Motoplanete
À la une des Actualités

Maxime Mettra remporte l'Ultimate Rally 2010.

Maxime Mettra remporte l'Ultimate Rally 2010.

 

UR2

            Après une première partie riche en émotions , les concurrents de l'Ultimate Rally 2010 entament la dernière ligne droite avec deux spéciales nocturnes et les quatre spéciales de la journée de samedi.

ETAPE 2 DE NUIT : MAXIME METTRA IMPOSE SON RYTHME
            Vendredi 25 Juin – 22H : Les concurrents attaquent la partie nocturne du rallye composée de 2 Spéciales aux profils très originaux. A noter l'abandon du vainqueur de la première édition, Patrick CURTAT (n°1), victime d'une migraine ophtalmique ne lui permettant pas de continuer.

ES4 : Spéciale de Chambonchard

            Le tracé très rapide de cette Spéciale de Chambonchard tranche avec les tracés classiques des Spéciales sur route. Empruntant une départementale habituellement très fréquentée, le tracé est composé de longues lignes droites et de virages très rapides.

        URchambonchard2

            C'est le moment que choisit Maxime METTRA (n°50) pour débuter son show nocturne en claquant un chrono danstesque de 2'08"9. Il est d'ailleurs le seul à passer la barre des 100km/h de moyenne sur cette Spéciale avec sa KTM 950 Supermoto ! Son premier poursuivant, Jérôme Argoud (n°5), est relégué à 4.6" avec sa Yamaha R6. Pascal Léger (n°9) se rappelle aux bons souvenirs des amateurs de rallye en complétant le podium à 5" du leader.
Les équipages "side" se sont également montrés performants sur ce tracé avec la belle 8ème place du team 202, le tandem GUILLET/CHANAL (n°282) à 10,5" de la tête de course (2'19"5). Suivent ensuite les équipages LAUR/FERRIEU (n°280) en 10ème position et LAFOREST/MOREAU (n°279) en 11ème position à 12,7" chacun.

ES5 : Spéciale du Boron
            Initialement la plus longue Spéciale de l'épreuve, la boucle prévue autour du hameau de Villejaleix a été supprimée pour une question de timing. C'est une nouvelle fois Maxime METTRA (n°50) qui survole la Spéciale en signant le scratch en 3'06"8. Etienne GODART (n°4) réalise également une très belle performance en glissant son roadster Monster 1100 au milieu de 4 Supermotards, il est néanmoins relégué à 5" par le vainqueur de la Spéciale.
Suivent ensuite les 3 KTM de Nicolas DERRIEN (3ème à 5,5"), Renaud FANON (4ème à 7,6") et Michel Bonneau (5ème à 11,3").

URchambonchard

            Les teams "side" continuent également à faire le spectacle en positionnant 3 équipages dans le top 10 ! Dans le même ordre que la Spéciale précédente, le team GUILLET/CHANAL hisse son side à une très belle 6ème place à seulement 13,2" du leader. LAUR/FERRIEU (n°280) et LAFOREST/MOREAU (n°279) signent les 8ème et 10ème place, à respectivement 14,4" et 19" du leader. En catégorie Classique, Jean-Luc VAN LANDEGHEM (n°157) revient bien dans la course après ses mésaventures durant le parcours de concentration. Il signe le 12ème temps avec son Suzuki 750 GSXR en 3'28", devant Nick AYRTON (n°159) en 28ème position (3'46"5) et Nicolas GARCIA (n°158) en 30ème position (3'47"3). Au classement général après l'Etape 2, Maxime METTRA (n°50) prend la tête de la course grâce à sa nuit exceptionnelle, devant Jérôme ARGOUD (n°5) à 13,4" et Nicolas DERRIEN (n°2) à 17,1".

ETAPE 3 : DU TRES CHAUD… !
            Samedi 26 Juin : Il fait chaud, très chaud sur l’Ultimate Rally… côté température et côté sportif ! C’est sous une chaleur de plomb que les 77 concurrents (dont 5 nouveaux pilotes inscrits sur l’Ultimate Rally Day) au départ de cette 2ème et dernière journée de course affrontent le programme bien chargé de cette « étape 3 ». Au menu : 4 Spéciales dont celle du circuit de kart qui clôture en apothéose la bataille sportive qui se joue entre les chefs de file.

ES6 : Spéciale du Boron
            Cette première spéciale du jour, lancée dès 09H ce matin, illustre toute la diversité d’une épreuve de rallye routier. On assiste en effet à une vraie confrontation générationnelle entre « le jeune » Nicolas Derrien (N°2) et « l’ancien » Etienne Godart (N°4) qui lui cède le scratch à 1,18’’. Fraîchement entré dans la course pour la version « day », mais néanmoins entraîné à l’exercice de style, Franck Coudert (N°301) sur sa Triumph s’impose à la 3ème place à 1,39’’ du leader. A plus d’une seconde et demie derrière le trio de tête, le groupe des « irréductibles » continue à défendre ses chances potentielles de podium.

URkart2


ES7 : Spéciale de Chambonchard
            Visiblement très motivé par sa première performance, Franck COUDERT (n°301) s’offre le luxe d’un scratch sur cette spéciale très rapide, en prenant 8 dixièmes à Pascal LEGER (N°9). Plus à l’écart à 2,5 secondes du leader, 3 « cadors » se livrent une bataille sans pitié où quelques dixièmes de seconde font la différence entre Jérôme ARGOUD (N°5), Nicolas DERRIEN (N°2) et Maxime METTRA (N°50).
            A l’issue des deux premières spéciales de la matinée, le classement semble se dessiner avec une légère avance de Maxime METTRA sur Nicolas DERRIEN à 13,53’’, véritablement accroché par Jérôme ARGOUD (14’51’’). Les deux briscards Etienne GODART et Pascal LEGER restent toutefois en embuscade… A deux Spéciales du finish, tout reste à jouer pour les leaders qui comptent bien puiser leurs dernières forces…

UN FINISH EN APOTHEOSE

            Le retard accumulé sur le programme de la matinée conduit la direction de course à annuler la Spéciale du Barrage de Prat (ES9), au grand regret des pilotes qui, pour beaucoup, la considèrent comme l’une des plus belles de la course. Toutefois, ce programme écourté soulage la peine de bon nombre d’entre eux, littéralement écrasés par la chaleur et la fatigue. Après le CH de neutralisation d’une demi-heure, les concurrents repartent donc pour la Spéciale du Gué de Sellat (ES8) déjà effectuée la veille, mais en sens inverse.

URkart4


            Conscient de l’enjeu, le jeune Nicolas DERRIEN (N°2) ne fait aucune concession et scratche le chrono en 2’22’’38. Décidément très en forme, Franck COUDERT (N°301) décroche la seconde place à moins d’une seconde. Les deux pilotes font la différence avec leurs poursuivants. A plus de 2 secondes d’écart, le trio Pierre MOUNEU, Etienne GODART et Renaud FANON terminent dans un mouchoir de poche, à quelques centièmes les uns des autres.

URkart1

            Le leader provisoire, Maxime METTRA voit fondre son avance concédant presque 11 secondes sur les 13 qu’il possédait avant le départ de cette Spéciale. C’est donc sur le circuit de karting de Lavaud (ES10) que tout se joue pour ce finish en apothéose. Un grand spectacle que nous offrent les concurrents de la première série, et notamment une bataille dantesque, un duel de KTM, multi contre mono. A plusieurs reprises, Nicolas DERRIEN prend tous les risques pour tenter, en vain, de passer Maxime METTRA. Mais le leader profite de la puissance supérieure de sa machine pour contenir, sur le bout de ligne droite, les assauts de son assaillant. Juste derrière, en poste d’observation, Pascal Léger mène sa R6 avec une dextérité exemplaire et termine dans les roues des KTM. Néanmoins, la 3ème place qu’il pensait obtenir lui est chipée pour un dixième de seconde par Franck COUDERT qui courait dans une session différente (N°301)…

URpodiumscratch


LES PODIUMS
Général Scratch
1/ Maxime METTRA (N°50) - KTM : 30 :21.310
2/ Nicolas DERRIEN (N°2) - KTM : 30 :24.316
3/ Etienne GODART (N°4) - DUCATI : 30 :31.205

Multicylindres
1/ Maxime METTRA (N°50) - KTM : 30 :21.310
2/ Etienne GODART (N°4) - DUCATI : 30 :31.205
3/ Pascal LEGER (N°9) – YAMAH : 30 :47.811

Monocylindres
1/ Nicolas DERRIEN (N°2) - KTM : 30 :24.316
2/ Renaud FANON (N°17) – KTM : 30 :57.903
3/ Stéphane GUEGUIN (N°46) – KTM : 31 :40.403

Classiques
1/ Nick AYRTON (N°159) – SUZUKI – 36 :24.616
2/ Nicolas GARCIA (N°158) – YAMAHA – 1 :30 :09.131
3/ Luc MARTIN (155) – BMW – 1 :32 :50.633

Side-cars
1/ GUILLET/CHANAL (N°282) – CHODA – 32 :08.702
2/ AGIN / POTTIER (N°271) – SUZUKI – 34 :57.687
3/ LAFOREST / MOREAU (N°279) – SUZUKI – 36 :00.963

125
1/ Mathieu CAYROL (N°100) – DERBI – 51 :44.034
2/ Stéphane LAGRANGE (N°102) – DERBI – 56 :53.775
3/ SergeLUPART (N°103) – DERBI – 1 :14 :31.624

Equipes
1/ TEAM 202
2/ ASMACO Le mans
3/ Moto-nrt.com

Ultimate Rally Day
1/ Franck COUDERT (N° 301) – TRIUMPH : 13:28.082
2/ Ludovic VIDAL (N°300) – HONDA : 21:38.276
3/ François-Xavier HUILLE – KTM : 25:05.048

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus