Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Fin et bilan de l'aventure 2018 pour MC. Et quelle aventure !

Fin et bilan de l'aventure 2018 pour MC. Et quelle aventure !

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Après avoir passé 10 mois à monter des pneus dans tous les coins du globe, M.C. conclue cette saison 2018 avec de fantastiques souvenirs et un dernier voyage à l'usine.

          Lundi 26 novembre - Jerez de la Frontera, les camions sont en ligne prêts à rentrer à Montluçon. Nous partons à deux, les deux autres partiront plus tard, la saison étant terminée, plus grand chose ne presse...
Un dernier regard sur le circuit, puis c'est l'autoroute plein nord. Séville, Caceres, Salamanque, Valladolid et enfin Burgos pour la nuit. Près de 800 km avalés dans la journée. Le beau temps m'a accompagné et m'a permis d'admirer le paysage espagnol une dernière fois, cette année en tous cas...
 
          Mardi 27, en théorie une douzaine d'heures devraient me suffire pour rejoindre le Dunlop Motorsport. D'abord passer la frontière à Irun, puis direction Bordeaux avant de bifurquer vers le nord-est. Malheureusement, tout ne va pas se passer comme la veille, tout a commencé par un accident impliquant deux poids lourds sur l'A63 quelques km avant Bordeaux. Autoroute fermée pendant deux heures, puis ce fut un premier barrage filtrant de gilets jaunes aux abords de saint Junien pendant deux heures et enfin pour clore cette journée, un nouveau barrage ; ou plutôt un blocage ; à l'entrée de Limoges.
 
          Moi qui souhaitais passer une dernière nuit dans mon camion, je ne l'imaginais pas au volant mais plus dans la couchette de mon fidèle destrier au milieu du parking d'un centre routier avec repas et douche au préalable. Les manifestants en ont décidé autrement. C'est donc à 200 m d'un rond-point stratégique pour eux que j'ai passé une bonne partie de ma nuit.
 
          Mercredi 28 novembre 9h00. Je descends pour la dernière fois de ma cabine, mon camion est à quai, il me reste à vider ma remorque, récupérer mes effets personnels, aider mes confrères à déstocker et à ranger les pneus remontés de Jerez, et cette aventure sera terminée. Entre aujourd'hui et demain matin, à peine une douzaine d'heures au milieu de ces pneus, ces casiers, ces machines, ces remorques que j'ai côtoyé pendant ces dix derniers mois. Je prends le temps de transférer chaque pneu d'une des remorques vers un des racks du dépôt centrale. Ces morceaux de gommes vont rester stockés bien au chaud et au sec jusqu'à la prochaine saison. Il y a même fort à parier que courant février 2019, ils redescendront à Jerez pour de nouveaux tests. Mais pour l'instant, il nous faut vider les trois remorques de pneus et la remorque qui sert de bureau, de transport et d'ancrage de la structure. Les quatre doivent être vides et accessibles afin de passer les contrôles techniques obligatoires.

          Jeudi 29 novembre 13h. Les remorques sont vides et rangées, mon contrat est terminé.
 
          Je sors de la cantine de l'usine Dunlop où j'ai pris un dernier repas avec mes confrères, je rejoins ma voiture, je connais par cœur le chemin du retour, Montmarault, Roanne, Lyon, Chambéry puis mon logement. Fini les km en camion ou en avion pour rejoindre un circuit ou un hôtel, les km que je vais faire aujourd'hui sonnent le glas d'une très belle aventure.
 
          4 continents et 13 pays visités
32 540 km parcourus en camions, peut être 80 000 en avion
17 grands prix moto, les 24h du Mans + 6 séances d'essais moto2 et moto3
Personnellement, environ 6 000 pneus équilibrés

          Ce fantastique bilan, je le souhaite à tous les amoureux de la compétition moto. Vivre de l'intérieur ce que l'on regarde à la télé sous un autre angle. Côtoyer tous ces hommes et ces femmes qui œuvrent sans compter pour que des funambules sur deux roues puissent donner un spectacle incroyable à des centaines de millions de téléspectateurs.
 
          Passer des Buildings de Doha aux quartiers défavorisés de Bangkok, des chameaux du Qatar aux kangourous australiens, de la chaleur étouffante de la Malaisie à la pluie incessante de Silverstone, tous ces extrêmes qui ont fait que chaque instant était une découverte.
 
          Je ne pourrais conclure cette aventure sans avoir une pensée particulière pour Roland qui m'a proposé ce poste ainsi que pour toutes les personnes extraordinaires qui m'ont permis de vivre un rêve éveillé...

Chronique précédente : Derniers instants dans les paddocks pour les chroniques de MC.

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Fin et bilan de l'aventure 2018 pour MC. Et quelle aventure !"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire