Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > KTM > 300 EXC TPI ErzbergRodeo 2020 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

L'épreuve ultime au bout du guidon

KTM 300 EXC TPI ErzbergRodeo

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
KTM

Nouveauté : KTM 300 EXC TPI ErzbergRodeo 2020

Enduro
Fiche créée le 21/05/2019
KTM 300 EXC TPI ErzbergRodeo

        Le développement de motos dédiées à l'Enduro extrême a connu un rythme infernal au cours des dernières années. La KTM 300 EXC a toujours été à l'avant-garde dans ce secteur. Sa grande légèreté et son agilité diabolique en font l'arme absolue pour s'attaquer à une montagne : l'Iron Giant de l'ErzbergRodeo. Pour l'année 2020, KTM prépare une édition spéciale ErzbergRodeo à l'occasion du vingt-cinquième anniversaire de cet événement. Les 500 exemplaires produits feront le plein de composants PowerParts. Ils arboreront, en outre, un kit déco unique pour commémorer la naissance de cette course mythique. Au guidon d'un tel engin, on peut s'apprêter à vivre les aventures les plus incroyables et s'engager dans les épreuves d'Enduro extrême les plus insensées. Cette série spéciale sera produite à 500 exemplaires.

        Moteur et silencieux

        La vaste gamme de motos de compétition 2 temps offroad commercialisées par KTM constitue une véritable vitrine technologique pour la marque. Deux ans après l'introduction des premières motos 2 temps tout-terrain au monde à intégrer un système d'injection électronique de carburant, KTM fait à nouveau sensation en proposant des moteurs de compétition offroad de nouvelle génération, dotés d'un système TPI révolutionnaire. Cela prouve à quel point KTM croit en l'avenir de la technologie à 2 temps. Les avantages sont évidents : outre l'importante diminution de la consommation de carburant et des émissions polluantes, ce système évite les prémélanges de carburant et les interventions manuelles du pilote pour peaufiner la carburation de sa moto. Le moteur peut ainsi donner toute sa mesure, en toutes circonstances.

        Cylindre

        Le cylindre de la 300 EXC TPI édition ErzbergRodeo, d'un alésage de 72 mm, est doté d'une commande de valve d'échappement sophistiquée qui assure un déploiement de puissance tout en douceur. Les injecteurs chargés d'introduire le carburant dans les transferts à l'arrière sont placés de part et d'autre du cylindre. L'injection vers le bas offre l'avantage d'assurer une excellente atomisation avec l'air remontant. La combustion est donc plus efficace, ce qui se traduit par une économie de carburant et une diminution des émissions. Un petit tube à l'arrière du cylindre est relié au capteur de pression d'admission chargé de communiquer le débit d'air à l'unité de commande. La version 2020 présente une commande de valve d'échappement dernier-cri et un mécanisme sophistiqué pour les sorties d'échappement latérales. La nouvelle configuration des sorties d'échappement contribue à accroître le niveau de performance du moteur. Le contour supérieur de ces composants a même été usiné pour garantir un calage ultra-précis. Dernier point et non des moindres, les nouveaux modèles autorisent l'emploi d'un type de bougie classique plus répandu.

        Carters moteur et couvercles

        L'utilisation du procédé de moulage sous haute pression permet d'obtenir un carter moteur relativement compact et encore plus léger, tout en préservant sa solidité et sa durabilité. La conception du carter a permis aux ingénieurs KTM de rapprocher les montages d'arbres du centre de gravité, de façon à mieux centraliser les masses et à renforcer l'agrément de conduite. Autres innovations intéressantes pour maintenir le moteur aussi radieux qu'aux premiers jours : des couvercles de carter moteur avec une structure de surface élaborée, ainsi qu'un bouchon de réservoir d'huile spécial (provenant du catalogue d'accessoires PowerParts).

        Boîte de vitesses

        La 300 EXC TPI est désormais pourvue d'une nouvelle boîte de vitesses plus robuste à 6 rapports, fabriquée par PANKL RACING SYSTEMS. Les rapports de transmission de la version précédente ont été reconduits. Celle-ci est composée d'un matériau forgé plus résistant, gage d'une durabilité et d'une fiabilité supérieures. Le design « zéro saleté » du sélecteur constitue un autre point fort de la boîte de vitesse sur la 300 EXC TPI édition ErzbergRodeo. Conçu sur le même principe que le repose-pied, il empêche l'accumulation de poussières et permet à la boîte de vitesses de rester opérationnelle dans toutes les conditions.

        Gestion du moteur

        Le système de gestion du moteur (EMS) des modèles TPI dispose d'une unité de commande située sous la selle. Le calage de l'allumage est calculé par l'unité de commande (ECU). La quantité précise de carburant à injecter dépend quant à elle des mesures relevées par les capteurs telles que la pression de l'air à l'admission, la position du papillon des gaz et la température de l'eau. La pression de l'air ambiant est également prise en compte. Comme le système est prévu pour compenser les fluctuations d'altitude et de température, l'injection ne demande aucune intervention manuelle du pilote. Si d'aventure le pilote décidait de monter un ventilateur de refroidissement (disponible dans le catalogue KTM PowerParts), celui-ci serait placé sous le contrôle direct du système de gestion du moteur (EMS) sans qu'il soit nécessaire d'ajouter un thermocontact. L'édition ErzbergRodeo dispose d'un sélecteur de cartographie permettant de commuter entre les modes moteur Standard et Avancé à la volée, afin d'adapter le déploiement de puissance aux conditions de course.

        Arbre d'équilibrage

        Les mains ou les pieds engourdis ne sont pas une fatalité. La conception du moteur a rendu possible l'utilisation d'un arbre d'équilibrage latéral qui contribue à minimiser les vibrations. La conduite est plus confortable et moins éprouvante.

        Embrayage

        KTM 300 EXC TPI édition ErzbergRodeo utilise un embrayage DDS (Damped Diaphragm Steel) développé par KTM ; il est doté d'une cloche d'embrayage en acier sans usure, de disques d'embrayage offrant une très grande résistance à la chaleur et de chemises en acier traitées au nitrate. Ce design judicieux se distingue par l'emploi d'un ressort diaphragme à la place des habituels ressorts hélicoïdaux, conférant à l'embrayage une plus grande souplesse. Le ressort diaphragme laisse également suffisamment de place pour un système d'amortissement intégré au moyeu d'embrayage, de façon à favoriser la traction, sans compromettre la durabilité. L'embrayage est activé par un système hydraulique fabriqué par Brembo, lequel joue un rôle essentiel dans la progressivité et la souplesse de l'embrayage. Ce modèle est équipé d'une protection de récepteur d'embrayage.

        Pompe à huile

        Les heureux propriétaires d'une EXC TPI pourront désormais se passer du traditionnel pré-mélange huile-carburant propre aux 2 temps. Le réservoir d'huile 2 temps a été repensé sur les modèles 2020. Le système de montage est plus souple qu'auparavant pour gagner encore en durabilité et en fiabilité. Un tamis a également été prévu pour empêcher les impuretés de pénétrer dans la pompe à huile. L'huile prélevée par la pompe à huile (montée sous le réservoir d'huile) transite par le corps d'injection où elle mélangée à l'air entrant afin de lubrifier le piston et le vilebrequin. En fonction de la vitesse de rotation du moteur et des données communiquées par le capteur de position du clapet d'étranglement, l'unité de commande électronique (centrale ECU) du système de gestion du moteur (EMS) détermine la quantité idéale d'huile à utiliser selon les conditions du moment. Le bouchon de remplissage du réservoir d'huile, logé entre le réservoir de carburant et la colonne de direction, permet d'alimenter le réservoir d'huile via une durite dans la partie supérieure du tube de cadre. Avec un rapport carburant-huile moyen de 1:80, le réservoir offre une contenance suffisante (0,7 litre) pour au moins cinq pleins de carburant.

        Corps d'injection

        Le moteur à injection TPI est pourvu d'un nouveau corps d'injection de 39 mm mis au point par Dell`Orto. La quantité d'air qui entre dans le moteur est régulée par un papillon relié à une came (à deux câbles) contrôlée par la commande des gaz au guidon. Par ailleurs, un capteur de position du clapet d'étranglement communique le débit d'air à l'unité de commande. Sur les modèles 2020, le ralenti peut être réglé précisément au moyen de la vis du bypass. Le dispositif de démarrage à froid ouvre un circuit bypass afin d'apporter le surplus de carburant nécessaire aux démarrages à froid. L'huile fournie par la pompe à huile électronique transite par la pipe d'admission avant d'être mélangée à l'air entrant afin de lubrifier les pièces mobiles du moteur.

        Alternateur TPI

        Pour répondre aux besoins d'énergie du nouveau système de gestion du moteur (EMS), les modèles TPI sont équipés d'un régulateur de tension et d'un générateur capable de fournir 196 W (soit autant que sur les modèles EXC-F à 4 temps).

        Refroidissement

        La 300 EXC TPI édition ErzbergRodeo peut compter, à cet effet, sur de nouveaux radiateurs abaissés de 12 mm par rapport aux modèles KTM 300 EXC précédents. Cette position, parfaitement adaptée au design des nouveaux spoilers, permet d'abaisser le centre de gravité et de renforcer l'ergonomie. Pour assurer une circulation plus efficace du liquide de refroidissement entre la culasse et les radiateurs, le diamètre du tube central du conduit d'échappement (intégré à la triangulation de cadre) a été accru de 4 mm. Ce modèle spécial est fourni avec un ventilateur de refroidissement et un vase d'expansion. En cas de surchauffe, le vase d'expansion récupère le liquide de refroidissement expansé. Dès que la température baisse, le liquide de refroidissement est réaspiré dans le radiateur. Les protections spéciales dont sont équipés les radiateurs ne servent pas seulement à les prémunir des projections de cailloux et autres débris, mais aussi à répartir la force d'impact du choc autour des radiateurs.

        Silencieux

        Le nouveau système d'échappement confère au moteur une souplesse et une vivacité difficiles à égaler. Les modèles 250 cm³ et 300 cm³ disposent de nouveaux collecteurs d'échappement ultra-robustes (avec un état de surface impeccable), obtenus grâce à un procédé d'emboutissage 3D novateur. Ces collecteurs ont l'avantage de mieux résister aux chocs avec les cailloux et d'atténuer considérablement les émissions sonores. Le silencieux présente une nouvelle forme ainsi qu'un nouvel embout. La structure interne a fait l'objet de modifications spécifiques pour chaque modèle. Le système de fixation en plastique du silencieux a été remplacé par des pattes de fixation soudées ultra-légères. La nouvelle forme du système d'échappement a l'avantage d'être plus ergonomique et d'accroître la garde au sol. L'utilisation d'un tube interne perforé et d'un matériau isolant (laine de roche) plus léger contribue, par ailleurs, à améliorer l'efficacité du silencieux et à mieux atténuer les bruits. Le gain de poids de l'ensemble se chiffre à 200 grammes.

        Châssis

        Pour être réellement compétitive, une moto enduro à 2 temps se doit d'être légère. Il n'est donc pas surprenant que la KTM 300 EXC TPI fasse partie des motos enduro les plus légères, les plus élancées et les plus agiles de sa catégorie.

        Cadre

        Tous les modèles EXC peuvent compter sur un nouveau cadre en acier chromoly léger de haute technologie, constitué de tubes hydroformés assemblés par soudure automatisée. Les ingénieurs ont conservé la géométrie qui a fait ses preuves en compétition, mais ont retravaillé certaines parties du cadre pour optimiser la rigidité. Le but final était d'améliorer le retour d'information du pilote, l'agilité et la stabilité. Les pattes de fixation qui assurent la liaison entre la culasse et le cadre sont maintenant fabriquées en aluminium. Montées latéralement, elles contribuent à limiter le niveau de vibration et à affiner la trajectoire de la moto dans les virages. Les nouvelles protections de cadre latérales présentent une surface structurée assurant une meilleure adhérence. Elles protègent également le pilote de la chaleur dégagée par le silencieux du côté droit. Le moteur de la KTM 250 EXC a été abaissé de 1° par rapport à l'axe de bras oscillant, de façon à améliorer considérablement la motricité sur la roue avant. La boucle arrière est constituée de profilés d'aluminium ultra-légers et stables, plus longs (40 mm en plus) et plus légers (900 g en moins) qu'auparavant, destinés à renforcer la stabilité de la coque arrière.

        Bras oscillant

        Le nouveau bras oscillant monobloc en aluminium de la 300 EXC TPI, obtenu par moulage sous haute pression, a été conçu pour offrir une résistance à toute épreuve, tout en limitant le poids au strict minimum. Le procédé de moulage monobloc permet non seulement d'optimiser le comportement en flexion et le poids du matériel, mais aussi d'autoriser un grand nombre de géométries.

        Roues

        Avec ses jantes Factory de qualité supérieure et ses moyeux anodisés orange, la 300 EXC TPI édition ErzbergRodeo permet aux spécialistes des enduros extrêmes de garder une impulsion maximale. Et comme elle est chaussée de la version tendre du pneumatique arrière METZELER EXTREME, les pilotes sont sûrs de maintenir un bon rythme, même sur les terrains les plus difficiles et les plus glissants.

        Suspension avant

        Tous les modèles EXC héritent de la toute dernière fourche WP XPLOR USD à circuits d'amortissement séparés (d'un diamètre de 48 mm), conçue par WP et KTM. Bien que les deux bras de fourche soient pourvus de ressorts, leurs fonctions diffèrent. Le bras gauche gère l'amortissement en compression alors que le bras droit gère la détente. Pour peaufiner chacun de ces réglages, il suffit de tourner la molette à 30 crans prévue à cet effet au-dessus de chaque tube de fourche. Bien que cette fourche soit déjà réputée pour sa sensibilité et son efficacité, elle dispose d'un piston flottant parfaitement calibré pour rendre l'amortissement encore plus homogène sur le modèle 2020. Notons également la présence de nouveaux bouchons supérieurs de fourche et de nouvelles molettes de réglage plus intuitives, avec des coloris et graphismes inédits. Le pilote bénéficie, par ailleurs, de nouveaux settings pour relever le train avant et renforcer ainsi la résistance au talonnage. L'édition ErzbergRodeo est pourvue de T de fourche spéciaux, usinés CNC, fonctionnant de concert avec la fourche WP XPLOR.

        Suspension arrière

        Rouage essentiel de la suspension arrière PDS éprouvée, l'amortisseur WP XPLOR est relié directement au bras oscillant, sans nécessiter de système à biellettes supplémentaire. Outre un gain de poids intéressant, cette solution limite les risques d'accrochage avec les gros cailloux. Pour assurer une progressivité optimale de l'amortissement spécifique à l'enduro, un deuxième piston est associé à une butée de fin de course en forme de coupelle et supporté par un ressort à action progressive. Pour renforcer la résistance au talonnage sans rien sacrifier au confort sur le millésime 2020, le deuxième piston a été revu et l'étanchéité et la forme de la butée de fin de course ont été optimisées. Les nouveaux réglages de l'amortisseur XPLOR PDS, propres aux spécificités du nouveau cadre et de la configuration du train avant, améliorent les caractéristiques d'amortissement. Entièrement paramétrable, y compris en compression haute vitesse et basse vitesse, cet amortisseur peut être adapté aux conditions de la piste ou préférences du pilote.

        Freins

        Ces freins Brembo, petits bijoux de technologie, sont associés à des disques de frein Wave (dont un disque plein à l'arrière) réputés pour leur légèreté. Rarement une moto tout-terrain n'aura offert un tel feeling et une telle efficacité au freinage. Pour plus de sécurité, l'édition ErzbergRodeo est équipée d'une protection de disque de frein avant et arrière, et d'un fil à freiner au niveau du frein arrière.

        Réservoir de carburant

        Tous les modèles de la gamme EXC sont dotés d'un nouveau réservoir de carburant ultra-léger en polyéthylène plus ergonomique. Le bouchon quart de tour à baïonnette évite de perdre du temps pour refermer le réservoir. Et comme ce dernier est en plastique transparent, un simple coup d'œil suffit pour savoir combien il reste de carburant. Ce modèle est équipé d'un système de pompe à essence intégré et d'un indicateur de niveau de carburant. Le raccord de la conduite de carburant à 90 degrés renforce la protection du réservoir contre les dommages.

        Boîtier de filtre à air

        Le boîtier de filtre à air de la KTM 300 EXC TPI ErzbergRodeo a été entièrement repensé pour optimiser la dynamique de l'écoulement. Associé aux nouveaux snorkels d'admission, il assure un déploiement de puissance maximal et d'excellentes reprises. Outre le gain de performance évident, le nouveau design a également pour fonction de mieux protéger le filtre à air contre l'encrassement. Le support rigide destiné au grand filtre à air Twin-Air a été pensé pour minimiser les erreurs d'installation. Comme sur les modèles précédents, l'entretien du filtre s'effectue en temps record et sans outils, une caractéristique originale, typiquement KTM.

        Ergonomie et confort

        KTM s'est appuyé sur sa longue expérience et sur ses décennies de succès en course pour perfectionner l'ergonomie de la KTM 300 EXC TPI et créer l'osmose parfaite entre l'homme et la machine. Le pilote bénéficie ainsi d'une totale liberté de mouvement et d'un confort optimal, quelles que soient les conditions. Le feu arrière a, par ailleurs, été redessiné en accord avec la nouvelle forme de la coque arrière et du support de plaque avant cross.

        Guidon

        Tous les modèles KTM EXC sont équipés du même guidon profilé en aluminium ultra solide, fabriqué par NEKEN. Celui-ci peut être réglé sur quatre positions différentes. À droite : une poignée vulcanisée ODI disponible de série ; à gauche : une poignée lock-on ODI aussi confortable que pratique, grâce à son système de montage sans colle, ni fil de fer. Il est possible, en outre, d'équiper tous les modèles d'un sélecteur de cartographie au guidon (en option) pour commuter entre les courbes de puissance Standard et Avancée.

        Habillage et graphisme

        Fruit d'un travail collectif entre les pilotes d'usine KTM, les spécialistes R&D KTM et l'agence de design Kiska GmbH, le carénage de la KTM 300 EXC TPI marque une nouvelle étape dans l'évolution des motos. La forme du carénage des motos de la gamme Enduro permet au pilote de véritablement faire corps avec sa machine. Le travail a essentiellement porté sur les points de contact pour garantir une totale liberté de mouvement au pilote et accroître la maniabilité. La forme particulière des coques avant et arrière assure une stabilité maximale, pour un poids minimal. Le feu arrière a été redessiné en accord avec la nouvelle forme de la coque arrière et du support de plaque avant cross. Les nouveaux graphismes surmoulés confirment les velléités sportives de cette moto et les ambitions de la marque KTM.

        Repose-pieds

        Les repose-pieds sophistiqués « zéro saleté » évitent l'encrassement du sélecteur de vitesse même lors des passages dans des ornières profondes. Pour favoriser la garde au sol, le sélecteur de vitesse des modèles Enduro a été relevé de 6 mm par rapport à celui des modèles SX.

        Logiciel et électronique

        Les modèles EXC TPI disposent d'un des plus modernes systèmes de gestion du moteur jamais conçus sur une enduro à 2 temps. Le calage de l'allumage est calculé par l'unité de commande (ECU). La quantité précise de carburant à injecter dépend quant à elle des mesures relevées par les capteurs telles que la pression de l'air ambiant et à l'admission, la position du papillon des gaz ou la température de l'eau.

        Batterie et faisceau de câbles

        Tous les moteurs sont équipés du démarreur électrique éprouvé, un atout majeur en tout-terrain. Pour démarrer le moteur à tous les coups, le démarreur est alimenté par une batterie lithium-ion de 2 Ah ultra-légère. Le faisceau de câbles a été optimisé. La plupart des composants électriques sont regroupés sous la selle, pour en faciliter l'accès et accroître la fiabilité.

Crédits infos et médias : KTM

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

KTM 300 EXC TPI ErzbergRodeo 2020

KTM 300 EXC TPI ErzbergRodeo
  • Chassis :
  • Cadre : Cadre tubulaire central en acier au chrome-molybdène
  • Réservoir : 9 litres
  • Hauteur de selle : 960 mm
  • Poids à sec : 103.9 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée WP Ø 48 mm, déb : 300 mm
  • 1 disque Ø 260 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AV : 80 / 100 - 21"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur WP, déb : 310 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 140 / 80 - 18"
Ce qu'il faut retenir de la

KTM 300 EXC TPI ErzbergRodeo 2020

Les plus
Les moins
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la KTM 300 EXC TPI ErzbergRodeo 2020"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :