Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Dakar 2019 - Etape 3 : De Soultrait décroche sa première victoire d'étape sur le Dakar.

Dakar 2019 - Etape 3 : De Soultrait décroche sa première victoire d'étape sur le Dakar.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Joan Barreda, leader du général la veille, a jeté l'éponge après s'être fait pièger dans une cuvette d'où seul un hélicoptère a pu l'extraire. Fin de l'aventure prématurée pour l'Espagnol.



San Juan de Marcona > Arequipa
Liaison > 467 km - Spéciale > 331 km
Mercredi 9 janvier 2019

            Arequipa, la deuxième ville du pays se situe au pied du volcan Misti. Et si la spéciale du jour ne s’est pas jouée dans les environs, c’est bien une déflagration qui s’est produite dans les classements du Dakar. Aujourd’hui, les pilotes ont dû se débattre bien plus au nord dans les zones de « Duna Grande » et de « Duna Argentina », proches de San Juan de Marcona, avant de monter d’un cran en altitude (2000 mètres), dans la région de la Cobrepampa où les difficultés de navigation ont eu raison des espoirs de Joan Barreda (Honda). Quelques passages de fesh-fesh ont ensuite occupé les plus fins techniciens, dans une troisième partie d’étape marquée par l’alternance entre des passages roulants et la traversée des dunes d’Acari.


Sur cette étape de tous les dangers, Xavier de Soultrait (Yamaha) aura déjoué les pronostics après deux journées difficiles et profité des égarements de ses adversaires pour signer une performance majuscule. Le pilote Yamaha remporte sa première victoire sur le Dakar d’un rien face à un Pablo Quintanilla (Husqvarna) qui réalise la belle opération du jour en prenant la tête du général avec une confortable avance.

Le grand perdant du jour c'est lui. Joan Barreda collectionne les étapes sur le Dakar, mais deux jours après avoir remporté sa 23e spéciale, c’est son penchant à accumuler les pépins qui l’a poursuivi. Après avoir connu les blessures, les impasses mécaniques et les erreurs fatales de navigation, il a expérimenté une autre variante au km 143 de la spéciale du jour. En s’aventurant dans une très raide descente, l’Espagnol s’est retrouvé coincé au fond d’une cuvette, dans l’incapacité de faire machine arrière avec sa Honda. Après avoir tenté de trouver une solution pour sortir de ce piège, le leader du classement général s’est rendu à l’évidence et a appelé un hélicoptère qui est venu l’évacuer. Il s’agit de son quatrième abandon en neuf participations au Dakar.



Joan Barreda Bort / HONDA : « Je suis très déçu. Je suis bien parti, j’étais bien, j’attaquais, je remontais sur les pilotes devant moi. En arrivant sur un somment, nous nous sommes retrouvés dans le brouillard. Il n’y avait pas de visibilité et je me suis engagé dans une mauvaise descente. C’était très glissant, je ne pouvais pas remonter. J’ai essayé de chercher une solution par le bas mais je ne l’ai pas trouvée. C’était impossible de m’en sortir. »

Xavier De Soultrait / YAMAHA : « C’était une étape difficile car on ne voyait pas à deux mètres à cause du brouillard. Je fais un début de rallye prudent, comme prévu, et voilà qu’aujourd’hui je gagne l’étape. C’est super. C’était la première vraie journée de navigation, le vrai rallye a commencé. Demain, ce sera l’étape marathon. Je vais faire la trace, ça ne sera pas simple. Je veux arriver à la journée de repos en pleine forme. »

Sam Sunderland / KTM : « C’était difficile en raison du brouillard, mais je pense que le road-book était plutôt correct. Le problème c’est que sur le plateau on ne voyait pas grand-chose, pas à plus de 200 mètres devant nous. Alors je me suis arrêté et j’ai enlevé mon masque, de façon à voir à peu près quelque chose… C’était un peu le chaos dans notre groupe, tout le monde partait dans tous les sens. Mais bon, j’suis sûr qu’il y aura encore d’autres étapes comme celle-là… c’est le Dakar, il y a des hauts et des bas. Je prends les jours comme ils viennent en faisant le moins d’erreurs possible. »

« C’était une journée plus longue et difficile avec pas mal de kilomètres. Il y avait beaucoup de poussière derrière les buggies et c’était parfois dangereux de doubler car on manquait vraiment de visibilité. Malgré tout j’ai gardé un bon rythme tout au long de la spéciale. »


Classement Etape 3 - Dakar 2019 :

Classement général provisoire Dakar 2019 :
Après l'étape 3

 

crédits photos et infos : dakar.com

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Dakar 2019 - Etape 3 : De Soultrait décroche sa première victoire d'étape sur le Dakar."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire