Motoplanete
À la une des Actualités

Les chroniques de MC - L'homme qui influence les victoires.

Dimanche 23 septembre. 7h00. Nous sommes encore à quelques kms du circuit, sur une bute qui surplombe une des dernières lignes droites, et devant nous se profile une immense file de véhicules. Fort heureusement, l'organisation et le nombre de parkings mis à disposition permettent un écoulement assez rapide du flot de voitures et de camping car.
 
7h30, nous commençons la journée par les rookies. Les 27 paires de jantes sont avalées en moins d'une heure. Ensuite c'est l'attente...
 
Attendre la fin du warm-up moto3 pour démonter les pneus usés et ceux inutiles pour la course, puis attendre la fin du warm-up moto2 pour faire de même. Puis attendre la fin de la course moto3 pour remettre toutes les jantes à nues et idem pour les moto2.
 
En règle générale, une fois toutes ces opérations terminées c'est place au démontage... sauf que là, et personne n'en comprend l'utilité, des tests ont été organisés sur ce même circuit demain...
 
Pourquoi faire? Mystère. Les prochaines courses sont en Asie, donc des conditions climatiques à l'opposée de l'Espagne ; la dernière course se déroulera à Valencia sur un circuit sans dénivelé alors que Aragon ressemble plutôt à un grand huit. L'ensemble du paddock doit finir d'emballer le matériel pour l'expédier en express en Thaïlande car dans moins de deux semaines, c'est le premier GP de la tournée Asiatique. Enfin, le comble du comble, l'année prochaine les motos changent de motorisations, elles passent de Honda à Triumph et ces tests se font avec les moteurs de cette année...
 
En tant que Français de base, cela nous fait râler, mais que faire, nous faisons partie d'une organisation....
 
Donc, au lieu de démonter et de ranger la structure, nous reprenons une partie des jantes que nous venons de mettre à nues, pour les revêtir de pneus neufs amenés spécialement pour les tests...
 
Fort heureusement, beaucoup de teams ne font monter qu'une, voir deux paires des jantes par pilotes et quelques teams rien ; ils ne participeront pas aux tests.
 
Il semblerait que peu de motos vont tourner pendant ces tests ... Nous ne sommes donc pas seuls à trouver cette journée de roulage incompréhensible...
 
Ce n'est pas ce souvenir que je ramènerai de cette semaine dans la province d'Aragon, mais plutôt celui de la magnifique soirée passée avec l'équipe Ital' Trans. En effet, vendredi soir alors que j'étais en quête d'un restaurant, j'ai été interpellé par le Wheel Man de Pasini et Locatelli ; qui me voyant seul m'a invité à prendre mon repas à leur table, et honneur suprême, j'ai mangé entre Mattia et Andréa. Autre souvenir que je ramènerai de cette course, les remerciements très chaleureux du mécanicien de Brad Binder.
 
En effet, samedi après midi, alors que j'équilibrais les roues du team KTM, j'ai écris avec ma craie blanche sur un des pneus arrières de Binder « good luck »
 
Pourquoi sur un de ses pneus, je ne sais pas l'expliquer. Et pourtant, le chef mécano en voyant ce pneu bariolé, a imposé que ce soit celui ci qui soit monté pour la course, et c'est avec ce pneu que Binder a gagné, lui qui vit cette saison un peu dans l'ombre de son coéquipier Miguel Oliviera.

Lundi 24, 9H00. Nous sommes de retour au circuit, non pas pour prendre les camions et partir mais pour attendre, attendre que le peu de motos qui participent aux tests nous amènent des pneus à changer.
 
Nous en profitons pour commencer à démonter la structure, petit à petit sans que cela ne soit trop voyant. En effet, nous savons faire preuve de professionnalisme, même si l'ensemble des structures du paddock est en cours de rangement.
 
15h00. Quasiment toutes les motos ont arrêtées de rouler ; seules restent en piste le proto MV Agusta à moteur Triumph et un ou deux irréductibles.
 
18H10. Les dernières roues sont sur les machines prêtes à être mise à nues. Parallèlement, le démontage de la structure a bien avancé.


19h45, Aragon 2018 est fini. Deux de nos confrères Français et les Anglais rentrent à l'hôtel, pour ma part ainsi que celle du chauffeur de la semi structure, nous prenons la route. En effet, il nous faut 12h30 de conduite pour rentrer au siège et nous ne pouvons rouler que 10h00 maxi par jour. Les trois ou quatre heures que nous allons faire ce soir, nous permettront d'être au siège demain soir plutôt que mercredi midi, et à moins de cinq jours du départ pour la tournée asiatique, l'opportunité de passer un jour de plus à la maison est toujours agréable à saisir.

Chronique précédente : Les stars anonymes

Partagez

Avis

Déposez votre avis sur la Les chroniques de MC - L'homme qui influence les victoires.
Notez cet article :
Dernières actus

Indian présente un nouveau moteur de 1769 cm3 et 121 ch.

22/10/2019
Indian présente un nouveau moteur de 1769 cm3 et 121 ch.

Tout juste après avoir présenté le twin Thunderstroke refroidi par air gonflé à 1901 cm3, Indian dévoile un nouvau bloc à refroidissement liquide de 1769 cm3, bien plus puissant et encore plus riche en couple.

#2018 #Actualités

La Honda CB 750 de pré-production sera la star du Salon Moto Légende 2019.

20/10/2019
La Honda CB 750 de pré-production sera la star du Salon Moto Légende 2019.

Le Salon Moto Légende, incontournable rendez-vous des amateurs de motos de collection et d'exception, ouvrira ses portes les 22, 23 et 24 novembre au Parc Floral de Paris (Château de Vincennes).

#2018 #Actualités

Aix-en-provence accueille son 1er Salon de la moto.

17/10/2019
Aix-en-provence accueille son 1er Salon de la moto.

Le groupe ''La Provence'' lance la 1ère édition du Salon du 2 roues et du quad à l'Aréna du Pays d'Aix, samedi 19 et Dimanche 20 Octobre.

#2018 #Actualités

Triumph Australie montre la Street Triple S 2020 en 660 cm3.

14/10/2019
Triumph Australie montre la Street Triple S 2020 en 660 cm3.

Version d'accès à la famille Street Triple, la 660 récupère le design retouché de la RS mais avec une fougue calmée pour s'ouvrir aux jeunes permis.

#2018 #Actualités

WSBK / Argentine - Rea s'offre encore deux victoires en Superbike.

14/10/2019
WSBK / Argentine - Rea s'offre encore deux victoires en Superbike.

En Amérique du Sud, Bautista et sa Panigale V4 R ont pris la victoire du samedi et semblaient retrouver de la domination sur une piste délicate. C'était sans compter sur la revanche du nouveau champion du monde sur tout le dimanche.En Amérique du Sud, Bautista et sa Panigale V4 R ont pris la victoire du samedi et semblaient retrouver de la domination sur une piste délicate. C'était sans compter sur la revanche du nouveau champion du monde sur tout le dimanche.

#2018 #Actualités

MP8 - Motoplanete prépare son futur avec un tout nouveau site.

10/10/2019
MP8 - Motoplanete prépare son futur avec un tout nouveau site.

Le Motoplanete de 8ème génération est lancé. Plus rapide, optimisé sur tous les plans, mieux adapté à tous les écrans et prêt pour de multiples évolutions, notre media passe à un niveau supérieur.

#2018 #Actualités