Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Derniers instants dans les paddocks pour les chroniques de MC.

Derniers instants dans les paddocks pour les chroniques de MC.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

MC remplit sa dernière mission à Jerez. La saison 2018 s'éloigne dans les derniers équilibrages. Bientôt la fin de l'aventure mais encore quelques morceaux de gomme à partager.

         Samedi 24 Novembre. La météo incertaine et le temps de recharge des Moto-E ont modifié le planning de la journée. Du coup, ce matin c'est presque grasse mat' pour un samedi. Normalement c'est ouverture du service à 7h30 ; aujourd'hui, ce sera 9h. Et tant mieux car la journée s'annonce longue. Les teams ont quasiment tous plusieurs roues pluies de montées, la piste est plus qu'humide, la température assez basse, la matinée ne sera rythmée que par quelques sorties limitées de motos souhaitant tester une configuration pluie.

         13h - les Moto-E font leur entrée en piste pour une vingtaine de minutes, le temps approximatif de leur autonomie. Un œil sur le circuit, l'autre sur le chrono, c'est avec un sentiment mitigé que nous suivons l'évolution des performances de ces engins du futur. L'après midi sera à l'image du matin, une éclaircie et tout le monde dehors, une averse et c'est le calme plat.

         17h30 - Plus rien à espérer de la part du ciel, la piste est humide, le soleil va passer sous l'horizon, les teams sont équipés, nous pouvons lever le camp.  

         Dimanche 25, dernier jour sur un circuit, j'aurais préféré le soleil pour clore cette aventure, la météo en a décidé autrement. Bon côté des choses, j'ai le temps de faire le tour des box une dernière fois, de contempler  les modèles 2019 et par la même de dire au revoir à ceux qui m'ont apporté les roues tout au long de l'année.

         12h - La pluie a cessé depuis une bonne heure et le vent  sèche lentement la piste mais aussi la structure. Nous en profitons pour commencer à démonter et à ranger tout ce qui est possible sans toutefois nuire à notre fonction première. Nous pensions que la fenêtre météo favorable du début d'après allait inciter les teams à procéder à de nouveaux roulages. Il n'en est rien, bien au contraire, les racks de roues à démonter arrivent les uns derrière les autres, le mauvais temps du week end cumulé à ces dernières semaines sans coupure auront eu raison de la volonté d'une grande partie des techniciens. Nous coupons donc la poire en deux. Une partie au re-pliage des bâches et au rangement des supports et l'autre partie à la mise à nue des jantes et au remisage des gommes dans les casiers de nos remorques.

         17h - Seules restent les machines à débrancher et à charger, ainsi qu'une table d'équilibrage sur trois, au cas où. Et si ce "au cas où" existe, c'est que parfois il justifie sa présence. Et comme par logique ou par fatalisme, c'est selon, sur le dernier rack, une roue est à équiper et à équilibrer. Sachant que ce sera la dernière, je ne me fais pas prier pour l'équilibrer moi même, comme un symbole, si je ne devais pas revenir la prochaine saison, j'aurai en mémoire d'avoir manipulé la dernière roue de la saison 2018.

         18h - La pluie est de retour juste au moment où nous sanglons les dernières machines dans la remorque. Cette météo capricieuse aura donc perturbé ces deux semaines espagnoles. Les portes des remorques refermées, nous rentrons à l'hôtel. Un bon resto viendra conclure cette dernière journée de test à Jerez.

Chronique précédente : Les prémices de 2019

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Derniers instants dans les paddocks pour les chroniques de MC."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire