Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Les chroniques de MC - Entre la course et le retour.

Les chroniques de MC - Entre la course et le retour.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Ce sont de grosses journées à Jerez ; le dimanche n'y déroge pas. Le travail se conclue par les soifs d'horizons.

          Afin d'éviter de se faire piéger par les bouchons, nous partons de l'hôtel à 6h. Malgré l'heure matinale, il y a déjà beaucoup de monde sur la route du circuit.

          7h15 - Les racks de la Red Bull cup nous attendent, 28 paires de jantes à déshabiller et à rhabiller.
Puis ce sera l'attente des warm up. Une fois ceux-ci terminés, les wheels mans nous ramènent toutes leurs roues jugées inutiles. Ils gardent en général 3 ou 4 trains sur les 10 ou 12 qu'ils ont à leurs dispositions.
Ce déshabillage en règle nous prendra toute la durée des courses moto3 et moto2.
Pour une fois les jantes ne sont pas remmenées, elles restent bien sagement stockées à l'arrière de notre structure.
En effet, une fois les courses terminées, certains pneus n'ayant pas servis, vont être remontés sur les jantes suivant le choix des teams. Des tests sont programmés cette semaine et les pilotes ont besoin de munitions.
C'est donc une mini journée du jeudi qui nous attend...
Fort heureusement, tous ne feront pas équiper la totalité de leurs jantes, mais c'est quand même 250 pneus environs que nous verrons passer entre nos mains....

          Une fois la dernière roue partie, il reste la structure à démonter et ranger. 3h de temps nous seront nécessaire. La fatigue de la semaine mais surtout de la journée se fait de plus en plus pesante.... Lorsqu'à 21h30 la dernière porte de la remorque-atelier de referme, nous ne nous faisons pas prier pour grimper dans le mini bus et rejoindre l'hôtel pour une bonne nuit de sommeil...

          Lundi 7 et mardi 8 mai. Nous avons 2 jours pour rentrer. Déjà la 3ème fois que nous allons emprunter ce chemin, mais avant cela, il nous faut sortir du paddock, tout en sachant qu'une bonne centaine de camions souhaitent en faire autant, qu'il va  nous falloir slalomer entre ceux qui démontent, ceux qui chargent, ceux discutent, les fenwick, les grues.... La partie n'est pas jouée. Les 300 mètres nous séparant de la sortie nous prendront 1h, puis ce sera le grand ruban comme disent les routiers.... 2 étapes de plus ou moins 800 km. Une nuit aux alentours de Burgos, la frontière, la côte Atlantique jusque Bordeaux puis direction à l'est....
Nous arriverons au siège vers 19h le mardi soir si tout va bien...

Chronique précédente : Quand Jerez te regarde

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Les chroniques de MC - Entre la course et le retour."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Les statistiques Xiti - Régie publicitaire