Motoplanete
À la une des Actualités

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d'Espagne.

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d'Espagne.

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.

     Retrouvrez les déclarations des pilotes avant le Grand Prix d'Espagne à Jerez ainsi que les chiffres à retenir de cette quatrième manche du Championnat du Monde MotoGP.

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.Marc Márquez (Repsol Honda) :
“C’est la première course en Europe, la première en Espagne mais nous allons essayer de continuer sur notre lancée. Les pistes européennes sont différentes des autres. Nous allons voir comment sera notre set-up sur cette piste mais jusqu’ici nous sommes satisfaits parce que nous progressons à chaque fois. C’est une piste où Jorge est souvent très fort. C’est une piste plus fluide et donc plus favorable à Yamaha. Nous étions venus ici en novembre mais beaucoup de choses ont changé depuis et nous allons donc repartir de zéro. Il faudra aussi voir comment seront les pneus ici et je suis impatient de commencer les essais libres.”

     A propos de la décision de Lorenzo de rejoindre Ducati : “C’est quelque chose d’important et c’est bien pour le Championnat. Quand l’un des meilleurs pilotes change de marque, c’est toujours une grande opportunité et un grand changement. Nous verrons comment il s’en sortira mais ce sera très intéressant de le voir sur Ducati, pour les pilotes comme pour les fans.”

 
MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) : “Ça a été l’une des décisions les plus difficiles de ma vie. Je crois qu’il y a différentes raisons mais la plus importante a été ma motivation. Le challenge d’essayer de gagner avec une autre moto après avoir passé tant d’années dans le Championnat du Monde, en MotoGP, et de donner le meilleur de moi-même tous les jours parce que je pense que je suis l’un des pilotes les plus professionnels. Je sentais que j’avais besoin d’un nouveau challenge pour garder cette motivation et continuer à travailler aussi dur que maintenant. Mais tout ça est encore très loin. Nous avons quinze courses à disputer et je me dois de rester concentré sur le Championnat. Je vais me battre pour décrocher un quatrième titre. Je cours sous les couleurs de Yamaha et je me dois d’aller chercher ce titre. L’idéal aurait été de prendre cette décision en milieu d’année mais qu’importe. Mon futur est désormais scellé. Je dois avoir l’esprit focalisé sur ce week-end pour décrocher le meilleur résultat possible. Nous avions bien débuté au Qatar et puis il y a eu cette chute en Argentine. Heureusement j’ai pu me rattraper au Texas. Marc était trop difficile à aller chercher mais nous avons terminé deuxièmes, alors qu’un tas de pilotes sont partis au tapis. J’ai désormais 21 points de retard sur Marc et je vais tout faire pour les combler. Nous avons un très bon potentiel mais Marc continue de monter en puissance.”

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) : “Je me sens bien. C’est flatteur de savoir que Yamaha et Suzuki s’intéressent à vous. Ça montre que vous avez fait vos preuves et que vous êtes en mesure de piloter ces motos. Mais je dois rester concentré sur ce Grand Prix. Ce sera très important pour nous d’enregistrer les meilleurs résultats possible lors des prochaines courses. Le podium était possible à Austin. Il aurait fallu que je prenne un meilleur départ. Nous pourrons de nouveau nous battre pour le podium mais nous devons travailler encore plus le vendredi pour tirer le plein profit de la moto. Si l’an passé on m’avait dit en fin de saison que nous ferions de tels progrès, je n’y aurais pas cru. Suzuki a travaillé très dur. Chaque week-end nous nous améliorons. Nous avons prouvé que nous pouvons désormais être là.”

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.Andrea Dovizioso (Ducati) : “Au Qatar nous avions pris un excellent départ, avec un excellent résultat. À Austin nous avions eu l’opportunité d’avoir un autre excellent résultat mais ça n’a pas été possible. La situation au championnat n’est pas celle que nous espérions. Maintenant que nous sommes en Europe, les pistes vont être différentes mais nous arrivons ici avec un feeling positif.”



     A propos de l'arrivée de Lorenzo dans son écurie : “Nous avons fait un excellent travail avec Ducati ces quatre dernières années. Ducati a eu l’opportunité de faire venir un Champion du Monde et c’est très positif pour la marque. Tous les premiers pilotes sont maintenant presque fixés, il est donc temps de discuter de l’année à venir mais je suis tranquille, la vitesse est là, la moto est bonne, ma relation avec Ducati est très bonne et je vais donc me concentrer sur les résultats, qui sont ce qui compte le plus.”

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.Scott Redding (Ducati Octo Pramac) : “Nous essayons d’avancer étape par étape. Au Qatar nous avions fait un bonne course mais la moto n’était pas prête. Au Texas j’ai réussi à tout assembler et ça a bien marché. Nous devons essayer de nous rapprocher des autres sur distance de course mais ce n’est pas facile. Je suis plus détendu (que l'année dernière), je me fais plaisir sur la moto et c’est ce qui fait un bon pilote. Je suis confiant et enthousiaste.”



MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.Andrea Iannone (Ducati Team) : “Nous sommes de retour en Europe, à Jerez, où j’avais gagné en Moto2™ en 2011 et c’est une piste que j’aime beaucoup. Après mon premier podium eu Texas il y a deux semaines, je pense que nous avons le potentiel de continuer comme ça, surtout parce que la Desmosedici GP est vraiment très compétitive. Je suis donc impatient de courir en Espagne et de continuer à faire du bon travail avec mon team.”

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.Valentino Rossi (Movistar Yamaha), au sujet du départ de son coéquipier : “C’est difficile à dire pour moi mais c’est plus ou moins la même décision que la mienne. C’est à une époque différente mais ce sont des moments similaires dans nos carrières. La Ducati semble avoir beaucoup progressé ces deux dernières années et c’est une moto compétitive, et certainement très différente de la Yamaha. Je connais le talent de Lorenzo en tant que pilote et je pense qu’il pourra être compétitif chez Ducati.”

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.Loris Baz (Ducati Avintia) : “J’ai hâte d'entamer la tournée européenne sur un tracé comme celui de Jerez. Je suis sûr que ça va finir par se concrétiser. Je vais m'abstenir de dire que je vise le Top 10 pour ne pas me porter malchance. Je vais faire du mieux que possible en cherchant le même rythme qu'aux États-Unis. J'espère avoir laissé ce chat noir qui me suit à Austin.”



MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.Dani Pedrosa (Repsol Honda) : "J’attends cette épreuve avec impatience, d’autant plus que je n’avais pas pu être présent l’an passé. Jerez est un de mes circuits préférés. Nous allons donner le meilleur devant nos fans. J’aborde ce Grand Prix, avec un état d'esprit positif. J’avais un assez bon feeling lors de la dernière course même si ça ne s’était pas forcément bien terminé. Je pense qu’on aurait pu se battre pour la deuxième place à Austin, donc nous devons repartir de là et travailler dur dès la première séance d’essais."

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.

Les chiffres et infos importantes du Grand Prix d'Espagne de Jerez :

     Le circuit de Jerez a été construit en 1986 et a accueilli son premier GP l’année suivante. C’est désormais l’une des plus populaires étapes du Championnat du Monde MotoGP. Une météo généralement clémente et le magnifique paysage andalou font partie des attraits de Jerez, qui peut accueillir jusqu’à 250 000 spectateurs. Comportant deux tracés distincts resurfacés pendant l’intersaison, Jerez sert de base d’essais pour différentes équipes tout au long de l’année et se distingue aussi par ses installations récemment modernisées.

MotoGP - Les déclarations des pilotes et les chiffres avant le Grand Prix d\'Espagne.LONGUEUR :
4 km
VIRAGES
5 gauche
8 droite
LARGEUR : 11 m.
PLUS LONGUE LIGNE DROITE
607 m.
Nombre de tours et distance du GP : 27 / 119.4km




*Le MotoGP se rend sur le Circuit de Jerez pour la trentième année consécutive.

*Jerez est le deuxième circuit à avoir accueilli le plus de manches consécutives, juste derrière Assen.

*89 courses se sont tenues à Jerez : 14 en MotoGP, 15 en 500cc, 6 en Moto2, 23 en 250cc, 4 en Moto3, 24 en 125cc et 3 en 80cc.

*L’Espagne est le pays qui a le plus triomphé sur le tracé de Jerez avec un total de 30 victoires, toutes catégories confondues : 7 en MotoGP™, 4 en 500cc, 3 en Moto2™, 6 en 250cc, 1 en Moto3™, 6 en 125cc et 3 en 80cc.

*Depuis l’introduction de la catégorie MotoGP en 2002, Honda compte sept victoires sur le Circuit de Jerez contre six pour Yamaha. Ducati ne s’est illustré qu’une seule fois, c’était en 2006 avec Loris Capirossi.

*Seuls trois pilotes non espagnols se sont imposés à Jerez en catégorie MotoGP : Valentino Rossi (2002, 2003, 2005, 2007 et 2009), Loris Capirossi (2006) et Casey Stoner (2012).

*L’Espagne est la nationalité qui s’est le plus illustrée à Jerez en catégorie reine comme en témoignent ses onze succès : Alberto Puig (1995), Álex Crivillé (1997, 1998, 1999), Sete Gibernau (2004), Dani Pedrosa (2008, 2013), Jorge Lorenzo (2010, 2011, 2015) et Marc Márquez (2014).

*Depuis douze ans, l’Espagne a toujours été représentée sur le podium de la catégorie MotoGP à Jerez, une série qui a débuté en 2004.

*La victoire d’Alberto Puig (le 7 mai 1995) fut le premier succès d’un Espagnol à domicile en catégorie reine.

*Valentino Rossi est le pilote qui a le plus triomphé à Jerez avec huit victoires au compteur : une en 125cc, une en 250cc et six en catégorie reine.

*Le dernier succès de Suzuki à Jerez remonte à 2000 avec Kenny Roberts Jr.

*Depuis 2010, il y a toujours eu au moins une victoire espagnole à Jerez.

*La saison passée, le poleman Jorge Lorenzo avait mené la course de bout en bout.

*Avec sa troisième place de 2015, Valentino Rossi était devenu le premier pilote depuis 67 ans à franchir le cap des 200 podiums.

Plus d'infos : Le MotoGP entame sa tournée européenne à Jerez.

Classement général provisoire Championnat du Monde MotoGP 2016 :
Après 3 courses sur 18

1 Marc MARQUEZ Honda SPA 66
2 Jorge LORENZO Yamaha SPA 45
3 Valentino ROSSI Yamaha ITA 33
4 Pol ESPARGARO Yamaha SPA 28
5 Dani PEDROSA Honda SPA 27
6 Hector BARBERA Ducati SPA 25
7 Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 23
8 Maverick VIÑALES Suzuki SPA 23
9 Eugene LAVERTY Ducati IRL 21
10 Aleix ESPARGARO Suzuki SPA 21
11 Andrea IANNONE Ducati ITA 16
12 Scott REDDING Ducati GBR 16
13 Bradley SMITH Yamaha GBR 16
14 Stefan BRADL Aprilia GER 15
15 Alvaro BAUTISTA Aprilia SPA 14
16 Michele PIRRO Ducati ITA 12
17 Tito RABAT Honda SPA 11
18 Jack MILLER Honda AUS 2
19 Yonny HERNANDEZ Ducati COL 2
20 Loris BAZ Ducati FRA 1
21 Cal CRUTCHLOW Honda GBR

crédits photos : motopg.com

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus