Motoplanete

ActualitéDakar 2024 / Etape 11 - Les places se figent avant la finale.

Dakar 2024 / Etape 11 - Les places se figent avant la finale.


logo-dakar-2024



ALULA > YANBU

18/01/2024 - Étape 11
Liaison > 107 km - Spéciale > 420 km

dakar-2024-trace-etape11

Avec plus de 4700 kilomètres de spéciale sur deux semaines de course, il est toujours possible de spéculer sur l'endroit où se joue la victoire. Les dunes de l'Empty Quarter ont eu leur importance à coup sûr, les pierres volcaniques de la première étape ont également joué un rôle, et l'on pourrait énumérer les dégâts enregistrés sur chacune des étapes dans l'une ou l'autre des catégories. Il reste que le trajet d'AlUla à Yanbu signifiait bien une échéance, l'heure de vérité pour les prétendants au titre. Sur les 420 kilomètres de secteur chronométré, les leaders étaient en mission pour résister à des poursuivants à l'assaut. C'est ce qu'à su faire Ricky Brabec, toujours serein malgré la victoire d'étape de Ross Branch

Tout était encore possible mais dans des proportions relatives chez les motards, où le Monster Energy Honda Team avait cadenassé la situation en ce qui concerne la position de leader de Ricky Brabec. Le pacte étant accepté par tous les rouges, il restait toutefois l'enjeu de la deuxième place à régler, accessible par un Adrien Van Beveren en grande forme ou encore par Nacho Cornejo, les deux démarrant la journée avec moins de 4 minutes de retard sur Ross Branch. Le cas du Chilien a été réglé à hauteur du km 111, où il a dû se débattre avec sa moto pour régler un problème de pompe à essence. Pendant ce temps-là, le pilote Hero parti en cinquième position a pu profiter pour remonter la file, attraper sa deuxième victoire de spéciale de la quinzaine et se rapprocher très légèrement de Brabec : un modèle de gestion de sa deuxième place au général. Adrien Van Beveren conservait quant à lui son rang de troisième homme en dépit d'une belle frayeur lorsqu'une rencontre avec un troupeau de dromadaires s'est achevée par une grosse culbute.

Ricky Brabec et Honda peuvent demain prendre la main des classements FIM. Sur le W2RC, l'Américain a déjà terminé vice-champion du monde en 2022, avant une 9e place la saison passée. Pour Ross Branch qui vise demain la 2e place du général, il s'agira d'une place inédite. 4e en 2023 après un 13e rang final en 2022. Pour Adrien Van Beveren en revanche, la 3e place à laquelle il semble voué est exactement celle que le Français a décroché lors des deux précédentes saisons. En l'état actuel, Honda prendrait la tête du classement des constructeurs, grâce aux performances combinées de Brabec et VBA qui rapporteraient 62 points. Hero MotoSports, avec le seul pilote qui leur resterait en course, placerait la marque indienne au 2e rang avec 30 points.

Ricky Brabec :
La fin se rapproche. J'ai attendu mes coéquipiers pour essayer de les aider à prendre du bonus mais Nacho a eu un problème. Ross poussait fort aujourd'hui, et je ne sais pas encore le résultat Ça va se jouer entre Ross et moi, on verra. J'ai fait aujourd'hui une de mes meilleures journée. J'ai assuré dans les derniers cent kilomètres pour ne pas faire d'erreur. La première semaine, l'objectif est d'arriver à la journée de repos, la deuxième tu vises l'arrivée. Terminer un Dakar, c'est déjà une victoire. C'est une course vraiment difficile.
Ross Branch :
Une étape très difficile, pleine de pierres en surface. J'ai essayé de faire la différence, mais c'est un peu tard et Ricky a fait une superbe course, il mérite de gagner. On va continuer à se battre demain et on verra bien ce que cela donnera. Je sais que je dois progresser dans les hors piste dans les herbes à chameaux, cela me donne de la motivation pour rentrer à la maison et aller travailler ce point. L'arrivée de Barreda a changé la physionomie du team, je suis très fier du team, ils ont travaillé dur. Un podium serait un bonus, ce serait cool pour toute l'équipe.

Adrien Van Beveren :
Il y avait un troupeau d'une dizaine de chameaux en plein milieu de la piste. Ça arrive d'en voir, ce sont des animaux du désert. C'était une piste principale très rapide, quelques kilomètres après le refueling. Quand je suis arrivé ils se sont écartés, ils sont partis sur la gauche. Au moment où j'ai réaccéléré pour les doubler par la droite, l'un des derniers a changé d'avis et est revenu sur la droite. C'était trop tard, j'allais trop vite. J'ai voulu l'éviter mais il y avait un gros caillou sur le bord de la piste et j'ai pris la pierre. Je ne sais même pas si j'ai touché le chameau, il n'y en avait pas quand je me suis relevé. Je n'ai pas pu l'éviter, je suis passé par-dessus la moto à haute vitesse. Je me suis dit : ça va faire mal'. Je pense que j'ai atterri sur la tête, ça a fait des roulés boulés, j'étais sonné mais l'airbag a fait un beau boulot. J'ai ramassé la moto, elle était un peu endommagée mais j'ai réussi à finir. J'ai dû baisser la vitesse sur la fin mais je m'en sors bien.
Je me battais pour essayer de passer Ross (Branch) au classement général. J'étais à 50 secondes ce matin, je me suis battu sur la spéciale. J'ai lâché beaucoup de temps mais j'ai tout donné : jusqu'à ce que ça arrive, j'étais à 200 %. Il y avait beaucoup de caillasses et javais à cœur de montrer que ce n'était pas un problème, je sais aussi rouler dans les caillasses .

Classement de la 11ème étape du Dakar 2024 :
Jeudi 18 janvier 2024

Pos. N Exp. Pilote-Equipe Équipe Temps Écart Pénalité
1 46
(bwa) ROSS BRANCH
HERO MOTOSPORTS TEAM RALLY 04h 51' 57''


2 9
(usa) RICKY BRABEC
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 04h 52' 29''
+ 00h 00' 32''
3 42
(fra) ADRIEN VAN BEVEREN
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 04h 55' 14''
+ 00h 03' 17''
4 1
(arg) LUCIANO BENAVIDES
HUSQVARNA FACTORY RACING 04h 56' 35''
+ 00h 04' 38''
5 2
(aus) TOBY PRICE
RED BULL KTM FACTORY RACING 04h 58' 28''
+ 00h 06' 31''
6 18
(zaf) BRADLEY COX
BAS WORLD KTM RACING TEAM 05h 00' 02''
+ 00h 08' 05''
7 47
(arg) KEVIN BENAVIDES
RED BULL KTM FACTORY RACING 05h 02' 05''
+ 00h 10' 08'' 00h 01' 00''
8 5
(aus) DANIEL SANDERS
RED BULL GASGAS FACTORY RACING 05h 04' 20''
+ 00h 12' 23''
9 23
(cze) MARTIN MICHEK
ORION - MOTO RACING GROUP 05h 06' 24''
+ 00h 14' 27''
10 142
(svk) STEFAN SVITKO
SLOVNAFT RALLY TEAM 05h 07' 44''
+ 00h 15' 47''

Classement général provisoire Dakar 2024 :
Au 18 janvier 202
4

Pos. N Exp. Pilote-Equipe Équipe Temps Écart Pénalité
1 9
(usa) RICKY BRABEC
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 49h 37' 57''

00h 01' 00''
2 46
(bwa) ROSS BRANCH
HERO MOTOSPORTS TEAM RALLY 49h 48' 19''
+ 00h 10' 22'' 00h 01' 00''
3 42
(fra) ADRIEN VAN BEVEREN
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 49h 52' 28''
+ 00h 14' 31''
4 11
(chl) JOSE IGNACIO CORNEJO FLORIMO
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 50h 16' 41''
+ 00h 38' 44'' 00h 06' 00''
5 47
(arg) KEVIN BENAVIDES
RED BULL KTM FACTORY RACING 50h 20' 16''
+ 00h 42' 19'' 00h 04' 00''
6 2
(aus) TOBY PRICE
RED BULL KTM FACTORY RACING 50h 25' 56''
+ 00h 47' 59''
7 1
(arg) LUCIANO BENAVIDES
HUSQVARNA FACTORY RACING 50h 33' 45''
+ 00h 55' 48'' 00h 15' 00''
8 5
(aus) DANIEL SANDERS
RED BULL GASGAS FACTORY RACING 50h 50' 22''
+ 01h 12' 25''
9 142
(svk) STEFAN SVITKO
SLOVNAFT RALLY TEAM 51h 32' 15''
+ 01h 54' 18''
10 23
(cze) MARTIN MICHEK
ORION - MOTO RACING GROUP 52h 21' 37''
+ 02h 43' 40'' 00h 01' 00''



crédits photos et infos : A.S.O / dakar.com

Suivre l'actualité

Vous voulez en savoir plus sur l’actualité moto, recevez les informations dans votre boite mail.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez nos partenaires Motoblouz et la Bécanerie, avec des milliers de références disponibles.