Motoplanete

HondaCBR 900 RR FIREBLADE 1997

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Evolution logique

Sportive

Pour ses 4 ans d'existence, la CBR 900 RR connaît sa première grosse évolution. Certes, elle avait déjà évolué en 94 mais il s'agissait plus d'un bon lifting que d'un travail de fond. Pour 96, Honda l’a revu en profondeur sans remettre en cause sa philosophie. Quand on est la référence de son segment, autant le demeurer.

Arrêtez de la regarder dans les yeux, ce n'est pas là que vous verrez une différence. Le tête de fourche n'a pas changé. Tout le reste, oui, bien que cela soit suffisamment subtil pour qu'elle paraisse nouvelle sans véritablement le montrer. Allez, on est sympa, on vous aide. Voici tout ce qui a été modifié : Réservoir, dosseret de selle, flancs de carénage, bras oscillant, cylindrée du moteur, cadre, suspensions. Je vous épargne les babioles telles que les nouveaux clignotants sinon, on y est encore la semaine prochaine. Attardons nous plutôt sur les points essentiels.
Comme le 4 cylindres nippon qui prend du galon. 1 petit mm d'alésage supplémentaire et le voici qui gonfle à 919 cm3 - 25 cm3 de plus qui amène avec eux 4 ch et une petite dose de couple. Le bloc sort maintenant 128 ch digérés par un embrayage et une boite de vitesses renforcés. Ce surplus de cylindrée n'empêche pas le moulin d'être moins large que le précédent. Il s'agit pourtant du même bloc, que les ingénieurs nippons ont bien remis au goût du jour. Nouveau joint de culasse en aluminium, pièces mobiles allégées, nouvel alternateur diminuant la largeur du bouilleur de 9,5 mm, nouvel allumage géré par microprocesseur... Convaincu ?
Honda CBR 900 RR FIREBLADE 1997Pas encore ? Alors, laissez moi vous conter les progrès de la partie-cycle. Si la forme du cadre a peu évolué, sa structure est en revanche largement re-travaillé, son poids diminué et sa rigidité augmenté. Le renfort du bras oscillant est plus costaud. L'amortisseur arrière offre plus de débattement et des possibilités de réglages étendues. Il en est de même pour la fourche, plus légère et améliorée dans ses réglages d'hydraulique.
Pour savoir ce que ça donne, il n'y pas 36 solutions. On embarque, et là, tout de suite, on se rend compte que tout a changé...

... Avant même de démarrer. Hauteur de selle et guidons relevés, réservoir plus fin, ces petites modifs ont complètement changé la position de conduite. On y gagne en confort, puis, en utilisation standard, en facilité de conduite. Accueillante la CBR ? Bien plus. Cette nouvelle mouture joue gagnant sur les 2 tableaux : les performances sont en hausse et la mise à l'aise immédiate. Après, c'est le plaisir de piloter qui prend le relais. La sportive Honda a haussé le niveau de ses prestations mais pas celui de ses exigences. Pas besoin de s'appeler Doohan pour se régaler. La machine est encore plus facile qu'avant, toujours très agile et de surcroît encore plus vive. 5 min pour s'échauffer, 2 pour découvrir sa stabilité, 30 sec pour maîtriser sa précision... Au bout de 10 min, vous commencez à racler les ergots de repose-pied.

Honda CBR 900 RR FIREBLADE 1997On les coupera après. Pour l'instant, on ouvre. Avec ses cm3 en plus, le moulin de la CBR a gagné en douceur,en couple et en performances. 4 bourrins de plus et 3 kilos en moins, ça vous galvanise une machine sur tous les plans dynamiques. Les réglages standard sont très bons pour la route, presque convenables sur circuit jusqu'au moment où on attaque sérieusement. Réglez donc un peu tout ça et vous gagnerez franchement en motricité et en efficacité.
La performance - La CBR baigne dedans. Il n'y a qu'au niveau du freinage qu'elle marque le pas face à la concurrence. C'est efficace, mais pas autant que les 6 pistons qu'on peut trouver chez les sportives rivales. Une attaque plus franche aurait aussi été la bienvenue. Ceux qui ont une bonne poigne ou qui appuieront comme des sourds noteront peut-être de légers mouvements de la machine sur de gros freinages.

Y a pas de mystère ! Le boulot abattu par Honda pour faire progresser la Fireblade est conséquent et véritablement payant. La moto n'est que mieux, qu'elle que soit le bout par lequel on la prend. Plus efficace, plus confortable, destinée à être une sportive de premier plan sur piste comme sur route (elle y excelle plus que toute autre), la nouvelle Honda 900 CBR ne peut se résumer qu'ainsi : une réussite.

M.B - photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      11 700
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreHonda CBR 900 RR FIREBLADE 1997

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 3 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Honda CBR 900 RR FIREBLADE 1997
      • Chassis
      • Cadre : Double longeron périmétrique en aluminium
      • Réservoir : 18 litres
      • Hauteur de selle : 810 mm
      • Longueur : 2 030 mm
      • Largeur : 685 mm
      • Hauteur : 1 130 mm
      • Empattement : 1 405 mm
      • Poids à sec : 183 kg
      • Poids en ordre de marche : 209 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique Ø 45 mm, déb : 120 mm
      • 2 disques Ø 296 mm, étriers 4 pistons
      • Roue AV : 130 / 70 - 16
      Honda CBR 900 RR FIREBLADE 1997 technique
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • Transmission secondaire par chaine
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur, déb : 125 mm
      • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 180 / 55 - 17
      • Moteur
      • 4 Cylindres en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement liquide
      • 4 carburateurs Ø 38 mm
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 919 cc (71 x 58 mm)
      • 128 ch à 10 000 tr/min
      • 9,10 mkg à 8 750 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 1,43 kg/ch
      • Compression : 11.1 : 1
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis (3)

      jacquouille Modèle 1996
      20 ans qu\'elle m\'ait fidèle et meme avec ces 100000km surmené on s\'envoient toujours en l ère : c\'est increvable ,a du caractére et encore belle gueule.pour 2017 direction north west 200 en irlande bye... Répondre à jacquouille

      honda35 Modèle 1996
      Très bonne moto, moteur coupleux puissant et robuste, partie cycle rassurante mais c'est vrai qu'il faut la durcir un peu. Bien mieux que la 900 hornet et moins chere en plus... Défaut jante avant en 16 pouces, mais les 17 pouces des 600 cbr pc31 95-96 et vfr 750 94-97 passe sans aucune modif et c'est que du bonheur. Question freinage les kawa de l'époque repasse en 4 pistons car les 6 pistons se détériorent avec le temps... cf forum zx9-6r Répondre à honda35

      fox 85 Modèle 1996
      Trés bonne machine. Agile et assez précis en courbe,seul petit probleme le freinage d'origine avec des durites aviation et des bonnes plaquettes c'est nettement mieux. Répondre à fox 85
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos