Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
WSBK / Thailande - Bautista confirme un début d'année fracassant avec un nouveau triplé.

WSBK / Thailande - Bautista confirme un début d'année fracassant avec un nouveau triplé.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Ca se confirme, Jonathan Rea a trouvé un adversaire redoutable cette saison avec la domination Álvaro Bautista. Avec sa Ducati V4-R, le pilote espagnol aligne déjà 6 succès. En SuperSport, le GMT 94 signe sa première victoire avec Jules Cluzel.

         World Superbike - Course 1

         Le plateau du Championnat MOTUL FIM World Superbike s'est donné rendez-vous ce samedi après-midi pour la première course du Round Pirelli de Thaïlande. Tout comme à Phillip Island il y a quelques semaines, les protagonistes du WorldSBK ont livré une belle passe d'armes !
 
         À l'extinction des feux, c'est Álvaro Bautista (Aruba.it Racing - Ducati), qui s'élançait de la pole position, qui s'est emparé des commandes au premier virage avant d'être rapidement doublé par Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team). À quelques encablures des deux leaders se tenaient Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team), Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) et Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team).

         Si la Ducati semblait supérieure à la Kawasaki sur les longues lignes droites du Chang International Circuit, Rea parvenait à résister à son rival espagnol sur les phases de freinages. Dans le troisième tour, Bautista se faisait une belle frayeur en tentant de prendre l'intérieur sur le Nord-Irlandais. Reparti en troisième position derrière Lowes, il n'a pas tardé à mettre les bouchées doubles pour venir à bout du pilote Yamaha et se lancer à la poursuite du quadruple Champion du Monde.
 
         Van der Mark et Leon Haslam (Kawasaki Racing Team) complétaient alors Top 5 au cinquième passage avec un peu plus d'une seconde d'avance sur Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK), lequel a réussi à s'extraire du peloton composé de Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK), de Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati) et de Sykes.
 
         À 12 tours du drapeau à damier, alors que son coéquipier gallois partait à la faute, Bautista a repris l'avantage sur Rea qui n'a rien pu faire malgré tous ses efforts et une nouvelle frayeur du représentant Ducati pour le priver d'un quatrième succès d'affilée.
 
         À plus de six secondes, la lutte faisait rage pour la dernière place sur le podium au sein du duo du team Pata Yamaha Official WorldSBK. Lowes et van der Mark ont livré un duel au coude-à-coude permettant à Melandri et Haslam de faire la jonction et de former un groupe de quatre prétendants pour la troisième position.
 
         Lowes conservera au bout du compte son bien jusqu'à l'arrivée pour moins d'une demi-seconde devant son coéquipier. Un final également disputé entre Haslam et Melandri, légèrement distancés. L'Italien devait se contenter de la sixième place derrière le Britannique.

         Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK) était septième devant le deuxième pilote Ducati de la hiérarchie en la personne de Michael Ruben Rinaldi (Barni Racing Team). Sykes et Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) complétaient pour leur part le Top 10 devant Jordi Torres (Team Perdercini Racing) et Leandro Mercado (Orelac Racing VerdNatura).
 
         Classé 13e, Leon Camier (Moriwaki Althea Honda Team) inscrivait trois points au général. Davies, qui a finalement pu repartir, héritait de la 15e place derrière la deuxième BMW, celle de Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team).
 
         Le Top 6

1. Álvaro Bautista - (Aruba.it Racing Ducati)
2. Jonathan Rea - (Kawasaki Racing Team WorldSBK) - +8.217s
3. Alex Lowes - (Pata Yamaha WorldSBK Team) - +14.155s
4. Michael van der Mark - (Pata Yamaha WorldSBK Team) - +14.623s
5. Leon Haslam -  (Kawasaki Racing Team WorldSBK) - +18.554s
6. Marco Melandri - (GRT Yamaha WorldSBK) - +18.681s


         World Superbike - Course 2

         Álvaro Bautista s'est imposé pour la cinquième fois d'affilée en Thaïlande devant Jonathan Rea et Alex Lowes.
Les pilotes du Championnat MOTUL FIM World Superbike se sont donné rendez-vous dimanche matin pour la deuxième Course Tissot-Superpole de la saison. Désormais comptée dans les statistiques du WorldSBK, cette course « sprint » détermine la grille de la deuxième manche qui se tiendra un peu plus tard la journée.
 
         Aussitôt le départ donné, c'est Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) qui a pris l'avantage au premier freinage, mais le Nord-Irlandais était rapidement doublé par Álvaro Bautista (Aruba.it Racing - Ducati), lequel s'élançait de la pole position.

         Pointé en tête au premier passage avec déjà près d'une demi-seconde d'avance, l'Espagnol devançait le quadruple Champion du Monde, Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team), Leon Haslam (Kawasaki Racing Team), Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) et Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK).
 
         Malgré ses efforts, Rea ne parvenait pas à suivre le rythme imprimé par le représentant Ducati qui filait vers un cinquième succès d'affilée. Le pilote Kawasaki se retrouvait pour sa part sous la menace de Lowes. Classé quatrième devant Haslam, van der Mark accusait quant à lui un peu plus de deux secondes sur son coéquipier passé le cap de la mi-course.
 
         À quatre tours de l'arrivée, les hostilités ont été interrompues sur drapeau rouge en raison d'un incident impliquant Thitipong Warokorn (Kawasaki Thailand Racing Team), wildcard pour son épreuve à domicile, et Leon Camier (Moriwaki Althea Honda Team) au virage n°3. Le Thaïlandais a été transporté à l'hôpital pour des examens complémentaires.
 
         Bautista héritait donc de la victoire — sa cinquième d'affilée — et se positionnera en pole position sur la grille de la deuxième manche. Rea était une fois encore deuxième, tandis que Lowes complétait le podium. Van der Mark occupait la quatrième place devant Melandri et Haslam.
 
         Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK), auteur d'un week-end idéal, se classait septième devant Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati), Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) et Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team).

         Le Top 10
 
1. Álvaro Bautista - (Aruba.it Racing Ducati)
2. Jonathan Rea - (Kawasaki Racing Team WorldSBK)
3. Alex Lowes - (Pata Yamaha WorldSBK Team)
4. Michael van der Mark - (Pata Yamaha WorldSBK Team)
5. Leon Haslam -  (Kawasaki Racing Team WorldSBK)
6. Marco Melandri - (GRT Yamaha WorldSBK)
7. Sandro Cortese - (GRT Yamaha WorldSBK)
8. Chaz Davies - (Aruba.it Racing - Ducati)
9. Toprak Razgatlioglu - (Turkish Puccetti Racing)
10. Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team)
 

         World Superbike - Course 3

         L'Espagnol s'est adjugé son deuxième triplé de suite au Chang International en s'imposant au terme de la deuxième manche devant Rea.
Après la course WorldSSP, le moment était venu pour les pilotes du Championnat MOTUL FIM World Superbike de disputer la deuxième manche du Round Pirelli de Thaïlande.
 
         Vainqueur de la Course Tissot-Superpole, Bautista a réalisé un excellent départ depuis la pole devant Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) et Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team). Leon Haslam (Kawasaki Racing Team) et Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team), légèrement distancés au premier passage, complétaient pour leur part le Top 5, suivis par Marco Melandri (GRT Yamaha WorldSBK) et la deuxième Panigale V4 R, celle de Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati).
 
         À l'entame du deuxième tour, Bautista comptait déjà plus d'une seconde d'avance sur Rea et Lowes. Haslam était alors seul en quatrième position devant le peloton mené par Davies, talonné par une armée de Yamaha.

         Il n'aura fallu que quelques tours à Melandri pour ne faire qu'une bouchée du coéquipier de Bautista, qui abandonnera sur problème mécanique quelques instants plus tard, avant de se lancer à la poursuite d'Haslam. C'est pourtant van der Mark qui est parvenu à prendre le dessus sur le pilote Kawasaki. Si le Néerlandais a su garder ses distances, Melandri mettra quant à lui plus de temps pour se défaire de la ZX-10RR.
 
         Alors que Bautista filait vers son sixième succès de suite, Rea, pointé à plus de cinq secondes, devait une fois encore se contenter de la deuxième position après s'être mis à l'abri de Lowes, lequel complétait le podium. Van der Mark finissait quatrième devant Haslam et Melandri, lequel a finalement dû rendre les armes en fin de course.
 
         Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK) héritait de la septième place tandis que Michael Ruben Rinaldi (Barni Racing Team), Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) et Jordi Torres (Team Pedercini Racing) fermaient les portes du Top 10.

         Avec les forfaits de Leon Camier (Moriwaki Althea Honda Team), touché au genou à la suite d'un incident survenu à l'occasion de la Course Tissot-Superpole, d'Eugene Laverty (Team GoEleven), sur problème mécanique, auxquels s'ajoutent les abandons de Davies, de Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) et de Leandro Mercado (Orelac Racing VerdNatura), 13 pilotes ont rallié l'arrivée de la deuxième manche.
 
         Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team) était le seul représentant BMW du classement en 11e position devant les deux Honda d'Alessandro Delbianco (Althea Mie Racing Team) et de Ryuichi Kiyonari (Moriwaki Althea Honda Team).
 
         Au général, Bautista quitte la Thaïlande avec 124 points. L'Espagnol compte 26 longueurs d'avance sur Rea et 55 sur Lowes.
 
         Ainsi se termine le Round Pirelli de Thaïlande, dernière étape du calendrier avant le retour du paddock WorldSBK en Europe au MotorLand Aragón du 5 au 7 avril.
 
         Le Top 10

1. Álvaro Bautista - (Aruba.it Racing Ducati)
2. Jonathan Rea - (Kawasaki Racing Team WorldSBK)
3. Alex Lowes - (Pata Yamaha WorldSBK Team)
4. Michael van der Mark - (Pata Yamaha WorldSBK Team)
5. Leon Haslam -  (Kawasaki Racing Team WorldSBK)
6. Marco Melandri - (GRT Yamaha WorldSBK)
7. Sandro Cortese - (GRT Yamaha WorldSBK)
8. Michael Ruben Rinaldi (Barni Racing Team)
9. Toprak Razgatlioglu - (Turkish Puccetti Racing)
10. Jordi Torres (Team Pedercini Racing)


         World SuperSport

         Le Français s'est hissé sur la plus haute marche du podium à Buriram devant Randy Krummenacher et Federico Caricasulo.
Après la Course Tissot-Superpole, il était temps pour les protagonistes du WorldSSP de s'aligner au départ de la deuxième épreuve de la saison 2019.
 
         Depuis la pole position, Jules Cluzel (GMT94 Yamaha) a réalisé un envol parfait. Le pilote Yamaha devançait alors Federico Caricasulo (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team), Isaac Viñales (Kallio Racing) et Hikari Okubo (Kawasaki Puccetti Racing).

         Randy Krummenacher (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team), qui a manqué son départ, se voyait repoussé en huitième position, complétant ainsi le groupe de tête derrière Héctor Barberá (Team Toth by Willirace), Raffaele De Rosa (MV Agusta Reparto Corse) et Thomas Gradinger (Kallio Racing).
 
         Si Cluzel parvenait à conserver les commandes, il n'arrivait toutefois pas à distancer Caricasulo et Viñales. Peu avant l'entame de la cinquième boucle, Gradinger devait quant à lui se résoudre à l'abandon sur problème mécanique.
 
         Viñales, qui se montrait de plus en plus incisif, jouait des coudes face à Caricasulo et Cluzel. Pointé à plus d'une seconde du trio de tête, Okubo menait pour sa part le peloton devant Krummenacher, De Rosa, et Barberá.
 
         À un peu plus de cinq tours du drapeau à damier, Cluzel mettait les bouchées doubles pour tenter de distancer Viñales et Caricasulo, mais Krummenacher, qui enchaînait les tours rapides, n'allait pas tarder à les rejoindre.  En quelques virages, le Suisse est parvenu à prendre l'avantage sur Viñales avant de se lancer à la poursuite de son coéquipier.
 
         En tête la lutte faisait rage entre Cluzel et Caricasulo. Le Français entamait la dernière boucle aux commandes profitant du duel entre les deux pilotes du BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team pour se mettre à l'abri et s'envoler vers sa 18e victoire en WorldSSP. Le Français partage désormais la première place au général avec Krummenacher.
 
         Au terme d'une belle remontée, le représentant helvétique héritait de la deuxième place tandis que Caricasulo complétait le podium. Viñales devait se contenter de la quatrième position devant De Rosa, Okubo et Barberá.
 
         Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing), parti du fond de grille, concluait cette épreuve thaïlandaise au huitième rang devant Loris Cresson (Kallio) et la première Honda de la hiérarchie, celle de Hannes Soomer (MPM WILSport Racedays).
 
         Parmi les autres représentants tricolores, Corentin Perolari (GMT94 Yamaha) échouait aux portes du Top 10 tandis que Jules Danilo (CIA Landlord Insurance Honda), impliqué dans un incident avec Rob Hartog (Team Hartog - Against Cancer) et Ayrton Badovini (Team Pedercini Racing) au premier tour, a abandonné.
 
         Le Top 10

1. Jules Cluzel - (GMT94 Yamaha)
2. Randy Krummenacher - (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP)
3. Federico Caricasulo - (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP)
4. Isaac Viñales - (Kallio Racing)
5. Raffaele De Rosa - (MV Agusta Reparto Corse)
6. Hikari Okubo - (Kawasaki Puccetti Racing)
7. Héctor Barberá - (Team Toth by Willirace)
8. Lucas Mahias - (Kawasaki Puccetti Racing)
9. Loris Cresson - (Kallio Racing)
10. Hannes Soomer - (MPM WILSport Racedays)

Crédits infos : WorldSBK.COM
Crédits images : Ducati Corse - Yamaha Racing
BMW Motorrad WorldSBK Team - Kawasaki Racing

Ajouter vous aussi un commentaire sur "WSBK / Thailande - Bautista confirme un début d'année fracassant avec un nouveau triplé."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire