Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
WSBK / Imola - Rea de retour aux affaires avec un doublé en Italie.

WSBK / Imola - Rea de retour aux affaires avec un doublé en Italie.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Pour la première fois cette année, Alvaro Bautista a été mis en échec après 11 victoires consécutives. Le champion du monde Jonathan Rea s'est imposé à deux reprises sur le tracé d'Imola et relance les espoirs au championnat.

   World Superbike - Course 1

   On commençait... on continuait à croire que le duo Bautista - Ducati V4 R était invincible. Mais le week-end de Superbike à Imola a ébréché la domination exceptionnelle de ce couple talentueux.

   Qualifié en pole position pour la première fois de la saison, c'est Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati) qui a réalisé le meilleur départ devant Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) et son coéquipier Álvaro Bautista (Aruba.it Racing - Ducati).
 
   Dans le sillage de son rival Kawasaki, Davies était malheureusement victime d'un problème qui l'a contraint à boucler le premier tour en dernière position puis à abandonner, laissant le champ libre au quadruple Champion du Monde qui comptait déjà plus d'une seconde sur Bautista.

   À quelques encablures, Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK) s'est quelque peu mis à l'abri du groupe en bagarre pour la quatrième place mené par le duo du Pata Yamaha Official WorldSBK Team, Alex Lowes et Michael van der Mark, accompagné des deux Kawasaki de Leon Haslam et de Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing), premier pilote indépendant.
 
   En tête, Rea mettait les bouchées doubles, établissant au passage un nouveau record du tour. Une fois n'est pas coutume, Bautista, invincible depuis l'ouverture de la saison à Phillip Island, ne parvenait pas à suivre le rythme imposé par le tenant du titre qui s'envolera vers le 72e succès de sa carrière en WorldSBK.
 
   Sykes, pourtant assuré d'enregistrer son premier podium au guidon de la BMW S 1000 RR, devait finalement se résoudre à l'abandon peu après avoir franchi le cap de la mi-course. Van der Mark héritait ainsi de la troisième place devant Razgatlioglu et Haslam, mais le protégé de Kenan Sofuoglu n'allait pas tarder à venir à bout du représentant Yamaha.
 
   Quelque peu distancé, Haslam est toutefois parvenu à refaire la jonction sur ses deux adversaires à quatre tours du drapeau à damier, mais le Britannique devait se contenter de la cinquième position derrière van der Mark, tandis que Razgatlioglu hissait la deuxième Kawasaki parmi les trois premiers.
 
   Classé sixième, Marco Melandri (GRT Yamaha WorlSBK Team) a rapidement pris l'avantage sur Lowes, lequel s'est assuré la septième place. Deuxième représentant italien, Michael Ruben Rinaldi (Barni Racing Team), victime d'une lourde chute en Tissot-Superpole, se voyait crédité de la huitième position devant son compatriote et invité pour cette épreuve, Lorenzo Zanetti (Motocorsa Racing).
 
   Unique pilote BMW à l'arrivée, Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team) complétait le Top 10 devant Jordi Torres (Team Pedercini Racing) et Tommy Bridewell (Team Goeleven), remplaçant d'Eugene Laverty, blessé aux deux poignets à la suite d'un highside vendredi.

   Substitut de Leandro Mercado dans le team Orelac Racing VerdNatura, Héctor Barberá finissait 13e devant les deux Honda de Ryuichi Kiyonari (Moriwaki Althea Honda Team) et d'Alessandro Delbianco (Althea Mie Racing Team)

   World Superbike - Course Tissot-Superpole

   La première course du dimanche s'est déroulée sous un ciel chargé pour les protagonistes du Championnat MOTUL FIM World Superbike. Depuis la pole position, Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati) a immédiatement pris la tête de la course, suivi de très près par Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) avant une petite erreur du quadruple Champion du Monde qui se retrouvait alors sous la menace d'Álvaro Bautista (Aruba.it Racing Ducati).

   Derrière le trio, Leon Haslam (Kawasaki Racing Team) menait le groupe des poursuivants composé du duo Pata Yamaha WorldSBK Team et de Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) tandis qu'une erreur de Davies dans la dernière chicane permettait à Rea et Bautista de le dépasser. Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK) pointait à la huitième position devant Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team) et Jordi Torres (Team Pedercini Racing).

   Alors que Rea haussait le rythme pour se mettre à l'abri de Bautista, à l'arrière la lutte faisait rage entre van der Mark, Haslam, Razgatlioglu et Lowes qui se disputaient la quatrième place. De son côté, après avoir pris le départ depuis la pit-lane suite à un problème mécanique,  Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) remontait à la 11e position à mi-course.

   Dans les derniers tours, Davies réussissait à dépasser Bautista et se lançait à la poursuite de Rea qui comptait alors 1.5 seconde d'avance sur le Britannique.
Derrière eux, van der Mark s'éloignait également de ses poursuivants, laissant son coéquipier en bagarre avec Razgatlioglu et Haslam pour la dernière place du Top 5.

   Malgré un tour très rapide en 1'45.727, Davies s'inclinait face à Rea qui décrochait sa deuxième victoire du week-end et de la saison, tandis que Bautista terminait pour la première fois de l'année au-delà des deux premières places.
Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) terminait au pied du podium devant son coéquipier qui avait réussi à prendre l'avantage sur les Kawasaki de Haslam et Razgatlioglu. Sykes s'adjugeait à une belle huitième position, devant Torres et Reiterberger qui fermaient les portes du Top 10.

   Tommy Bridewell (Team Goeleven), qui remplaçait un Eugene Laverty blessé, finissait une nouvelle fois dans les points devant le wildcard Lorenzo Zanetti ( Motocorsa Racing), 12e.

   World Superbike - Course 2

   Suite aux fortes pluies tombées à Imola, la décision a finalement été prise d'annuler les courses WorldSBK et WorldSSP300 du Round Pirelli d'Italie à l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari.

   World SuperSport

   Randy Krummenacher a remporté sa troisième victoire de la saison devant Federico Caricasulo et Raffaele De Rosa au terme d’une course animée.
La pluie tant redoutée ne s’est finalement pas invitée parmi les protagonistes sur la grille de la cinquième course de la saison WorldSSP sur le mythique circuit d’Imola.
 
   Malgré une lourde chute samedi, Jules Cluzel (GMT94), parti de la troisième position, virait en tête au premier freinage suivi du tandem du team BARDAHL Evan Bros. WorldSSP formé par Randy Krummenacher et Federico Caricasulo. Massimo Roccoli (Team Rosso Corsa), wildcard pour cette épreuve en Italie, occupait la quatrième place devant la première Kawasaki, celle de Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing).
 
   Auteur du meilleur tour au deuxième passage, Cluzel réussissait à creuser une légère avance sur Krummenacher et Caricasulo. À un peu moins de deux secondes, Mahias parvenait à se défaire de Roccoli pour se lancer à la poursuite des trois leaders.
 
   Profitant d’une petite erreur de Cluzel à l’entrée du virage n°18, Krummenacher faisait la jonction, suivi de très près par son coéquipier. Derrière, Mahias, accompagné de Thomas Gradinger (Kallio Racing), comblait peu à peu l’écart et ne comptait plus que 1.5s de retard.
 
   À dix tours du drapeau à damier, le duo du team BARDHAL Evan Bros. prenait l’avantage sur Cluzel. Cette passe d’armes permettait à Mahias et Gradinger de se rapprocher davantage, mais ce n’était pas encore suffisant pour se mêler à la lutte pour la victoire.
 
   Mahias devra attendre de franchir le cap de la mi-course pour porter une attaque un peu trop optimiste sur son compatriote à la sortie de la dernière chicane. En heurtant la roue arrière de Cluzel, Mahias est parti à la faute. Si le premier est parvenu à rester au guidon de sa Yamaha, Gradinger, qui se trouvait sur la trajectoire de la ZX-6R de Mahias, a lui aussi chuté.
 
   Cet incident laissait le champ libre à Krummenacher et Caricasulo, seuls en bagarre pour la victoire avec près de cinq secondes d’avance sur la MV Agusta de Raffaele De Rosa (MV Agusta Reparto Corse).

   En observation depuis le départ, Caricasulo a décidé de hausser le ton à quatre tours de l’arrivée. Krummenacher, toujours dans son sillage, a attendu le moment propice dans la dernière boucle pour reprendre les commandes des hostilités et s’envoler vers son troisième succès de la saison.
 
   Pointé à plus de 13 secondes, De Rosa s’est adjugé la troisième place devant Hikari Okubo (Kawasaki Puccetti Racing) et Ayrton Badovini (Team Pedercini Racing).
 
   Cluzel concluait finalement l’épreuve transalpine en septième position. Mahias, qui avait réussi à repartir, inscrivait les points de la huitième place devant les Honda d’Hannes Soomer (MPM WILSport Racedays) et du duo CIA Landlord Insurance Honda, Peter Sebestyen et Jules Danilo.
 
   Premier représentant FIM Europe Supersport Cup, Kyle Smith (Team Pedercini Racing) était 13e derrière Loris Cresson (Kallio Racing).
 
   Au classement provisoire, Krummenacher mène avec 115 points et compte désormais 22 longueurs d’avance sur Caricasulo et 37 sur Cluzel.

 
   Le Championnat MOTUL FIM World Superbike sera de retour au Circuito Angel Nieto de Jerez pour la Round Acerbis d'Espagne du 7 au 9 juin 2019.

Crédits infos : WorldSBK.COM
Crédits images : Ducati Corse - Kawasaki Racing
Yamaha Racing - BMW Motorrad WorldSBK Team - Evan Bros Racing Team

Ajouter vous aussi un commentaire sur "WSBK / Imola - Rea de retour aux affaires avec un doublé en Italie."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :

Les dernières actualités moto du site

Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire