Motoplanete
À la une des Actualités

Le YART prend la pôle pour les 24 heures du Mans 2022.

Le YART prend la pôle pour les 24 heures du Mans 2022.

             Les terres du Mans sont en ébullition depuis quelques jours. La fièvre monte d’un cran à l’issue des qualifications où le Yamaha Austria Racing Team a su prendre le contrôle. Le YART – team officiel Yamaha EWC a décroché une sensationnelle pole position provisoire, sa troisième consécutive, pour les 24 Heures Motos, première manche du Championnat du Monde d’Endurance FIM 2022.

Le YART prend la pôle pour les 24 heures du Mans 2022.
             Les résultats des qualifications étant basés, cette saison, sur la moyenne des chronos réalisés par les deux pilotes les plus rapides de chaque équipage, au lieu de trois auparavant, les tours de Karel Hanika (République tchèque) et Marvin Fritz (Allemagne) ont servi à déterminer quelle équipe s’alignera en tête pour le départ de la course, qui doit commencer à 15h00 samedi.

             La performance de Hanika sur la Yamaha R1 n° 7 est particulièrement impressionnante. Le Tchèque est le seul pilote à avoir bouclé les 4,185 kilomètres du Circuit Bugatti en moins de 1m35s, avec un temps de 1m34.878 s. Il a aussi confortablement éclipsé la précédente référence de Randy de Puniet au Mans, soit 1m35,730s, établie sur une Kawasaki en 2017. La pole du YART à une moyenne de 1m35.080s a été obtenue malgré la chute à basse vitesse de Niccolò Canepa (Italie) pendant son tour de rentrée lors de la session réservée aux pilotes Rouges.

Le YART prend la pôle pour les 24 heures du Mans 2022.
             L’équipe Yoshimura SERT Motul, victorieuse aux 24 Heures Motos l’année dernière et championne du monde en titre de l’EWC, s’est qualifiée en deuxième position devant le F.C.C. TSR Honda France, le BMW Motorrad World Endurance Team et l’ERC Endurance-Ducati. Le Wójcik Racing Team est le premier concurrent de l’Independent Trophy en sixième position, suivi du Team MOTO AIN, de Webike SRC Kawasaki France, Viltaïs Racing Igol et du Team 18 Sapeurs Pompiers CMS Motostore – qui termine en tête du Dunlop Superstock Trophy suivi de National Motos, 12e derrière le Tati Team Beringer Racing engagé en Formula EWC. Cliquez ICI pour voir le classement général après les qualifications. 

             Le déroulé des qualifs

             Après la première séance qualificative de jeudi après-midi, qui s’était terminée avec les meilleurs temps de Karel Hanika (pilote Bleu), Gino Rea (Jaune), Niccolò Canepa (Rouge) et Kenny Foray (Vert), la seconde s’est déroulée dans des conditions sèches et ensoleillées, bien que plus fraîches, ce matin. Hanika en a profité pour prendre une nouvelle fois la tête de la séance réservée aux pilotes Bleus, en 1m34.878s, après que Josh Hook a occupé la première place pendant un certain temps. Hook a fini troisième derrière Gregg Black mais devant Markus Reiterberger et Claudio Corti. Ce dernier est l’un des pilotes ayant chuté pendant la séance, avec Christian Gamarino et Marek Szkopek.

Le YART prend la pôle pour les 24 heures du Mans 2022.
             Illya Mykhalchyk a pris initialement la tête chez les pilotes Jaunes, avant que Marvin Fritz puis Gino Rea ne le devancent, Rea terminant la séance de 20 minutes en première position avec un temps de 1m35.186 s. Fritz a pris la deuxième place, suivi de Mykhalchyk, Xavier Siméon et Xavi Fores qui a été l’un des grands perdants avec Kevin Manfredi.

             Mike Di Meglio s’est montré le plus rapide dans la séance des pilotes Jaunes jusqu’à ce que Niccolò Canepa prenne l’initiative avant de chuter au virage n° 7. Di Meglio a repris la première place et a mené jusqu’aux cinq dernières minutes, puis Sylvain Guintoli a pris l’avantage. La séance s’est terminée avec le meilleur temps pour Guintoli – qui fait partie de l’équipe Yoshimura SERT Motul, championne du monde EWC en 2021 –, en 1m35.535 s. Canepa est revenu dans la course et a terminé deuxième devant Di Meglio, Jérémy Guarnoni et David Checa.

             Les pilotes Verts ont été les derniers à prendre la piste, bien que leurs temps ne soient pas utilisés pour déterminer l’ordre final des qualifications. Kenny Foray a été le plus rapide devant Kazuki Watanabe, James Westmoreland, Marc Moser et Bálint Kovács.

Le YART prend la pôle pour les 24 heures du Mans 2022.

Crédits infos : FIM-EWC
Crédits images : Yamaha Racing - Suzuki Racing - Honda- FIM-EWC

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus