Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Les chroniques de MC - Retour d'automne.

Les chroniques de MC - Retour d'automne.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Retour en Europe pour MC, après une inoubliable expérience en Asie. Ici ou là-bas, la valse des pneus ne connait que l'efficacité.

   Lundi 5 novembre 10h00. Aéroport de Kuala Lumpur...
Ou plutôt de Sepang, puisque de l'avion on distingue le circuit au moment du décollage. Nous quittons la Malaisie, direction Paris via Dubaï et une escale de 2h.

19h30 heure française. Ca y est, notre périple en Asie est terminé, place à la grisaille et à l'automne. Nous reprenons notre minibus, puis nous prenons la route. Objectif : un hôtel au sud de Paris pour y passer la nuit et aussi pour ne pas avoir à subir les bouchons matinaux de la capitale.

22h, la fatigue est bien présente, il faut dire que notre horloge biologique est encore calée sur la Malaisie et que là bas, il est 5h du matin.

   Mardi très, voire même trop tôt. La fatigue de la veille n'a pas suffi à nous recaler,  il nous faut patienter quelques heures avant de pouvoir prendre le petit déjeuner à une heure "normale".

7h30, nous prenons la route, direction la maison mère. Là bas, nos camions nous attendent pour le chargement du dernier GP.

14h, après un rapide repas « occidental » pris à la cantine du C.E, je rejoins le magasin central pour vérifier la cargaison prévue pour Valencia. Comme bien souvent cette année, les pneus de moto3 à charger possèdent un code barres de chaque côté, et afin d'éviter les erreurs lors des contrôles sur le circuit, il faut en masquer un. Mon travail de l'après midi est tout tracé, 510 pneus à manipuler et 510 coups de feutre à passer.

17h : opération terminée, camion en place et remorque prête à être chargée.

   Mercredi 7 novembre 7h. L'horloge interne n'est toujours pas à l'heure... Alors plutôt que d'attendre et de tourner en rond dans un lit trop grand, autant aller brasser de la gomme.
D'abord les arrières, 3 soft et 6 médium par pilote,  puis les avants, 3 soft et 5 médium. Une fois les 30 allocations de 17 pneus bien en place dans les rayons de la remorque, c'est au tour des pneus pour les tests de Jerez qui auront lieu juste après le GP. Même s'il y en a 600 à charger, le travail est bien plus simple, pas de problème de code barres ni de tri à faire. Le seul souci est de tout faire rentrer dans la remorque, et comme celle ci n'est pas extensible, mieux vaut s'appliquer pour faire les piles...

16h, tout est rentré, les portes de la remorques sont verrouillées, un petit tour à la station pour faire le plein du tracteur, et l'ensemble est paré pour prendre la route...

   Jeudi 8h, après une nuit presque que normale, je retourne à l'entreprise. Si mon ensemble est prêt, il n'en est pas de même pour ceux du moto2. Les allocations sont à moitié terminées, mais aucune gomme pour les tests en suivant n'a pour l'instant été manipulée.

9h, mes confrères m'ont rejoint, ceux du magasin également. 4 personnes pour 1000 pneus, deux pour les allocations et 2 pour les tests. La matinée aura suffit pour transférer les pneus du magasin vers les remorques, il ne reste plus qu'à comparer les stocks annoncés et ceux chargés et les chauffeurs pourront refermer leurs remorques.

14h, je prends la route, voilà 5 semaines et demi que je ne suis pas rentré au bercail, ces deux jours à venir sont les bienvenus...

Chronique précédente : Quand la Malaisie joue avec les nerfs.

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Les chroniques de MC - Retour d'automne."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :

Les dernières actualités moto du site

Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire