Motoplanete
À la une des Actualités

Dakar 2021 : à quoi s'attendre pour l'épreuve moto ?

Dakar 2021 : à quoi s'attendre pour l'épreuve moto ?

Photo par Wikilmages, CC0

Paris-Dakar, Rallye Dakar ou simple Dakar, peu importe son nom, cette course est la légende vivante des rallyes raid depuis sa création en 1978 par Thierry Sabine. Pour tout amateur de moto, les noms mythiques de Cyril Neveu, Edi Orioli, Stéphane Peterhansel, Cyril Despres ou Marc Coma doivent résonner dans votre tête.

L’épreuve a diamétralement changé depuis ses incroyables tracés en Afrique de l’Ouest, en passant par l’Amérique latine, et emprunte depuis 2020 les routes ensablées du Moyen-Orient. La prochaine édition comporte son lot d’interrogations qui succédera à Ricky Brabec qui avait offert une victoire historique à bien des égards ? Quel parcours ? Quelles dates ? Quelles sont les nouveautés du règlement ?

Premiers éléments de réponse !

Une nouvelle édition toujours en Arabie Saoudite

Alors que certaines informations prévoyaient un passage dans d’autres pays limitrophes du Royaume Saoudien, l’édition 2021 du Dakar ne prendra place qu’en Arabie Saoudite. Ne vous inquiétez pas, les 2 millions de km² (près de 4 fois la France) sont amplement suffisants pour le rallye-raid.

Il y aura 12 étapes étalées du 3 au 15 janvier prochain pour cette 43ème édition que tous les fans de sport automobile attendent. Et petite curiosité, le parcours est une boucle de plus de 8000 km qui relie Jeddah (la seconde ville du pays) à… Jeddah.

Côté concurrents, peu d’annonces officielles sont encore sorties si l’on se penche sur l’épreuve moto. Le Français Adrien van Beveren sera présent et on imagine mal Ricky Brabec ne pas défendre son titre ou encore Pablo Quintanilla ne pas tenter de remporter le Graal pour la première fois.

Pour le cashprize promis au vainqueur de l'épreuve moto (ou des autres catégories) c'est toujours le silence radio du côté de l'organisateur de l'événement. Certaines fuites avaient pu révéler la somme de 50 000€ par le passé, très loin des émoluments d'autres sportifs comme Neymar ou Chris Moneymaker. Rappelons que le gain promis au vainqueur est le même pour chacune des catégories qui participent au Dakar.

Un parcours plus lent, qui insiste sur le sud du pays

Photo par Yunus Klifa, CC0

Le premier jour de course se déroulera donc à Jeddah, en bordure de la mer rouge, et permettra à un large public d’apprécier les chevauchées fantastiques des motards et pilotes.

Alors que l’édition 2020 l’avait un peu mis de côté, le Rub al-Khali ou « Quart Vide » sera la grande attraction du parcours de l’année prochaine. Ce désert qui forme la plus grande étendue continue de sable du monde est composé d’énormes dunes qui peuvent monter jusqu’à 250 mètres de haut. David Castera, directeur de l’épreuve, souhaite utiliser ce lieu particulier pour rendre la course plus lente, mais surtout plus technique. Selon le tracé, il sera compliqué pour les motos d’être trop directes et la patience ainsi que la technique seront des alliés clés pour glaner des victoires.

Enfin, l’organisateur du Dakar, Amaury Sport Organisation, a communiqué sur une étape marathon pour coller au mieux à l’esprit de la course. Pas encore d’indice sur le lieu de celle-ci, mais on l’imagine forcément dans le mythique désert saoudien.

La sécurité, amélioration prioritaire du Dakar 2021

L’autre priorité pour cette 43ème édition concerne la sécurité des participants. ASO a pu mettre en avant de nombreux dispositifs. Pour les motos, citons notamment le gilet airbag qui sera obligatoire afin de réduire les conséquences d’une chute. Les organisateurs se sont inspirés de ce qui se passe en MotoGP qui avait commencé à l’utiliser depuis déjà deux ans.

Des slow zones seront également mises en place afin d’imposer une vitesse limitée sur des terrains trop accidentés, les contrevenants seront pénalisés au temps. Enfin les motards ne pourront utiliser que 6 pneus arrière durant la totalité de l’épreuve, ce qui devrait obliger les meilleurs à ménager leurs gommes et à réduire la prise de risque.

Ce Dakar 2021 apparaît clairement comme une édition de transition avant de pouvoir varier les plaisirs en empruntant peut-être les superbes paysages de Jordanie, d’Oman ou des Émirats arabes unis.

Avis

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus