Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Rea continue de dominer le World Superbike - nouveau doublé à Jerez.

Rea continue de dominer le World Superbike - nouveau doublé à Jerez.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Le titre de champion du monde Superbike ne suffit pas à Jonathan Rea : le pilote Kawasaki continue sa moisson de victoires avec un nouveau doublé sur les terres espagnoles.

          Superbike - Course 1

          Jonathan Rea s’est imposé pour la première fois en Andalousie tandis que Davies et Sykes complétaient le Top 3.
Deuxième sur la grille de départ, Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) a retrouvé la plus haute marche du podium au Round Pirelli d’Espagne ; épreuve qui fut interrompue au premier tour.

          Ayrton Badovini (Grillini Racing) et Raffaele De Rosa (Althea BMW Racing Team) sont partis à la faute peu après l’extinction des feux, un incident qui entraîna la levée du drapeau rouge afin de procéder au nettoyage de la piste.
 
          De nouveau en pole position pour une seconde course ramenée à 19 tours, Marco Melandri (Aruba.it Racing - Ducati) devait s’incliner au premier freinage face à Jonathan Rea. Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) se plaçait au troisième rang devant Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati), son rival pour titre de vice-Champion. Cinquième et sixième, Michael van der Mark et Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) perdaient rapidement du terrain sur les quatre leaders.
 
          Alors que Davies parvenait à se défaire de Sykes pour se lancer à la poursuite de Melandri et de Rea, Sykes se retrouvait sous la menace des deux représentants Yamaha. Mais la lutte aux avant-postes permettait au peloton de se reformer.
 
          Melandri, dont le rythme semblait plus rapide que ses adversaires, en profitait pour creuser un léger écart. Son coéquipier, invaincu au cours des trois dernières courses à Jerez, a alors tenté de hausser le ton pour garder le contact, en vain. Encerclé par les deux ZX-10RR de Rea et de Sykes, il ne réussissait pas à se mettre à l’abri. Lowes et van der Mark restaient quant à eux en embuscade, attendant qu’une occasion se présente.
 
          En tête, Melandri faisait cavalier seul, mais c’était sans compter sur le triple Champion du Monde qui gagnait peu à peu du terrain sur le pilote transalpin. Derrière la lutte faisait rage entre Davies et Sykes pour la troisième place.
 
          Mais alors que Melandri contrôlait son avance, il devait se résoudre à l’abandon en raison d’un problème mécanique, laissant la victoire à Rea. Sykes a de son côté dû rendre les armes et se contenter de la troisième marche du podium derrière Davies.  Premier pilote Yamaha de la hiérarchie, Lowes terminait quatrième devant van der Mark, lequel complétait le Top 5.
 
          Sylvain Guintoli (Kawasaki Puccetti Racing) célèbre pour sa part son retour en WorldSBK avec une sixième place. Le Champion WorldSBK 2014 est venu à bout de Lorenzo Savadori (Milwaukee Aprilia), Xavi Forés (Barni Racing Team) et Eugene Laverty (Milwaukee Aprilia). Román Ramos (Team Kawasaki Go Eleven) concluait cette première course au dixième rang.
 
          Takumi Takahashi (Red Bull Honda World Superbike Team), seul pilote Honda du classement, s’est quant à lui fait piéger au dernier virage dans les premiers tours. Il est malgré tout parvenu à reprendre le guidon de sa CBR1000RR Fireblade SP2 pour franchir l’arrivée en 17e position.

          Superbike - Course 2

          Le Nord-Irlandais a décroché son 52e succès en WorldSBK à l’arrivée de la deuxième course à Jerez devant Marco Melandri et Chaz Davies.
Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) a remporté, à l’occasion de la deuxième course, son cinquième doublé de la saison ; épreuve qui fut interrompue quelque instant après le départ.
 
          Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati) a en effet été poussé à la faute par Eugene Laverty (Milwaukee) au deuxième virage. Un incident immédiatement suivi de la chute de Dominic Schmitter (eighty one HPC-Power Suzuki Racing) entraînant la levée du drapeau rouge.
 
          Au départ d’une seconde course ramenée à 19 tours, Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) négociait le premier virage en tête devant son coéquipier Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team). Placé en première ligne sur la grille, Sylvain Guintoli (Kawasaki Puccetti Racing) complétait le Top 3 avant d’être battu par Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team).

          Le Nord-Irlandais pointait déjà au deuxième rang au premier passage derrière van der Mark dont il n’a fait qu’une bouchée quelques instants plus tard. Van der Mark se retrouvait en ligne de mire du duo du team Aruba.it Racing - Ducati mené par Chaz Davies devant Marco Melandri.
 
          Contraint à l’abandon en raison d’un problème moteur samedi alors qu’il dirigeait les hostilités, Melandri réussissait à se défaire de Davies. Mais sur une manœuvre un peu trop optimiste sur van der Mark, il sortait de sa trajectoire laissant passer son coéquipier.
 
          Cette passe d’armes faisait les affaires de Rea qui comptait alors plus de deux secondes au cinquième tour. Davies parvenait à se défaire de la Yamaha de van der Mark pour se lancer à la poursuite de Rea. Melandri occupait alors la quatrième place non loin devant Alex Lowes et Tom Sykes (Kawasaki Racing Team).
 
          Le Transalpin haussait le ton pour se mettre à l’abri des deux Yamaha et se porter dans le sillage de Davies. Il prenait finalement le dessus sur le Gallois à deux tours du drapeau à damier. Après sa déception de la veille, il inscrivait les 20 points tandis que Davies quittait l'Espagne en deuxième position du général.
 
          Lowes échouait une fois de plus au pied du podium devant Sykes et van der Mark. Au terme d’une lutte à couteaux tirés, Xavi Forés (Barni Racing Team) remportait son duel sur Sylvain Guintoli qui conclut son retour en WorldSBK avec une huitième place. Premier représentant Aprilia, Leandro Mercado (IodaRacing) était neuvième devant Jordi Torres (Althea BMW Racing Team).

          SuperSport

          Federico Caricasulo s’est offert sa deuxième victoire de l’année en Espagne devant Jules Cluzel et Anthony West.
C’est sous un soleil radieux et un ciel dégagé que les pilotes WorldSSP se présentèrent sur la grille du Round Pirelli d’Espagne sur le mythique circuit de Jerez.
 
          Qualifié en première ligne, Sheridan Morais (Kallio Racing) s’emparait des commandes au premier virage avant d’être délogé par l’homme de la pole position, Federico Caricasulo (GRT Yamaha Official WorldSSP Team). Jules Cluzel (CIA Landlord Insurance Honda) parvenait également à prendre l’ascendant sur le Sud-Africain pour se lancer à la poursuite de l’Italien.
 
          Leader du Championnat, Lucas Mahias (GRT Yamaha Official WorldSSP Team) pointait au quatrième rang à quelques encablures de la MV Agusta de PJ Jacobsen (MV Agusta Reparto Corse).
 
          Au deuxième passage, Cluzel s’installait en tête devant Caricasulo. Cette lutte aux avant-postes permettait à Mahias de faire la jonction. Le groupe de la cinquième place mené par Anthony West (Kawasaki Puccetti Racing), remplaçant de Kyle Ryde, devant Niki Tuuli (Kallio Racing), vainqueur à Magny-Cours, se retrouvait distancé.
 
          Quelque peu bouchonné par Jacobsen, Mahias ne réussissait pas à prendre le dessus, ce qui faisait les affaires de West qui accusait une demi-seconde. C’est alors que Mahias commettait une erreur au freinage de la longue ligne droite du tracé andalou. West n’a pas manqué cette occasion pour venir à bout du pilote tricolore.
 
          Pendant ce temps, le duel pour la victoire faisait rage entre Cluzel et Caricasulo, lesquels sont parvenus à se mettre à l’abri de Jacobsen. Le New-Yorkais était quant à lui menacé par West qui se montrait de plus en plus insistant. Après plusieurs tentatives, l’Australien prenait l’avantage avant d’essayer de combler l’écart sur les deux leaders.

          Caricasulo a su contenir les attaques de Cluzel jusqu’au dernier virage pour s’offrir son deuxième succès de l’année. Le Montluçonnais devait alors se contenter de la deuxième place loin devant West.
 
          Jacobsen, qui avait rendu les armes, échouait au pied du podium devant Mahias qui devra patienter jusqu’à la finale du Championnat à Losail pour empocher le titre WorldSSP. Le pilote du team GRT Yamaha Official WorldSSP Team finissait devant deux autres Yamaha, celles de Morais et de Tuuli.
 
          Huitième, Rob Hartog (Team Hartog - Jenik - Against Cancer) pointait au rang de meilleur représentant FIM Europe Supersport Cup, laquelle fut remportée par Hannes Soomer (WILSport Racedays) qui inscrivait le point de la 15e place.

Crédits infos et images : WorldSBK.com
Kawasaki Racing - Yamaha Racing - D.R

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Rea continue de dominer le World Superbike - nouveau doublé à Jerez."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire