Motoplanete
À la une des Actualités

Passer le permis moto en 2020 : quels changements ?

Passer le permis moto en 2020 : quels changements ?

Code de la route spécifique à la moto et épreuves pratiques de plateau ou en circulation, l'examen du permis moto a évolué en 2020 avec des changements qui ont pris place depuis le 1er mars dernier. Cela concerne les catégories A1 (permis 125 ou moto légère) et A2 (moto de puissance intermédiaire, n'excédant pas 35 kW), mais le permis AM (permis cyclomoteur) ainsi que la formation complémentaire pour valider la catégorie A en sont exemptés.

Création d'un code "Moto"

Premier élément important de cette réforme du permis moto, la mise en place d'un nouvel examen de Code dédié à la moto : l'examen théorique motocyclette (ETM). Le jour de l’examen, 40 questions autour de 9 thématiques seront posées au futur conducteur sous le format d'images fixes ou de vidéos. Elles concernent bien évidemment les règles de circulation et de conduite de la moto, mais aussi les bons comportements que doit adopter le motard.
Pour obtenir l'ETM, les conditions restent inchangées et le candidat doit répondre correctement à 35 questions sur 40. Pour mettre toutes les chances de votre côté, n'hésitez pas à vous entraîner au code de la route avec Ornikar, les sites en ligne permettent aussi de réserver votre place à l'examen et de la passer dans le centre agréé que vous choisissez. Le coût du passage de l'examen est toujours de 30 €. Il est valable 5 ans et à recommencer si vous échouez 5 fois à l'examen pratique.

Une épreuve pratique dite "de plateau" plus courte

Avant la réforme de 2020, le candidat était interrogé et devait effectuer des vérifications techniques lors de l'épreuve pratique hors circulation. Ces deux éléments sont désormais supprimés avec la création de l'examen théorique motocyclette. D'une durée de 10 minutes, l'épreuve comporte 6 manœuvres qui sont le déplacement de la moto sans l'aide du moteur, la conduite à allure réduite sans passager et avec passager, le freinage d'urgence et la réalisation d'un évitement et d'un slalom.
Attention : le futur conducteur dispose de 3 essais pour déplacer l'engin sans le moteur et de 2 tentatives pour les épreuves dynamiques. En cas de chute, le candidat est éliminé.

Les changements pour l'épreuve pratique en circulation

L'épreuve sur route dure désormais 40 minutes avec port d'un équipement homologué. Un changement qui vise surtout à mieux se rendre compte de la capacité du motard à maintenir sa trajectoire et à l'adapter pour rouler en toute sécurité. L'examinateur doit pouvoir constater que le candidat au permis moto ne gênera pas la circulation et évitera de surprendre et de se faire surprendre.
Pour passer l'épreuve en circulation, il faut au préalable avoir validé l'épreuve de plateau et le candidat doit obtenir 21 points sur 27 sans avoir commis d'erreur éliminatoire (franchissement d’une ligne continue, circulation en sens interdit, dépassement par la droite...).

Pourquoi une telle réforme ?

À tous ceux qui s'interrogent sur les objectifs d'une telle réforme 7 ans après la dernière, et bien elle vise tout simplement à mieux responsabiliser les futurs motards, notamment les plus jeunes, sur l'importance du code de la route pour les deux-roues, du placement du corps et de la façon d'aborder les virages. En bref, une réforme qui vise à diminuer les risques d'accident.

Avis

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus