Motoplanete

Perreauxvélocipède à moteur 1871

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions

L'origine du monde

Hors categorie

Louis-Guillaume Perreaux était inventeur. Né le 19 février 1816 à Almenêches, dans l'Orne, il eu l'idée de mettre un moteur à vapeur sur un cadre de vélo. Le 26 décembre 1868, il dépose le brevet numéro 83691 concernant "un vélocipède à grande vitesse".

Au début, il s’agissait «simplement» d’optimiser le rendement d’un vélo entrainé par le mouvement du corps (via des pédales ou via l’impulsion donnée sur la selle) en utilisant un système à volant d’inertie qui pouvait récupérer l’énergie (dans une descente ou lors d’un ralentissement) pour la restituer à loisir à un moment choisi afin de minimiser l’effort à fournir. Oui oui, vous avez bien lu, on parle là de l’idée qui, plus tard, deviendra le système SREC autrement appelé KERS!

L’idée faisant son chemin, il décide d’additionner à sa machine (le complément au brevet initial est daté du 15 juin 1871) un moteur à vapeur. C’est ainsi que la première moto au monde est née.

Le réservoir était dans le cadre (et oui!) et le brûleur pouvait fonctionner au pétrole, à l’huile ou à «l’esprit de vin» c'est-à-dire à l’alcool. Il apportera de nombreuses modifications (sur le brevet) jusqu’en 1872.

Notons, par exemple, les modifications sur le groupe chaudière/moteur tout d’abord. Ce système pourra, je cite, « acquérir une vitesse considérable et rivaliser de vitesse avec le meilleur cheval» Une autre modification notable, et pas des moindres, c’est d’avoir l’idée d’un placement particulier des foyers afin de profiter de la lumière des flammes pour avoir un éclairage la nuit.

Une précision importante: La Perreaux est la première moto au monde reconnue. En effet, un américain nommé Roper aurait construit en 1868 ou 1869 un deux roues à vapeur. Mais on sait très peu de choses sur cette invention d’outre-atlantique à part le fait que la date ne peut être officiellement prouvée et que cet engin aurait plus été construit comme étant une attraction que comme un véritable moyen de locomotion. Les prétendants au titre de «premier inventeur de la moto» sont nombreux mais seul Perreaux réunit toutes les conditions administratives et prouvées.

Car même si le brevet de Louis-Guillaume Perreaux de 1868 concerne uniquement un vélocipède à grande vitesse (sans moteur), le fait de rajouter un moteur vapeur 3 ans plus tard est en fait la troisième modification sur le brevet initial. La moto est donc le fruit d’une idée née d’une évolution qui s’est produite de 1868 à 1871. C’est pour cela, qu’à l'heure actuelle, c’est lui le détenteur du titre.

A. Bonnet
Photos : avec l'exceptionnelle autorisation de Mrs Guy Rolland et Pierre Gautier

Un livre est consacré à l'oeuvre et aux inventions de Louis-Guillaume Perreaux
Vous pouvez vous procurer cet ouvrage et découvrir le destin hors du commun de ce personnage français ici ->

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

  • Révolution technologique
  • Bouleversement de la notion de mobilité
  • Solutions avant-gardistes

Lesmoins

  • Hauteur de selle
  • Pas de garde-boues
  • Notion de freinage ?

Assurez votrePerreaux vélocipède à moteur 1871

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
Modèle commercialisé en

Performances

L'aspect technique

Perreaux vélocipède à moteur 1871
  • Chassis
  • Cadre : cadre en tubes d'acier, type vélo
  • Hauteur de selle : 1 080 mm
  • Longueur : 1 590 mm
  • Largeur : 660 mm
  • Hauteur : 1 140 mm
  • Empattement : 820 mm
  • Poids en ordre de marche : 61 kg
  • Train avant
  • Fourche rigide en acier
Perreaux vélocipède à moteur 1871 technique
  • Transmission
  • secondaire par courroie
  • Train arrière
  • Moteur
  • Monocylindre support arrière
  • chaudière à vapeur
  • tiroir
  • 30 cc (22 x 80 mm)
  • Crit'air :

Concurrentes

Galerie

Millésimes

Comparer

Comparer la vélocipède à moteur face à ses concurrentes
Comparateur
Comparer des motos

Avis

Déposez votre avis sur la Perreaux vélocipède à moteur 1871
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affinez votre recherche et trouvez le modèle qui vous correspond.

Actus