Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Les chroniques de MC - La route de Brno.

Les chroniques de MC - La route de Brno.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Une grosse semaine de détente à la mi-saison et M.C. repart dans la gomme du Continental Circus. La danse des pneumatiques et des roues lui donne rendez-vous à Brno. Chroniques de trajet ->

          Dimanche 29 juillet, il est 5h, et comme le chantait Dutronc, je n'ai pas sommeil, et il vaut mieux car aujourd'hui près de 1000km m'attendent. D'abord en voiture, je quitte mon Grésivaudan natal direction le centre de la France. Lyon, Roanne, St Pourcin, la fameuse RCEA puis le siège de la société. Mon camion est prêt à partir, chargé depuis le retour d'Allemagne.
 
          10h30 nous prenons la route en convoi. Montmarault, de nouveau la RCEA, pause déjeuner à Vitry en Charolais dans un routier bien connu. Le patron bien heureux d'avoir quatre très beaux camions bien alignés sur son parking, nous offre l'apéro. Comme bien souvent lorsque que nous  pouvons nous garer et nous aligner correctement, les photographes amateurs apparaissent. Il faut dire que ca a de "la gueule" un mini parking de grand prix...
 
          14h nous reprenons notre périple vers l'est. Châlon, Beaune, Besançon, L'Alsace, le tout avant une pause nocturne à Strasbourg.
 
          Lundi 30 Juillet. Au menu du jour, traversée de l'Allemagne du sud à l'est. Nous reprenons en sens inverse la route que nous avons empruntée il y a deux semaines lorsque nous sommes rentrés du Sachsenring.
 
          15h nous arrivons à la frontière germano-tchèque. Afin de pouvoir bénéficier de l'autoroute, nous devons poser derrière le pare brise des badges autoroutes préalablement chargé d'un certain montant. Contrairement à la France mais exactement comme l'Autriche voisine, il n'y a pas de péages mais des portiques, chaque fois que l'on passe dessous, un décompte se fait automatiquement.
 
          Une fois les boîtiers chargés et installés bien soigneusement, nous reprenons notre route vers Prague. La capitale atteinte, direction l'ouest sur quelques kms pour rejoindre une zone industrielle, meilleur moyen de trouver de grands parkings pour garer nos quatre mastodontes. Ils finiront finalement en file indienne sur un trottoir bordant une grosse société.
 
          Mardi 31 juillet. Il nous reste 180 km jusqu'au circuit. Par chance une station de lavage se trouve juste à côté.
 
          14h00 nos quatre camions propres sont alignés aux abords du circuit. L'attente ne sera pas longue, en effet sur le coup des 15h00, le préposé à la mise en place sur le paddock à donné son feu vert par radio à son confrère chargé de gérer les arrivées et les départs du parking tampon. Il faut dire que sur ce circuit, une zone du paddock bien spécifique est réservée aux pneus. Nos "cousins" de Clermont ont été placés juste avant nous sur une moitié de la zone, l'autre partie est pour nous. Point de camions des hospitality ou des motorhomes à éviter, point de transpalettes et autres chariots élévateurs au milieu du passage, nous sommes seuls et c'est très bien...
 
          17h00, les remorques sont en place, raccordées au réseau électrique du circuit pour la lumières et la climatisation. Les tracteurs ont été menés dans un coin du circuit au milieu de tous les tracteurs des teams, notre journée s'achève. Il ne nous reste plus qu'à trouver notre hôtel pour la semaine et annexer nos chambres.

Chronique précédente : auf wiedersehen, cher Sachsenring

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Les chroniques de MC - La route de Brno."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Les statistiques Xiti - Régie publicitaire