Motoplanete
À la une des Actualités

Les chroniques de MC - La routine.

Les chroniques de MC - La routine.

  Dimanche 11 novembre - 6h du matin. Je prends la route pour rejoindre la société. Dans 4 heures je serai au volant de mon camion en direction de Valencia pour le dernier GP.
L'aventure a commencé il y a maintenant un peu plus de 9 mois. Nous avons commencé par des essais à  Valencia et Jerez, nous finirons par un GP à Valencia et des essais à Jerez. La boucle sera bouclée. Il ne restera plus qu'à vider et ranger camions et remorques pour l'hiver et la saison 2018 ne sera plus qu'un souvenir. En attendant de tirer le rideau sur cette magnifique expérience, je dois rejoindre mes confrères. Lyon, Tarare, Roanne, St Pourcin sur Sioule, Montluçon. 370 km et 4h en voiture. Une fois le sac de voyage dans mon camion et celui ci en chauffe, je prendrais un café dans la salle de repos. On pourrait presque parler d'un rituel...

  10h30 - Le grand portail va s'ouvrir, puis ce sera l'A75. La descente vers le sud. La Lozère, le viaduc de Millau, le plateau du Larzac puis l'A9. Béziers, Perpignan et la grande montée vers la frontière espagnole. Nous passerons la nuit à Barcelone à quelques pas du circuit de Montmelo.
Là aussi, nous pourrions presque parler de routine, les essais de pré-saison, le GP de Barcelone, celui d'Aragon et enfin aujourd'hui, pour la quatrième fois, nous irons garer nos camions dans la grande zone industrielle de Granolers avant de rejoindre le même l'hôtel.

  Lundi 12. La veille, tout s'est passé comme prévu, à tel point que nos passeports ne nous sont plus demandés à la réception de l'hôtel. Au programme du jour : direction plein sud par l'AP7.  Tarragone, Castellon de la Plana et Valencia.
Puis ce sera la station Repsol à quelques km du circuit, lavage des camions et pleins des réservoirs. Et enfin le parking tampon juste à gauche de l'entrée principale du circuit.
La journée ne devrait pas être trop harassante.

  17h - Nous prenons possession de nos chambres dans un bel hôtel au centre ville de Valencia. Le temps de s'installer et de se poser, puis visite des environs. Rien de bien spectaculaire, ni château médiéval ni création architecturale démesurée. Les abords de notre hôtel ressemblent en tous points à n'importe quelle ville de France et de Navarre. L'essentiel est tout de même présent en nombre, restaurants et grands magasins. Nous ne manquerons de rien pour nos heures de libres.

Chronique précédente : Retour d'automne

Avis

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus