Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Essai complet du casque Marko R-One.

Essai complet du casque Marko R-One.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Céline passe au banc d'essai la nouveauté de la marque parisienne Markö : l’intégrale R-One. De bonnes surprises et un poids plume.

  Le casque moto.... un élément obligatoire mais surtout vital pour la sécurité du motard. Les chiffres de la sécurité routière font froid dans le dos : 54% des blessés conducteurs ou passagers de 2 roues motorisés sont victimes de lésions encéphaliques. Inutile de rabâcher l'importance de bien choisir son casque !! Passons donc au banc d'essai la nouveauté de la marque parisienne Markö : l’intégrale R-One.

  L'ouverture du carton estampillé du "M" de la marque me donne la sensation d’être un enfant au matin de Noël : la délicieuse odeur du cuir neuf remplaçant celle des gâteaux à la cannelle mais les mêmes étoiles dans les yeux et la même excitation. Le soin apporté à son emballage laisse deviner le bel objet qui se cache à l'intérieur. Une belle et douce housse en microfibre protège le casque des poussières et sera une belle housse de transport pour éviter toutes rayures lorsque celui-ci n'est pas utilisé.

  Je me lance délicatement à la découverte de ce R-One : beau design brillant, équipé d'un pinlock et d'un cache-nez (non montés), avec 5 aérations de bonnes tailles, ce casque marque donc le tournant pour la jeune marque Markö qui se lance sur le marché des casques intégraux racing avec ce premier bébé.

  Première étape, la mise en place du pinlock : les explications fournies étant particulièrement simples et claires, notre premier tête-à-tête se fera avec le démontage et le remontage de la visière. Pas de problème à signaler de ce côté, la manipulation se fait exactement de la même façon que sur mon casque habituel donc pas de grands changements pour moi. Bien évidemment, tous les constructeurs de casque ayant presque chacun un système de démontage de visière différent, certains pourront se sentir perdu mais rien d'insurmontable.

  Le casque fin prêt, je pars rouler. Une fois sur la tête, c'est la douceur des mousses qui me surprend en premier. Celles-ci étant amovibles et donc lavables, sont très confortables et bien ajustées à la morphologie de visage. Tellement ajustées, qu'il est difficile de glisser les branches des lunettes de soleil au travers, on regrettera qu'une visière solaire ne soit pas intégrée dans le casque. Vous serez surpris également par son poids plume (1,328 kg vérifié) qui ne fatiguera pas les cervicales après avoir avalé des kilomètres sur le bitume. Ce poids s'explique par la composition du casque et l'utilisation de matériau en fibres. Cet alliage de 6 couches de fibres rend ainsi le casque léger et solide.

  Le système de fermeture avec attache à double D est standard, et nécessaire pour ceux qui voudrait emmener le R-One sur circuit. Seul bémol, la pression de fermeture qui n'est pas cousue sur la sangle mais sur une languette en simili cuir qui risque à terme de se découdre à force de tirer dessus lorsque l'on souhaite enlever le casque. Autre aspect sécurité : le système d'extraction rapide des mousses : ce système permettra, si nécessaire, aux secours de retirer les mousses des joues sans enlever le casque en entier et limitera le risque d'endommagement des cervicales.

  Sur la route, le casque offre une bonne isolation aux bruits jusqu'aux environs de 90 km/h ; au-delà l'air s'engouffre jusqu'aux oreilles créant un important bourdonnement. La visière est très agréable à manier, elle se lève et se baisse avec une douceur déconcertante ! L'ergo sur la visière se trouve rapidement et est facile à prendre en main avec les gants. A noter toutefois, que la visière se rabat d'elle-même vers les 90/100 km/h.

  Si comme moi, vous aimez rouler la truffe à l'air ou avec juste un filet d'air, il faudra donc (et comme toujours bien sûr !!!) respecter les limitations de vitesse et éviter les autoroutes car impossible de maintenir la visière ne serait-ce qu'entre-ouverte.

  Le système de protection antibuée (pinlock) évite la formation de buée par temps humide ce qui a été, avouons-le, compliqué à vérifier en période de canicule. Face aux rares variations climatiques, on constate que de la buée se forme et reste bien sur les bords du pinlock. Il faut bien évidemment que celui-ci soit correctement mis et bien plaqué contre la visière. On regrettera toutefois, que ce système ne recouvre pas l'intégralité de la visière comme sur les casques concurrents avec les modèles MaxVision. Car sur une moto de type sportive, on s'aperçoit que le format de ce dispositif reste dans le champ de vision et devient gênant.

  La visière peut être bloquée fermée grâce à un loquet facilement accessible et aisément manipulable sur le côté gauche. La bavette sous le menton bien positionnée et de taille adaptée n'érafle pas le visage lorsque l'on met ou enlève le casque. Gênante sur mon casque habituel, elle est d'ailleurs toujours dans le carton d'origine alors que là on la laisse en place sans soucis. L'aileron arrière, bien intégré, termine bien le casque mais les aérations qui semblaient de bonne taille au premier regard finissent par être trop petites ou trop obstruée pour véritablement aérée la tête en roulant. Autre détail à améliorer, l'autocollant "Markö" posé sur le front. Celui-ci m'aura provoqué une petite "frayeur" car en nettoyant le casque avec du produit à vitres standard, certaines lettres et une partie du logo sont partie. En effet, le vernis n'étant pas posé sur l'autocollant, celui-ci en profite pour ce faire la belle au premier coup de chiffon. Aucune incidence sur la sécurité mais on devait vous le dire pour ne pas que comme moi, vous vous retrouviez bête !

  Lorsque j'étais sur les routes de campagne en pleine ballade, ou en direction du travail, une légère gêne dans la liberté de mouvement de la tête m'a quelque peu turlupinée...... Je ne comprenais pas et puis j'ai comparé le design de mon casque habituel et du nouveau de chez Markö, j'ai pu observer une différence au niveau de l'arrière. Sur le R-One, le bas du casque est plus descendant, du coup, l'arrière butte sur le sac à dos ou sur la bosse de la combinaison, provoquant une gêne lors de la conduite sur moto sportive. Attention, rien de bloquant ni de dangereux pour la conduite !

  Le casque R-One offre une large gamme de coloris  allant du gris classique au jaune et orange fluo ce qui permettra à chacun de trouver son bonheur. Rares sont d'ailleurs les marques disposant d'un tel choix. Il est également disponible en 6 tailles (attention, cela taille petit : chez une célèbre marque japonaise, je fais du S ; chez Markö je passe au M). A savoir en plus, que le R-One est prédisposé pour la réception d'un système intercom, me laissant ainsi dire que ce casque initialement typé sport aura peut-être plus tendance à faire les yeux doux aux propriétaires de roadster sportif. Certains inconvénients notés dans cet essai tels que le pinlock ou la forme plongeante du casque ne seront en rien gênants du fait de la position de conduite plus droite. Le casque R-One, premier bébé typé racing de chez Markö, est donc un beau produit qui demande encore quelques améliorations pour que le motard sur sa sportive puisse en profiter pleinement. L’adolescence le guidera certainement vers les paddocks et la grande vitesse des circuits de piste.

Le Mârkö R-One est disponible chez Vintage Motors, SpeedWear, Star Motors ou le site officiel de Mârkö pour 299,90 euros.

Céline

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Essai complet du casque Marko R-One."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :

Les dernières actualités moto du site

Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire