Motoplanete
Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

L'éveil de la légende

Concept bike

Comme la majorité des grandes histoires américaines, la naissance de Harley-Davidson commença dans un garage – lieu propice à la débrouille, aux idées, à l'aventure et à la passion. Nous sommes au début du XXème siècle et le grand bouleversement mécanisé a commencé. Déjà en France, en Angleterre, en Allemagne, aux Etats-Unis, les constructeurs de deux-roues motorisés se comptent par centaines. Des artisans, des inventeurs, des concepteurs, et quelque part dans le Wisconsin, deux amis vont créer un prototype de vélo-moteur qui va changer le cours de leurs vies.

Le siècle s'ouvre dans des bruits de marteaux, de machines-outils, d'industrie et de métaux. Dans l'usine de Bart Manufacturing, à Milwaukee, William Harley et son pote d'enfance Arthur Davidson ne se doute pas encore de leurs destins. Mais leur temps libre en dessine les contours. William commence le travail très tôt, d'abord en apprentissage chez un fabricant de vélos. Puis il se prépare à une carrière d'ingénieur en mécanique. Deux cursus qui seront fort utiles à la compagnie. L'homme est doué, ingénieux, et décide de développer avec Arthur le prototype de leur première moto.

Il lui faut d'abord un moteur. A cette époque, l'une des stars du marché est le monocylindre français De Dion-Bouton. Bill s'en inspire pour créer le tout premier moteur de la marque. Bien que le constructeur soit indéfectiblement associé à l'architecture Twin, ce fut pourtant un mono qui accompagna les premières créations. Le bicylindre ne sera conçu qu'en 1908.
Une création française est donc au cœur de l'attention. Mais William ne s'en satisfait pas et développe son propre bloc. La genèse commence dans la cuisine Davidson, où les vapeurs d'essence et les explosions ne tardent pas à chasser "le bureau d'étude" vers un cabanon construit par le père de la fratrie.
La création se poursuit. Le moteur prend forme à 405 cm3, est doté de deux soupapes et développe trois chevaux. Très loin du stade de l'industrialisation, cet engin sert surtout de laboratoire et reçoit toute l'attention et l'ingéniosité effervescente de ses géniteurs. Pas de boite de vitesses ni d'embrayage (on verra ça dans les années 10), déjà une transmission par courroie, et la légende raconte que c'est une boite de conserve modifié qui fut son premier carburateur.

Bien avant qu'on ne songe à créer des partie-cycles spécifiquement moto, l'essentiel des engins se contentent de greffer un moteur dans un vélo ou de modifier partiellement le cadre. Le Model 0 n'échappe pas à la règle, et Bill Harley se penche dessus afin de le renforcer au niveau de la colonne de direction. A mesure de tâtonnements, de persévérance et d'inventivité, la machine devient roulante, excitante, et annonce le futur.
Le premier objectif de la Harley-Davidson sera de remporter des courses, afin de se faire connaitre et de montrer sa différence. Avec parmi les adversaires un morceau de choix : Indian, dont la rivalité ne cessera de croitre au fur et à mesure du temps et des modèles.

De cet atelier minimaliste situé au 38 Highland Boulevard, la Harley-Davidson Motor Company produira 3 exemplaires – aujourd'hui détruits ou introuvables. William Harley et les frères Davidsons (Arthur, Walter et William) auront passé plusieurs années à concevoir la première pierre de cette exceptionnelle épopée. Les premières ébauches commencèrent peu d'années avant la création officielle de la marque (1903) pour aboutir à la première commercialisation d'un modèle en 1904 : la Silent Grey Fellow. La suite ? Une très longue histoire qui en fera l'un des constructeurs de moto les plus réputés au monde.

M.B - Photos D.R.

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Assurez votreHarley-Davidson Model 0 1903

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Harley-Davidson Model 0 1903
      • Chassis
      • Cadre : Simple berceau en tubes d'acier
      • Hauteur de selle : 533 mm
      • Empattement : 1 295 mm
      • Poids à sec : 81 kg
      • Train avant
      Harley-Davidson Model 0 1903
      • Transmission
      • secondaire par courroie
      • Train arrière
      • Moteur
      • Monocylindre en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : par air
      • 1 carburateur Ø 22 mm
      • 2 soupapes
      • 405 cc (76 x 89 mm)
      • 3 ch
      • Rapport poids / puissance : 27 kg/ch
      • Crit'air :

      Concurrentes

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Déposez votre avis sur la Harley-Davidson Model 0 1903
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos