en MotoGP en Espagne est celle de Stoner à Jerez en 2012.

    Maverick Viñales remporta l’épreuve Moto2 d’Aragón l’an dernier après s’être qualifié en pole position pour la première et unique fois de sa seule saison dans la catégorie intermédiaire.

    Le MotorLand Aragón est avec le Circuit des Amériques d’Austin l’un des deux seuls circuits du calendrier actuel où Valentino Rossi n’ait jamais gagné en MotoGP.


crédits photos : motogp.com

Avis

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus