Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Bridgestone présente le S22 pour le segment hypersport.

Bridgestone présente le S22 pour le segment hypersport.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Le S22 reprend le flambeau du S21, avec pour objectif plus d'efficacité sur le sec et encore plus sur le mouillé pour de puissantes machines.

       Après trois ans d'existence, le pneu hypersport S21 de Bridgestone passe le relais à son successeur, le S22. Une enveloppe stratégique dans un segment exigeant, où la puissance et la conduite sportive font foi, juge et jury. Depuis l'essai du S21 où il nous avait démontré une saisissante efficacité doublée d'une mise en confiance très rapide, ce gommard a vu arriver dans son secteur une concurrence des plus aguerris. Les Dunlop SportSmart Mk3, Michelin Power RS, Pirelli Diablo Rosso III et consorts ne font pas de la figuration. Bridgestone entreprend de séduire à nouveau les proprios de machines musclés avec un S22 offrant davantage de grip sur le mouillé, une maniabilité accrue, plus de surface en contact avec le sol et des performances globales améliorées.

       Le S22 se destine à la route (virile) comme à la piste. Sa gomme est constituée d'un nouveau composé bénéficiant d'une approche moléculaire inédite. Le pneu est construit selon le procédé MS-Belt avec HTSPC pour une rigidité améliorée et plus de souplesse sur les cotés.
L'avant est bigomme, avec une bande centrale plus résistante et une optimisation des rainures pour une bonne déformation et une rigidité optimale.
Le pneu arrière est quant à lui trigomme. Le constructeur nippon a augmenté de 25% la dose de silice pour un surcroit d'adhérence. La couche centrale occupe 38% de la surface ; les couches intermédiaires, plus tendres, s'allouent 2 x 19% ; quant aux bords du pneu, ils occupent 2 x 12% avec un composé encore plus tendre et aucune sculpture sur la surface de contact.
Un nouveau dessin et des sculptures différentes sont prévus pour une meilleure évacuation de l'eau, un travail du pneu optimisé et offrir plus de feeling au pilote. Bien que l'empreinte de gomme au sol soit plus importante, la maniabilité n'en souffre pas et se voit même améliorée.

       D'après les chiffres officiels, le S22 survole son prédécesseur, pourtant déjà fort convaincant. Il permet d'obtenir 15% supplémentaires de vitesse de passage en courbe sur le sec. Le temps au tour mesuré sur circuit est réduit de 1,2% ; les chiffres sont nettement plus à l'avantage du comportement sur le mouillé, avec 5% de gagnés.
Cette efficacité ne devrait cependant avoir pas d'impact sur l'usure du pneu. La longévité est annoncée équivalente à celle du S21.
A la vue de ce graphique, les progrès du S22 sont indéniables depuis le S21, avec un fort affermissement du grip sur le mouillé.

       Le S22 est disponible dans 6 tailles, 1 avant et 5 arrières. D'autres dimensions devraient arriver début 2020.

       Bridgestone S22 Avant :

- 120/70 x 17 (58W)

       Bridgestone S22 Arrière :

- 160/60 x 17 (69W)
- 180/55 x 17 (73W)
- 190/50 x 17 (73W)
- 190/55 x 17 (75W)
- 200/55 x 17 (78W)

       Pour l'année prochaine :

- 110/70 x 17 (54H)

- 140/70 x 17 (66H)
- 150/60 x 17 (66H)
- 180/60 x 17 (75W)

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Bridgestone présente le S22 pour le segment hypersport."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
surchauffe moteur sur MV-Agusta 800 Dragster
surchauffe moteur sur MV-Agusta 800 Dragster
MV-Agusta 800 DRAGSTER 2015
Bonjour,
Le 07/08/2015 date de 1ère mise en circulation de ma petite folie, l'achat d'une 800 dragster RR MV Agusta. Depuis les premiers Kms, je me suis toujours plein à mon concessionnaire que je trouvais que cette moto chauffe beaucoup. On m'a expliqué qu'avant je roulais en japonaise, SM, routière Etc.. Que cette moto est en injection, et que les moteurs injection chauffe beaucoup plus que les carburateurs ? Sauf que le problème c'est amplifié. Si je roule vite No problème pas de chauffe moteur, par contre dès que j'ai 4 ou 5 feux rouge en ville, l'indicateur leeds de chauffe monte en flèche et le liquide de refroidissement sort par la petite durite de décompression du radiateur. Quand ce phénomène se produit le liquide de refroidissement se vide presque complètement. Je fais la virade de l'espoir tous les ans, sur 400 motos toutes marques et tout modèles confondus il y a que la mienne qui sur chauffe à un point tel que le liquide du frein arrière rentre en ébullition et il n'y a plus de frein arrière. Mon concessionnaire m'a changé le ventilateur de refroidissement du radiateur, cela n'a rien changé ? La moteur est d'origine, le catalyseur a été remplacé par un pré silencieux carbone suivie d'une sortie 3 flutes MV Agusta en titane. Avez vous eu connaissance de ce problème qui reste récurant sur ma moto et qui nuit au plaisir de rouler avec cette moto ? Si oui, Qu'elle solution définitive faut-il apporter ?
Je vous remercie d'avance pour votre réponse.
Salutations?
JLD.
Répondre à bad fox
 
posté par bad fox
Communauté Facebook
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire