Motoplanete
À la une des Actualités

Dakar 2023 - Etape 9 : Derniers tours de roues pour Barreda

Dakar 2023 - Etape 9 : Derniers tours de roues pour Barreda


Etape 9 Mardi 10 janvier 2023 RIYADH > HARADH Total 686 km | Spéciale 358 km

            La journée de reprise coïncide aussi avec une nouvelle orientation géographique. Le Dakar s’attaque au quart sud-est de l’Arabie Saoudite, avec dans le collimateur les dunes de l’Empty Quarter, désignées comme le juge de paix de l’édition 2023. En attendant, les pilotes n’avaient pas totalement quitté la zone récemment arrosée par les pluies et se sont départagées sur des dunes plus accessibles… à condition de les respecter ! C’est le pêché qu’a commis Joan Barreda (HONDA), blessés mais sans gravité en tout début de programme. Pour les combattants encore vaillants, il a fallu composer avec des choix de navigation complexes et du pilotage entre des oueds parfois abondamment remplis. Un terrain auquel s’est parfaitement adapté Luciano Benavides (HUSQVARNA), le plus rapides sur les 359 km de la spéciale du jour.

Les motards du Dakar jouent avec les nerfs des aficionados, qui assistent à la fois à des rebondissements et à une bataille totalement indécise alors que la course rentre dans sa séquence la plus prometteuse en termes de suspense. C’est bien sûr à son corps défendant que Joan Barreda a changé la donne parmi les prétendants, perdant ce statut sur une mauvaise réception. Un autre acteur majeur n’est pas passé loin de la même sanction mais malgré deux chutes et la perte de son road-book, le retard pris par Mason Klein ne l’exclut pas du jeu. Du côté des bénéficiaires de la journée, Luciano Benavides a été le plus performant et devient le premier double-vainqueur dans la catégorie cette année, tandis que son coéquipier sur une Husqvarna, Skyler Howes s’accroche à la tête du classement général. L’Américain résiste, mais commence à sentir le souffle de Toby Price (KTM) dans son dos. Le pilote australien qui avait succédé à l’ère Despres-Coma en s’imposant pour la première fois en 2016 relance ses chances avec seulement trois secondes de retard au général, tandis qu’un autre vainqueur, Kevin Benavides, se retrouve aussi en position de challenger prêt à bondir, 3e à 5’09’’. Ce sera encore compliqué de viser le titre pour Adrien Van Beveren mais pas totalement farfelu au regard de la difficulté des quatre étapes à venir, avec 12 minutes de retard.

Joan Barreda avait affiché la couleur à l’arrière de son casque en s’engageant sur son 13e Dakar, l’année de ses 40 ans. « Last Shot », pouvaient lire les poursuivants de « Bang Bang ». Un mix de « last dance » et de sa réputation de tueur en série aux 29 scratchs sur le Dakar. La dernière prime de ce chasseur de scratchs était encore fraîche, celle de l’étape 4 de la première boucle Ha’il-Ha’il. L’Espagnol était à quatre victoires des records détenus par Peterhansel et Despres. Dès le lendemain, BB mordait la poussière en fin de spéciale, l’autre travers du pilote Honda. Celui qui évoluait dans sa structure privée, soutenu par Monster Energy et au guidon d’une machine du HRC, faisait jusque-là une course mesurée, entre la 4e et la 8e place du général depuis le 1er janvier. En chutant à nouveau en début de spéciale aujourd’hui, Barreda a sans doute définitivement posé son gun. C’est la 6e fois que « Bang Bang » abandonne. Son meilleur résultat sur le Dakar restera certainement une 5e place, obtenue en 2017 puis en 2022.

Le résumé de l'étape en vidéo :

Classement de l'étape 9 du Dakar 2023 :
Mardi 10 janvier 2023

Pos. Pilote-Equipe Équipe Temps Écart Pénalité
1 77
(arg) LUCIANO BENAVIDES
HUSQVARNA FACTORY RACING 03h 18' 44''

2 8
(aus) TOBY PRICE
RED BULL KTM FACTORY RACING 03h 19' 46''
+ 00h 01' 02''
3 10
(usa) SKYLER HOWES
HUSQVARNA FACTORY RACING 03h 21' 41''
+ 00h 02' 57''
4 68
(esp) TOSHA SCHAREINA
BAS WORLD KTM RACING TEAM 03h 23' 37''
+ 00h 04' 53''
5 17
(fra) ROMAIN DUMONTIER
TEAM DUMONTIER RACING 03h 24' 54''
+ 00h 06' 10''
6 11
(chl) JOSE IGNACIO CORNEJO FLORIMO
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 03h 24' 56''
+ 00h 06' 12''
7 47
(arg) KEVIN BENAVIDES
RED BULL KTM FACTORY RACING 03h 26' 37''
+ 00h 07' 53''
8 53
(svn) TONI MULEC
HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING 03h 27' 30''
+ 00h 08' 46''
9 12
(cze) MARTIN MICHEK
ORION - MOTO RACING GROUP 03h 28' 42''
+ 00h 09' 58''
10 33
(arg) FRANCO CAIMI
HERO MOTOSPORTS TEAM RALLY 03h 28' 51''
+ 00h 10' 07''

Classement générale provisoire Dakar 2023 :
Au mardi 10 janvier 2023

Pos. Pilote-Equipe Équipe Temps Écart Pénalité
1 10
(usa) SKYLER HOWES
HUSQVARNA FACTORY RACING 33h 55' 57''
00h 01' 00''
2 8
(aus) TOBY PRICE
RED BULL KTM FACTORY RACING 33h 56' 00''
+ 00h 00' 03'' 00h 01' 00''
3 47
(arg) KEVIN BENAVIDES
RED BULL KTM FACTORY RACING 34h 01' 06''
+ 00h 05' 09'' 00h 03' 00''
4 42
(fra) ADRIEN VAN BEVEREN
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 34h 11' 37''
+ 00h 15' 40''
5 7
(chl) PABLO QUINTANILLA
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 34h 14' 21''
+ 00h 18' 24'' 00h 02' 00''
6 9
(usa) MASON KLEIN
BAS WORLD KTM RACING TEAM 34h 14' 39''
+ 00h 18' 42'' 00h 04' 00''
7 77
(arg) LUCIANO BENAVIDES
HUSQVARNA FACTORY RACING 34h 17' 32''
+ 00h 21' 35''
8 11
(chl) JOSE IGNACIO CORNEJO FLORIMO
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 34h 18' 44''
+ 00h 22' 47''
9 18
(aus) DANIEL SANDERS
RED BULL GASGAS FACTORY RACING 34h 19' 44''
+ 00h 23' 47'' 00h 04' 00''
10 15
(esp) LORENZO SANTOLINO
SHERCO FACTORY 34h 36' 35''
+ 00h 40' 38''


crédits photos et infos : A.S.O / dakar.com


Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus

Question du jour

Lotus, spécialiste des voitures de sport, a conçu la moto C-01 -avec un moteur de....?

voir la fiche de la Lotus C-01 de 2014