Motoplanete
À la une des Actualités

Dakar 2023 - Résumé vidéo : L'étape 12 pour Ignaco Cornejo

Dakar 2023 - Résumé vidéo : L'étape 12 pour Ignaco Cornejo

            L’Empty Quarter continue de dévoiler son identité. L’immense désert qui représente l’essentiel des gisements pétroliers exploités en Arabie Saoudite s’affirme aussi comme un terrain d’expression particulier pour les pilotes de rallye-raid. Les étendues de dunes découvertes par le Dakar cette année ont peu d’équivalents sur la planète. Mais le programme des 185 kilomètres de spéciale ne se limitait pas à l’exercice délicat du franchissement, les traversées de chotts autorisant aussi à exploiter la pointe de vitesse des véhicules. C’est certainement par sa technique acquise dans les dunes de l’Atacama au Chili que Jose Ignaco Cornejo (HONDA) est allé chercher la victoire du jour.
La pression monte d’un cran. Après un long séjour de Skyler Howes (HUSQVARNA) au sommet du classement général, sur un scénario qui a vu l’éphémère Mason Klein (KTM) dominer lui aussi la catégorie, c’est maintenant un « vieux de la vieille » qui prend les commandes du Dakar.

Toby Price (KTM) n’a pas avancé si discrètement qu’il n’y parait depuis le départ, puisqu’il s’était imposé d’emblée sur le prologue de Sea Camp. Pour autant, l’Australien est resté sagement en embuscade jusqu’à sa prise de pouvoir du jour, réalisée sans tambours ni trompettes, avec le troisième temps sur la spéciale, ce qui ne devrait pas le perturber outre mesure puisqu’il s’affirme comme un vainqueur ultra-crédible à trois jours de l’arrivée.
Price aura besoin de toute son expérience et de son sang-froid pour mener à bien ce rush vers Dammam, avec seulement 28’’ d’avance sur Skyler Howes et 2’40’’ sur son coéquipier Kevin Benavides. Le goût de la victoire se précise pour KTM, qui n’avait plus placé une moto orange au sommet depuis… la victoire de Price en 2019. Chez Honda, on goûte la saveur du succès de Cornejo sur le chemin du retour à Shaybah, mais on encaisse probablement avec un pincement au cœur la dégringolade d’Adrien Van Beveren (5e à plus de 16 minutes), même si la 4e place provisoire est récupérée par Pablo Quintanilla, à 14’54’’ du leader.
Mason Klein était attendu au tournant pour son deuxième Dakar. Meilleur rookie 2022 avec une 9e place finale à seulement 20 ans. Pour ses débuts en RallyGP cette année, le pilote privé de l’équipe BAS World KTM Racing couvé par les Autrichiens avait frappé les esprits en prenant les commandes du général à l’étape 1. Certains détectaient déjà sur leurs radars un ovni qui allait défier toutes les statistiques de précocité sur la course. A la journée de repos, le kid était 3e du général. Ceux qui n’avaient vu dans le phénomène qu’une comète commençaient à régler leurs téléscopes. Mais l’entrée dans la deuxième semaine de la course a ramené le prodige sur terre. Littéralement. Mason chutait à deux reprises dans l’étape 9. L’entrée dans l’Empty Quarter se déroula sans encombre le lendemain. Mais depuis deux jours Mason passe par des hauts et des bas au gré de la topologie des dunes qui martyrisent sa nuque. Un contrôle radio au bivouac à l’arrivée de l’étape Marathon n’a rien révélé d’anormal chez le kid.
Mais l’océan de sable a fait plonger le numéro 9 à la 42e place du jour. Klein est ce soir 10e du général. Il a pris la décision de reprendre la mer demain malgré la tempête pour rejoindre le golfe arabique. Le premier coup de frein à son ascension météorique.

Le résumé de l'étape en vidéo :

Classement de l'étape 12 du Dakar 2023 :
Vendredi 13 janvier 2023

Pos. Pilote-Equipe Équipe Temps Écart Pénalité
1 11
(chl) JOSE IGNACIO CORNEJO FLORIMO
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 01h 57' 27''

2 18
(aus) DANIEL SANDERS
RED BULL GASGAS FACTORY RACING 01h 58' 16''
+ 00h 00' 49''
3 8
(aus) TOBY PRICE
RED BULL KTM FACTORY RACING 01h 59' 25''
+ 00h 01' 58''
4 52
(aut) MATTHIAS WALKNER
RED BULL KTM FACTORY RACING 01h 59' 32''
+ 00h 02' 05''
5 47
(arg) KEVIN BENAVIDES
RED BULL KTM FACTORY RACING 01h 59' 49''
+ 00h 02' 22''
6 10
(usa) SKYLER HOWES
HUSQVARNA FACTORY RACING 02h 00' 21''
+ 00h 02' 54''
7 7
(chl) PABLO QUINTANILLA
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 02h 00' 33''
+ 00h 03' 06''
8 14
(deu) SEBASTIAN BÜHLER
HERO MOTOSPORTS TEAM RALLY 02h 00' 35''
+ 00h 03' 08''
9 42
(fra) ADRIEN VAN BEVEREN
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 02h 00' 43''
+ 00h 03' 16''
10 16
(bwa) ROSS BRANCH
HERO MOTOSPORTS TEAM RALLY 02h 00' 48''
+ 00h 03' 21''

Classement générale provisoire Dakar 2023 :
Au vendredi 13 janvier 2023

Pos. Pilote-Equipe Équipe Temps Écart Pénalité
1 8
(aus) TOBY PRICE
RED BULL KTM FACTORY RACING 40h 47' 36''
00h 01' 00''
2 10
(usa) SKYLER HOWES
HUSQVARNA FACTORY RACING 40h 48' 04''
+ 00h 00' 28'' 00h 01' 00''
3 47
(arg) KEVIN BENAVIDES
RED BULL KTM FACTORY RACING 40h 50' 16''
+ 00h 02' 40'' 00h 03' 00''
4 7
(chl) PABLO QUINTANILLA
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 41h 02' 30''
+ 00h 14' 54'' 00h 02' 00''
5 42
(fra) ADRIEN VAN BEVEREN
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 41h 03' 50''
+ 00h 16' 14''
6 77
(arg) LUCIANO BENAVIDES
HUSQVARNA FACTORY RACING 41h 07' 36''
+ 00h 20' 00''
7 18
(aus) DANIEL SANDERS
RED BULL GASGAS FACTORY RACING 41h 07' 39''
+ 00h 20' 03'' 00h 04' 00''
8 11
(chl) JOSE IGNACIO CORNEJO FLORIMO
MONSTER ENERGY HONDA TEAM 41h 10' 50''
+ 00h 23' 14''
9 52
(aut) MATTHIAS WALKNER
RED BULL KTM FACTORY RACING 41h 32' 00''
+ 00h 44' 24''
10 9
(usa) MASON KLEIN
BAS WORLD KTM RACING TEAM 41h 42' 34''
+ 00h 54' 58'' 00h 04' 00''

crédits photos et infos : A.S.O / dakar.com

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus

Question du jour

Lotus, spécialiste des voitures de sport, a conçu la moto C-01 -avec un moteur de....?

voir la fiche de la Lotus C-01 de 2014