Motoplanete
À la une des Actualités

WSBK / Argentine - Rea s'offre encore deux victoires en Superbike.

       World Superbike course 1

       Sous le soleil argentin, les protagonistes du Championnat MOTUL FIM World Superbike se retrouvaient pour la première course du week-end. C'est Álvaro Bautista (Aruba.it Racing - Ducati) qui s'élançait depuis la pole position et au premier virage, l'Espagnol ne parvenait pas à contenir Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) mais Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) prenait l'avantage sur le Nord-Irlandais au second freinage.

 

       Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) pointait quatrième derrière Bautista tandis que Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) et Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) tentaient de rester au contact du pilote turc. Michael Ruben Rinaldi (Barni Racing Team) s'installait à la septième place suivi de Alessandro Delbianco (Althea Mie Racing Team) et Jordi Torres (Team Pedercini Racing).
 
       Leon Haslam (Kawasaki Racing Team) fermait les portes du top 10 à Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team) tandis que le pilote local, Leandro Mercado (Orelac Racing VerdNatura) se classait 12e.
 
       Bautista parvenait à reprendre la tête de la course au deuxième tour et créait un léger écart sur Rea tandis que Razgatlioglu prenait la troisième place des mains de Van der Mark, le Néerlandais conservait toutefois une avance confortable sur son coéquipier, cinquième.
 
       Rinaldi dépassait Sykes pour la sixième position et le Britannique se retrouvait sous la menace de Haslam qui devait lui-même tenir tête à Delbianco. Torres se retrouvait ainsi dixième et Mercado remontait à la 11e place devant Reiterberger.
 
       Bautista commettait une erreur au virage 7 mais Rea ne parvenait pas à reprendre l'avantage sur le pilote Ducati et restait dans sa roue. Les deux hommes comptaient alors une demie-seconde d'avance sur Razgatlioglu, troisième devant Van der Mark.
 
       À la mi-course, Bautista se maintenait à la première place et comptait alors une avance de plus de deux secondes sur le quintuple Champion du Monde qui voyait Razgatlioglu se rapprochait un peu plus de lui sans parvenir à faire la jonction.
 
       Van der Mark pointait à une solitaire quatrième place, à plus de huit secondes de son coéquipier, Lowes, qui tentait de garder Haslam à distance. Sykes se classait septième, suivi de Torres tandis que Mercado s'installait à la neuvième place après avoir dépassé Delbianco.
 
       Rinaldi dégringolait à la 11e place devant Reiterberger alors que dans le même temps, quelques encablures plus loin, Razgatlioglu revenait petit à petit au contact de Rea qui avait commis une erreur au virage 6. Les deux hommes pointaient alors à plus de quatre secondes de Bautista.
 
       Dans les derniers tours, le rookie était à l'abri de toute attaque de ses poursuivants qui se disputaient la deuxième marche du podium. Van der Mark semblait lui aussi assuré de sa quatrième place mais son coéquipier devait résister à Haslam pour la cinquième position.
 
       Le représentant Ducati s'adjugeait ainsi sa 16e victoire de la saison devant Rea, qui avait finalement réussi à tenir Razgatlioglu à distance. Le pilote turc terminait sur la dernière marche du podium devant Van der Mark et décrochait ainsi le titre de Meilleur Pilote Indépendant de la saison 2019.

       Lowes sortait vainqueur de son affrontement avec Haslam et concluait la course à la cinquième place devant son compatriote tandis que Sykes enregistrait les points du septième rang suivi de Torres. Mercado terminait neuvième devant son public et Delbianco, unique représentant Honda en piste, fermait les portes du Top 10 à Reiterberger.
 
       Face aux conditions de piste compliquées, certains pilotes refusaient de participer à la course pour des raisons de sécurité : Chaz Davies (ARUBA.IT Racing – Ducati), Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK), Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK), Leon Camier (Moriwaki Althea Honda Team), Ryuichi Kiyonari (Moriwaki Althea Honda Team) et Eugene Laverty (Team Goeleven). Au total, seulement 12 pilotes s'installaient sur la grille de départ.
 
       Le Top 6

1. Álvaro Bautista - (Aruba.it Racing - Ducati)
2. Jonathan Rea - (Kawasaki Racing Team WorldSBK) - +1.562
3. Toprak Razgatlioglu - (Turkish Puccetti Racing) - +3.327
4. Michael van der Mark - (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) - +16.996
5. Alex Lowes - (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) - +22.535
6. Leon Haslam - (Kawasaki Racing Team) - +25.840

       World Superbike course sprint Superpôle

       C'est sous un ciel nuageux et avec des températures plus fraîches que la veille que les pilotes du Championnat MOTUL FIM World Superbike ont pris place sur la grille de départ du Circuito San Juan Villicum.
 
       Álvaro Bautista (Aruba.it Racing – Ducati) partait en pole position pour la deuxième fois du week-end et au premier freinage, l'Espagnol conservait la tête devant Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) et Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing). Derrière le pilote turc, Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) dépassait son coéquipier Michael Van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) qui ne pouvait contenir Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati) avant que le Britannique ne fasse une erreur permettant au pilote Yamaha de reprendre la cinquième place, suivi de Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK).
 
       Derrière Davies, Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) s'installait au huitième rang devant Leon Camier (Moriwaki Althea Honda Team) et Jordi Torres (Team Pedercini Racing). Leon Haslam (Kawasaki Racing Team) pointait 11e et était suivi de près par Michael Ruben Rinaldi (Barni Racing Team) et le représentant local, Leandro Mercado (Orelac Racing VerdNatura).
 
       Loris Baz (Ten Kate Racing - Yamaha) partait à la faute au virage 16 tandis que Eugene Laverty (Team GoEleven) fermait la porte des points à Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK). Ryuichi Kiyonari (Moriwaki Althea Honda Team) pointait 17e devant Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team).
 
       À l'avant, Rea dépassait Bautista pour la première place et haussait le rythme jusqu'à créer un écart de près d'une seconde sur le pilote Ducati. Razgatlioglu devait donner son maximum pour rester au contact de l'Espagnol tandis que derrière lui, Lowes se retrouvait sous la menace de Davies et Van der Mark pour la quatrième place.
 
       Cortese restait dans la roue du Néerlandais, sans pouvoir toutefois porter une attaque. À la neuvième place derrière Haslam, Sykes tentait de se défaire de Camier alors que quelques dixièmes derrière eux, Torres essayait de contenir Mercado. L'Argentin finissait par dépasser son rival espagnol et partait à la poursuite de Camier pour le Top 10.
 
       Dans les dernières boucles, Rea comptait plus de deux secondes d'avance sur Bautista et enregistrait sur le tracé argentin sa 13e victoire de l'année. Derrière l'Espagnol, Razgatlioglu concluait la course sprint sur la plus petite marche du podium.

       Davies enregistrait les points de la quatrième place devant Lowes qui était parvenu à conserver la cinquième position devant son coéquipier. Cortese s'adjugeait la septième place devant la Kawasaki de Haslam tandis que Sykes terminait neuvième.
 
       Mercado décrochait son deuxième Top 10 du week-end après s'être élancé du fond de grille devant Torres et Camier alors que Laverty finissait au 13e rang devant Rinaldi.
 
       Le Top 6

1. Jonathan Rea - (Kawasaki Racing Team WorldSBK)
2. Álvaro Bautista - (Aruba.it Racing – Ducati) - +2.140
3. Toprak Razgatlioglu - (Turkish Puccetti Racing) - +3.682
4. Chaz Davies - (Aruba.it Racing – Ducati) - +5.549
5. Alex Lowes - (Pata Yamaha WorldSBK Team) - +8.322
6. Michael van der Mark - (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) - +9.478

       World Superbike course 2

       Pour la dernière course du Round Motul d'Argentine, c'est Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) qui s'élançait depuis la pole position devant Álvaro Bautista (Aruba.it Racing - Ducati). À l'approche de la première courbe, le Nord-Irlandais conservait la première place, suivi de près par Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) qui prenait la seconde position des mains de l'Espagnol.
 
       Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK) s'installait au quatrième rang devant ses homologues de chez Yamaha, Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) et Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) avant que le Néerlandais ne prenne l'avantage sur son coéquipier, bien imité par Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati).  
 
       Michael Ruben Rinaldi (Barni Racing Team) se hissait au huitième rang devant Leon Camier (Moriwaki Althea Honda Team) et Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK) qui clôturait le Top 10. Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) pointait 11e, suivi de Leon Haslam (Kawasaki Racing Team) et Leandro Mercado (Orelac Racing VerdNatura) qui prenait la 13e place après avoir démarré depuis le fond de grille.
 
       Jordi Torres (Team Pedercini Racing) se classait au 14e rang et était talonné par Alessandro Delbianco (Althea Mie Racing Team) et Eugene Laverty (Team GoEleven) alors que Loris Baz (Ten Kate Racing - Yamaha) dépassait Ryuichi Kiyonari (Moriwaki Althea Honda Team) et Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team) pour la 17e place.
 
       Aux avant-postes, Bautista parvenait à doubler Razgatlioglu et se lançait à la poursuite de Rea. Quelques encablures plus loins, Davies dépassait Cortese mais l'Allemand se maintenait dans la roue du pilote Ducati.
 
       Quelques tours plus tard, Bautista profitait d'une erreur de la part du quintuple Champion du Monde au virage 8 pour prendre la tête de la course mais Rea ne se laissait pas distancer. Razgatlioglu de son côté voyait Davies se rapprocher de plus en plus alors que plus loin derrière, Sykes partait à la faute.
 
       Dans le clan Yamaha, Van der Mark pointait toujours cinquième, avec une confortable avance de plus d'une seconde sur son coéquipier et Cortese se trouvait relégué à la huitième position derrière Rinaldi.

       À la mi-course, Rea portait une attaque réussie sur Bautista, Davies faisait de même avec Razgatlioglu au virage 10 et se classait alors troisième. Le Britannique réduisait un peu plus l'écart avec son coéquipier à chaque secteur et se retrouvait bientôt dans roue.
 
       Quelques virages plus loin, Haslam pointait toujours à la neuvième place mais Mercado se rapprochait chaque tour un peu plus du représentant Kawasaki et les deux hommes dépassaient alors Cortese qui se retrouvait dixième avant de voir Camier et Torres le doubler à leur tour.
 
       Alors que Rea consolidait son avance sur Davies de plus de deux secondes, Razgatlioglu prenait l'avantage sur Bautista et se lançait à la poursuite du coéquipier de l'Espagnol. Le duo de l'équipe Pata Yamaha, Van der Mark et Lowes se classaient respectivement aux cinquième et sixième rang alors que derrière Rinaldi, septième, Haslam se faisait dépasser par Mercado avant de se retrouver menacé par Torres.
 
       Dans les derniers tours, personne n'était en mesure de rattrapper Rea qui enregistrait sa deuxième victoire du week-end. Davies terminait second, son huitième podium de la saison, devant Razgatlioglu qui enregistrait son troisième Top 3 du week-end.
 
       Van der Mark concluait la course à la quatrième place après avoir dépassé Bautista à quelques tours de la fin. Derrière l'Espagnol, Lowes se classait sixième, suivi par Laverty et Mercado qui décrochait son meilleur résultat sur la piste argentine pour la dernière course de son épreuve à domicile.
 
       Torres enregistrait les points de la neuvième place devant Haslam et Rinaldi. Après sa chute lors de la course Tissot-Superpole, Baz se classait 12e, suivi de Camier et Melandri tandis que Cortese s'adjugeait le point de la 15e place.
 
       Le Top 6

1. Jonathan Rea - (Kawasaki Racing Team WorldSBK)
2. Chaz Davies - (Aruba.it Racing - Ducati) - +5.158
3. Toprak Razgatlioglu - (Turkish Puccetti Racing) - +14.511
4. Michael van der Mark - (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) - +17.046
5. Álvaro Bautista - (Aruba.it Racing - Ducati) - +17.771
6. Alex Lowes - (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) - +18.976

          World SuperSport

       Après leurs homologues du WorldSBK, les pilotes du Championnat FIM World Supersport s'installaient sur la grille de départ de la piste argentine, avec Corentin Perolari (GMT94 Yamaha) en pole position pour la première fois de sa carrière.
 
       À l'extinction des feux, le Français prenait la tête de la course devant son coéquipier, Jules Cluzel (GMT94 Yamaha) tandis que Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) s'installait au troisième rang devant Kyle Smith (Team Pedecini Racing) et Federico Caricasulo (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP). L'Italien était suivi par son coéquipier, Randy Krummenacher (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP), et Ayrton Badovini (Team Pedecini Racing) pointait septième devant Hikari Okubo (Kawasaki Puccetti Racing).
 
       Isaac Viñales (Kallio Racing) se classait alors neuvième tandis que Christian Stange (GEMAR - Ciociaria Corse WorldSSP Team) fermait les portes du Top 10 à Thomas Gradinger (Kallio Racing) et de Raffaele De Rosa (MV Agusta Reparto Corse). Jules Danilo (CIA Landlord Insurance Honda) pointait au 15e rang derrière Peter Sebestyen (CIA Landlord Insurance Honda) et Jaimie van Sikkelerus (MPM WILSport Racedays).
 
       Au deuxième tour, Cluzel prenait le commandement des hostilités des mains de son coéquipier qui se retrouvait alors sous la menace de Mahias. Les trois français étaient suivis par Smith qui défendait sa quatrième place face à Caricasulo, l'Italien ayant réussi à creuser un écart d'une seconde sur son coéquipier.
 
       Derrière Krummenacher, Badovini et Viñales se disputaient la septième place alors que De Rosa pointait à plus d'une seconde des deux hommes. Gradinger de son côté, continuait de se démener avec Okubo pour le dixième rang sous les yeux de Stange, 12e.
 
       Mahias portait une attaque réussie sur Perolari et était rapidement imité par Caricasulo qui se hissait à la troisième place devant le poleman qui comptait alors une seconde d'avance sur Krummenacher.
 
       Le Suisse était toujours suivi de près par Viñales qui avait de son côté réussi à se détacher de De Rosa quelques encablures plus tôt. Derrière le pilote MV AGusta, Smith se classait huitième à près de deux secondes de Gradinger qui avait réussi à prendre un peu de distance avec Badovini.
 
       À l'avant, Cluzel haussait le rythme et affichait une avance de plus de deux secondes sur Mahias qui se faisait doubler quelques courbes plus tard par Caricasulo. Le représentant de l'équipe BARDAHL Evan Bros. ne parvenait cependant pas à se défaire du Français qui inscrivait un nouveau record de piste avec un tour en 1'42.606.

       Les deux hommes se lançaient alors dans un mano à mano intense, avec Perolari en embuscade et Krummenacher qui se rapprochait un peu plus à chaque tour et distançait Viñales par la même occasion.
 
       Dans une tentative désespérée de se hisser dans le Top 3, Perolari commettait une erreur et se faisait reléguer à la cinquième place tandis que Caricasulo faisait lui aussi une petite faute en tentant d'empêcher Mahias de le dépasser. Le Français reprenait la seconde place et l'Italien voyait Krummenacher profiter de son erreur pour s'installer au troisième rang.
 
       Tout ce remue-ménage permettait à Viñales et De Rosa de faire la jonction sur les deux pilotes de l'équipe BARDAHL Evan Bros. et Perolari, tous luttant pour la dernière marche du podium à chaque virage.
 
       Dans les derniers tours, Cluzel restait intouchable et s'adjugeait sa troisième victoire de la saison devant Mahias. C'est finalement Viñales qui sortait vainqueur de l'éprouvante bataille pour la troisième place, inscrivant ainsi son deuxième podium consécutif, devant Perolari.
 
       Caricasulo terminait à la cinquième place, suivi de De Rosa et Krummenacher, repoussant ainsi la lutte pour la couronne mondiale à l'épreuve finale de la saison qui se déroulera au Qatar dans deux semaines.
 
       Derrière le Suisse, Gradinger enregistrait les points de la huitième place devant Smith. Badovini clôturait le Top 10 tandis que Sebestyen concluait la course au 11e rang, suivi de Okubo et Stange.
 
       Le Top 6

1. Jules Cluzel - (GMT94 Yamaha)
2. Lucas Mahias - (Kawasaki Puccetti Racing) - +2.406
3. Isaac Viñales - (Kallio Racing) - +3.473
4. Corentin Perolari - (GMT94 Yamaha) - +5.700
5. Federico Caricasulo - (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team) - +5.768
6. Raffaele De Rosa - (MV Agusta Reparto Corse) - +6.331

Crédits infos : WorldSBK.com
Crédits images : Kawasaki Racing - Ducati Corse - Yamaha Racing

Partagez

Avis

Déposez votre avis sur la WSBK / Argentine - Rea s'offre encore deux victoires en Superbike.
Notez cet article :
Dernières actus

Ducati présente deux concepts originaux de Scrambler pour le futur proche.

10/11/2019
Ducati présente deux concepts originaux de Scrambler pour le futur proche.

Deux nouveaux concepts Ducati Scrambler nommés "Motard" et "DesertX" ont été créés par Ducati pour explorer de nouveaus terrains de jeux et attiser la curiosité de ses fans.

#2019 #Actualités #Sport

Harley-Davidson Laidlaw's couronné champion de la Battle of the Kings International 2019.

10/11/2019
Harley-Davidson Laidlaw's couronné champion de la Battle of the Kings International 2019.

Les concessionnaires Harley se sont déchainés pour cette édition 2019 de la Battle of the Kings. Les finalistes furent Harley-Davidson Warr's du Royaume-Uni, Harley-Davidson Thunderbike de l'Allemagne, Harley-Davidson Calgary du Canada et Harley-Davidson Querétaro du Mexique.

#2019 #Actualités #Sport

Gagnez un essai de la Kawasaki Z H2 à Las Vegas.

04/11/2019
Gagnez un essai de la Kawasaki Z H2 à Las Vegas.

Rendez-vous chez votre concessionnaire Kawasaki et réservez un essai de la future Z H2. Le gagnant du concours partira à Las Vegas pour tester ce roadster de dingue.

#2019 #Actualités #Sport

Bridgestone présente 4 nouveaux pneus pour 2020.

01/11/2019
Bridgestone présente 4 nouveaux pneus pour 2020.

2020 verra 4 nouvelles enveloppes du manufacturier japonais. Bridgestone dévoile les pneus Racing RS 11, Touring BT 46, Classic Racing CR 11 et Enduro E 50.

#2019 #Actualités #Sport

Indian présente un nouveau moteur de 1769 cm3 et 121 ch.

22/10/2019
Indian présente un nouveau moteur de 1769 cm3 et 121 ch.

Tout juste après avoir présenté le twin Thunderstroke refroidi par air gonflé à 1901 cm3, Indian dévoile un nouvau bloc à refroidissement liquide de 1769 cm3, bien plus puissant et encore plus riche en couple.

#2019 #Actualités #Sport

La Honda CB 750 de pré-production sera la star du Salon Moto Légende 2019.

20/10/2019
La Honda CB 750 de pré-production sera la star du Salon Moto Légende 2019.

Le Salon Moto Légende, incontournable rendez-vous des amateurs de motos de collection et d'exception, ouvrira ses portes les 22, 23 et 24 novembre au Parc Floral de Paris (Château de Vincennes).

#2019 #Actualités #Sport