Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Essai V-Street Air Flow. Un blouson qui ne manque pas d'air.

Essai V-Street Air Flow. Un blouson qui ne manque pas d'air.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

La jeune marque française spécialisée dans les vêtements urbains propose pour cet été ce blouson léger principalement destiné aux balades par temps chaud, voire très chaud. Avec un pareil nom, Air Flow, si on s’attend à un blouson bien ventilé… on sera servi !

         A l’essai aujourd’hui, le nouveau blouson estival de chez V-Street, le Air Flow.

           La jeune marque française spécialisée dans les vêtements urbains propose pour cet été ce blouson léger principalement destiné aux balades par temps chaud, voire très chaud. Avec un pareil nom, Air Flow, si on s’attend à un blouson bien ventilé… on sera servi !
Ce blouson, que je qualifierai plus de veste tant il se montre léger et aéré, a de sérieux arguments pour s’imposer lorsque la température flirte avec les 30°C. Car ne nous le cachons pas hein ! On a beau être des passionnés, lorsque le soleil décide de sortir l’artillerie lourde, ça devient parfois un calvaire d’enfiler casque et cuir pour les petites virées ou les trajets du quotidien. Et c’est dans ces moments-là que le Air Flow nous fait sacrement de l’œil.



          De prime abord, le Air Flow est totalement dans le créneau de la marque, c’est-à-dire très sobre et très discret. Seuls deux liserés réfléchissants sur les flancs ainsi que la marque affichée au niveau de la nuque viennent égayer à minima ce look simpliste sans excentricité, ni au niveau des coutures, ni au niveau des couleurs (existe aussi en gris). L’aspect est classique mais on remarque dès la prise en main que l’on a affaire à un blouson d’été.  En effet, hormis une partie des flancs, l’extérieurs des manches, le col et la ceinture qui sont en tissu ‘plein’, tout le reste est fait de mesh alvéolé. Côté aération, faire mieux est quasi impossible !  Bien entendu, comme tout bon textile qui se respecte, le Air Flow est vendu avec un gilet amovible en membrane Hyperdry imperméable et respirante. De quoi rester un minimum étanche en cas de précipitations inopportunes. Et pas besoin de préciser que ce blouson possède des protections homologuées CE aux épaules et aux coudes.



           Place à l’enfilage. Là-dessus rien à redire. La coupe est ajustée et ‘tombe’ bien. On a affaire à un produit de bonne facture. Les tissus sont jolis, les coutures ont l’air costaudes, les scratchs scratchent fort et les fermetures éclairs coulissent biens et ont l’air solides. Bref, rien à redire sur le matos en lui-même. Pour ajuster la veste à sa morphologie, on a droit à des scratchs sur les hanches et sur les poignets ainsi que deux boutons pressions au niveau des biceps. Le col est également réglable grâce à un système de bouton pression coulissant (qui coulisse un peu trop facilement). L’essentiel est là. On note seulement que les manches se montrent  très amples et que les pressions de réglage côté biceps se montreront donc utiles pour ne pas se sentir trop ‘lâche’ dans la veste.
Ainsi paré, on a un vrai sentiment de légèreté et dans un coin de notre tête, on commence à s’interroger sur la solidité de la veste en cas de chute. Et n’ayant pas l’envie de mordre la poussière dans les prochains jours, je resterais sur ce sentiment de moindre sécurité sans pouvoir prouver le contraire... ;)

            En route ! Les premiers soleils printaniers seront nos compagnons de route pour cet essai qui arrive à point nommé. Mais bon, calmos. Les 8 ° matinaux de ce début d’avril freineront vite l’entrain sur la route du boulot. Au moins on arrivera au taf ragaillardi et vivifié par la morsure du froid qui diffuse allégrement avec un tel équipement hyper-ventilé. Ce n’est certainement pas une surprise mais soyons donc clair : en dessous de 15°, laissez cette veste dans la penderie !
Après quelques jours d’attente d’une amélioration climatique notable (on frôle enfin les 15° !) on peut enfin reprendre le test.  Comme nous le disions donc, upgradé par le gilet imperméable qui limite légèrement les courants d’air, l’AirFlow devient ‘supportable’ aux alentours des 15°. Côté confort, aucune gêne ne se fait sentir au niveau des coutures et l’inverse eu été étonnant tant cette veste se fait oublier.


Pour enlever le gilet Hyperdry, rien de bien compliqué : deux pressions à enlever et deux fermetures éclairs à ouvrir et le tour est joué. Bémol. On notera que ce gilet ne possède pas de poche intérieur contrairement à la veste elle-même. Ce qui fait qu’une fois mis en place, il nous fait perdre la possibilité de ranger des bricoles dans cette poche où l’on place habituellement les biens les plus sensibles. Dommage.


           Si l’on passe en mode plein air, c’est-à-dire sans la sous-couche, il faut bien 20 bons degrés pour se sentir confortable. Car dans cette configuration, l’aération devient franchement énorme. Si tant est que vous portiez un simple t-shirt, vous serez totalement climatisé au niveau des bras, et dans une moindre mesure du côté du torse. L’afflux d’air frais qui inonde le corps permettra de supporter beaucoup plus facilement les plus fortes chaleurs avec une puissance de ‘ventilation ‘ proportionnelle à la vélocité. Testée par 26 degrès début mai (merci Mr Météo) la veste se montre un bon allié contre la surchauffe générale. Les courts trajets que l’on aurait pu rechigner à assurer en moto par manque d’envie de se barder et de prendre un coup de chaud se montreront du coup beaucoup plus engageants.

          Comme je le disais plus haut, ce blouson se fait très rapidement oublier. Et pour être précis il ne se fait même jamais sentir ! On touche ici au défaut inhérent à ce type de blouson d’été. Une très grande souplesse, une légèreté notable, des protections moyennes, et ce sentiment permanent d’être exposé aux 4 vents ne nous font jamais vraiment sentir en sécurité. Sortie des petits trajets où des courtes balades, ce Air Flow se montrera donc moins pertinent dans une utilisation plus durable. La faute à cette impression de protection quasiment inexistante exacerbée par un rafraichissement ultra efficace. Le défaut de sa qualité pour ainsi dire…
Bien que ce constat peut certainement être fait pour l’ensemble des blousons de cette catégorie, on remarque que les manches très amples laissent bouger les protections des coudes; elles même plutôt souples et légères… ce qui accentue le sentiment mentionné plus haut. Sachez que pour gagner en protection, on pourra toujours rajouter une protection dorsale dans la poche prévue à cette effet (de type Furigan D3O à 39€).

       


Concrètement, on limitera logiquement l’utilisation de ce Air Flow a des petites sorties (pour aller au taf l’été par exemple), ou en veste d’appoint lors de week-end à moto où l’on alternera volontiers avec le bon vieux cuir rassurant pour les grosses étapes, et cette veste légère pour les trajets loisirs. D’autant que son faible encombrement lui permet d’être facilement glissée dans un sac à dos.

          Dans ces petits trajets jusqu’alors assez peu agréables sous des fortes chaleurs, le VStreet Air Flow aura toute l’opportunité de démontrer ses qualités indéniables de rafraichissement. Et n’oublions pas que c’est avant tout pour cela qu’il a été conçu.
Facilement supportable par temps caniculaire, il permettra également au amateur du combo de la mort Casque/Short/Débardeur de se réconcilier avec un équipement largement plus sécurisant et accessoirement de ne plus se faire détruire du regard par leurs homologues cuirassés ;)
Vendu à 149,95€ (le prix pour arriver à bon port sans odeurs corporelles aléatoires… ), le V Street Air Flow est proposé en noir ou en gris/noir. Sachez également que V-Street propose dans cette gamme des gants Air-Flow en maille filet Mesh (à 49,95€).

PS : Attention. Ça taille petit chez V-Street. Si vous êtes habitué à porter du L, taper direct sur du XL pour éviter les séances d’apnée improvisées…une fois la veste fermée.

 

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Essai V-Street Air Flow. Un blouson qui ne manque pas d'air."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire