Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Deuxième manche du WSBK 2019 - Direction la Thaïlande.

Deuxième manche du WSBK 2019 - Direction la Thaïlande.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

La revanche gronde déjà en Mondial Superbike. Bautista et la Ducati V4 R ont marqué les esprits lors de la manche australienne. Les Kawasaki voudront reprendre le dessus à Buriram.

          Le championnat du monde Superbike a commencé 2019 avec son lot de surprises. Ducati a infligé un véritable camouflet à l'ensemble du plateau. S'il y en a bien un qui arrivera en Thaïlande avec le sourire, c'est Álvaro Bautista (Aruba.it Racing - Ducati). Le triplé de l'Espagnol en Australie a soulevé autant de questions que de réponses. Le rookie s'est en effet montré impitoyable en remportant les deux courses avec plus de dix secondes d'avance sur son poursuivant. Il s'est également imposé au terme d'une superbe passe d'armes contre Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) lors de la Course Tissot-Superpole. Personne ne s'attendait à une telle domination de la part du pilote Ducati. Tous les paris sont donc ouverts pour Buriram, tracé que Bautista connaît beaucoup moins bien que Phillip Island, puisqu'il n'y a couru qu'à une reprise au guidon d'une MotoGP™. Bautista peut-il récidiver en Thaïlande ?
 
          Après une telle performance, il sera dans la ligne de mire du quadruple Champion du Monde. Si le Nord-Irlandais a limité les dégâts à l'occasion de l'épreuve inaugurale en Australie en terminant second de chacune des courses, il compte seulement 13 longueurs de retard (en 2018, il en comptait 19 après la première manche). Cependant, Rea n'entend pas se contenter éternellement de la deuxième place et ses résultats sur le tracé thaïlandais depuis 2015 parlent d'eux-mêmes : premier/premier, premier/deuxième, premier/premier, premier/premier, premier/quatrième. Il n'y a personne de mieux placé pour relever le défi que le Champion du Monde en titre.
 
          Pour Leon Haslam (Kawasaki Racing Team WorldSBK), le week-end à Phillip Island a été plutôt positif. Le Britannique s'est livré à un magnifique duel contre son coéquipier pour terminer troisième de la Course 2 après une chute samedi après-midi qui lui a laissé un goût amer. L'adaptation d'Haslam à la ZX-10RRR a été presque sans faille et il aura hâte de le prouver à nouveau à Buriram, où il a décroché deux deuxièmes places en 2015.

          Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati) s'est quant à lui hissé à la septième place à l'issue de la Course 2 après des essais pourtant difficiles. Ce n'est pas la première fois que l'épreuve inaugurale ne réussit pas au Gallois — en 2011, en WorldSSP, il n'avait marqué aucun point, puis avait manqué les deux courses en 2012 en raison d'une fracture du poignet. Davies peut encore relancer sa saison en Thaïlande, où il a décroché son avant-dernière victoire.
 
          Et pour Yamaha ? La clé du succès est la régularité. À Phillip Island, quatre YZF-R1 se sont alignées sur la grille, trois d'entre elles ont terminé parmi les six premiers de chaque manche et toutes les quatre ont figuré dans le Top 8. Le team indépendant GRT Yamaha peut même se vanter d'avoir la meilleure Yamaha du Championnat, Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK) étant à égalité avec Alex Lowes (Pata Yamaha WorldSBK Team) et un point devant Michael van der Mark (Pata Yamaha WorldSBK Team). Tous les trois ont enregistré des podiums à Buriram au cours des deux dernières saisons. Ils sont prêts à en découdre, sans oublier le rookie Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK) qui fait des débuts impressionnants en WorldSBK.
 
          Malgré un week-end australien en demi-teinte pour Tom Sykes et Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team), BMW arrive en Thaïlande galvanisé par le potentiel de la nouvelle S1000RR. Il ne serait pas étonnant que les deux pilotes aient gardé quelques atouts dans leur manche pour la deuxième escale de la saison.
 
          Des leçons ont également été tirées au sein du Moriwaki Althea Honda Team après le rendez-vous australien. Leon Camier et Ryuichi Kiyonari avaient commencé les essais lundi sans aucune référence face à leurs adversaires, mais ils ont terminé dimanche dans les points, le premier se classant même dans le Top 10. Nul doute qu'un nouveau cap sera franchi sous le soleil thaïlandais.

Crédits infos et images : WorldSBK.com

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Deuxième manche du WSBK 2019 - Direction la Thaïlande."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire