Motoplanete

ActualitéChampionnats MXGP & MX2 : À Galice, tout glisse pour Prado !

Championnats MXGP & MX2 : À Galice, tout glisse pour Prado !

Le MXGP de Galice a insufflé un vent de fraîcheur dans le championnat du monde en dévoilant un circuit inédit, baptisé Jorge Prado en l'honneur du champion en titre originaire de la région. Et le jeune prodige a su justifier cette distinction par sa performance éclatante sur la piste.

MXGP : Jorge Prado, comme à la maison

Déjà vainqueur de justesse des qualifications la veille, la pression de Tim Gajser se faisait néanmoins de plus en plus insistante sur le prodige espagnol qui n'a pas tremblé devant son public. Au contraire même, en s'adjugeant à nouveau le "holeshot", Jorge Prado (RedBull GASGAS Factory) se rendait la tâche facile.

Le tiercé de tête composé des numéros 1, 3 et 10 s'est rapidement dégagé. Dans l'ordre, J. Prado, Romain Febvre (Kawasaki Racing Team MX) et Calvin Vlaanderen (Yamaha Factory Racing Team), s'adjugent une place sur le podium de la première course, devant Jeffrey Herlings (RedBull KTM Factory Racing). Contraint de prendre (trop) large, dans un virage, Gajser finira en 6ᵉ position. Pour le plus grand bonheur, assurément, de son homologue espagnol.

Si la première course s'est révélée être une normalité pour Prado, la deuxième aura donné lieu à quelques secondes de flottement. Sa grille, au même titre que celle de J. Herlings, n'étant pas tombée, le départ était donné à nouveau. Au final, R. Febvre empoche 18 points supplémentaires pour un total de 40 points, à égalité avec Herlings sur l'ensemble des deux manches. Le Néerlandais, de plus en plus constant, ne peut en revanche s'appuyer sur de bons départs. Jonass Pauls (9/10), récent vainqueur à Agueda, termine le week-end à la 9ᵉ place au guidon de sa Honda.

Parmi les hommes à terre dans la seconde manche, Vlaanderen voyait le podium s'éloigner pour cause de chute légère, tandis que Tim Gajser conserve la troisième place. Pour le Slovène, le week-end n'aura pas été un long fleuve tranquille, mais il semble bien être le seul à pouvoir faire opposition à Prado sur la durée.

Prado inauguration circuit Galice MXGP
J. Prado a inauguré "son" nouveau tracé avec la manière.

La facilité déconcertante avec laquelle ce dernier domine ne devrait en aucun cas nous faire relativiser l'importance de ses performances de haute-volée. Focalisé sur ses objectifs, la capacité à maintenir sa concentration malgré les distractions démontre une grande force de caractère.

Jorge Prado, pilote RedBull GASGAS Factory
Mon objectif ce week-end était de gagner autant que je pouvais et ça s'est passé parfaitement. Je suis sur une bonne dynamique et j'espère que cela perdurera jusqu'à la fin de la saison. Malgré un départ difficile hier [en qualifications], j'ai su rebondir avec de bons départs, donc cela a rendu les choses un peu plus faciles. Je veux juste remercier toute l'équipe Red Bull Gasas Factory Racing. Continuons sur cette lancée !

Cela en devient presque une habitude, à l'exception du GP au Portugal, J. Prado domine les débats. Ses trois nouveaux succès (les 10 points des qualifications venant s'ajouter au sans-faute en courses) agitent le haut du championnat. Et pourtant, nul ne peut prédire le classement final...

Classement Grand Prix de Galice MXGP (Top 5) :

1. Jorge Prado - 50 points
2. Jeffrey Herlings - 40 points
3. Romain Febvre - 40 points
4. Tim Gajser - 35 points
5. Calvin Vlaanderen - 34 points

Classement général provisoire MXGP 2024 : Prado reprend le flambeau

À l'aube du week-end, l'écart n'était que de 14 points entre le leader du Championnat et Prado. Le duo de tête se repasse le témoin à l'approche du GP de France qui constituera la septième étape des championnats du monde motocross. Maxime Renaux (16e) est le deuxième français, Benoit Paturel est évincé du top 20.

Position
Num
Pilote
Team
Points
Victoires
Podiums
1
1
RFME
298
11
13
2
243
AMZS
296
4
14
3
3
FFM
267
2
9
4
84
KNMV
246
1
8
5
41
LAMSF
217
0
4
6
91
FMS
193
0
1
7
10
KNMV
191
0
2
8
259
KNMV
179
0
1
9
92
FFM
120
0
0
10
24
NMF
115
0
0
11
919
ACU
97
0
0
12
17
NMF
91
0
1
13
189
KNMV
88
0
0
14
517
SVEMO
77
0
0
15
253
AMZS
65
0
0
16
959
FFM
63
0
1
17
161
SVEMO
56
0
0
18
128
FMI
46
0
0
19
226
DMSB
40
0
0
20
132
FMI
38
0
0

MX2 : Coenen de retour au sommet

Si cette sixième étape en MXGP n'a laissé que peu de doutes quant à son issue, la catégorie MX2 nous accordait, elle, plus de suspense.

Dans la première course, le Français Thibault Benistant (Monster Energy Yamaha Factory Racing) n'aura pas su capitaliser sur sa première place en qualifications. Et pour cause, le Français, qui jouait les premiers rôles, sera victime d'une chute lourde, mais sans grosse conséquence, puisqu'il réussira à accrocher une 5ᵉ place, au forceps. Alors, c'est l'Italien Andrea Adamo (KTM Factory Racing) qui s'impose en première partie de journée, devant le leader au général Kay de Wolf (Husqvarna Factory Racing Nestaan - MX Redbull). Ce dernier n'a pas eu d'autres choix que de se muer en chasseur de troupes ce week-end, après des départs mitigés, laissant la lumière à l'autre Husqvarna, la n96 de Lucas Coenen. 

On a à nouveau pu le constater dans la catégorie reine : le départ a un impact notable sur la suite des événements. Et ce n'est pas le Belge qui dira le contraire. 4ᵉ de la première manche après un départ moyen, il abordera la seconde courbe à la deuxième place en sortie de courbe, avant de prendre la tête pour ne plus la lâcher.

Dans un mouchoir de poche à l'issue du MXGP de Galice, L. Coenen (4/1) déjà deuxième des qualifications, et Adamo (1/4), empochent tous deux 43 points, suivis de près par Everts (3/2) et De Wolf (2/3), 42 points.

Lucas Coenen, pilote Nestaan Husqvarna Factory Racing
Je suis de retour, bien que je ne sois pas encore à 100% en raison de ma blessure à l'épaule. Aujourd'hui, nous avons réalisé un bon travail. Au début, j'étais un peu frustré car je n'arrivais pas à dépasser, mais j'ai su rester concentré. J'ai compris l'importance du passage dans la section S, ce qui m'a permis de prendre la tête. J'ai ensuite réussi à contrôler la course malgré quelques imprévus. Je suis vraiment satisfait de ma performance aujourd'hui et nous allons continuer sur cette lancée pour le reste de la saison.

Quant à Simon Laengenfelder (Red Bull Gasgas Factory Racing), le jeune allemand sauve les meubles (7/9) après avoir été contraint à l'abandon (fracture de la clavicule) lors de la dernière sortie à Agueda. Avec 26 nouveaux points au total des deux manches, il conserve sa place de dauphin en championnat, mais pour combien de temps encore ?

Classement général provisoire MX2

Position
Num
Pilote
Team
Points
Victoires
Poles
Podiums
1
74
KNMV
292
6
0
13
2
516
DMSB
248
2
0
8
3
72
FMB
230
3
0
9
4
198
FFM
226
1
0
4
5
96
FMB
223
3
0
7
6
80
FMI
211
3
0
4
7
44
KNMV
190
0
0
3
8
11
DMU
182
0
0
2
9
19
FMB
141
0
0
1
10
8
KNMV
126
0
0
1
11
28
FFM
113
0
0
0
12
319
FFM
95
0
0
0
13
132
FMI
83
0
0
1
14
12
AMA
78
0
0
0
15
51
RFME
75
0
0
0

Calendrier des courses MXGP et MX2 2024

Après le Portugal puis l'Espagne, on remonte sur la carte de l'Europe pour poser bagage à Saint-Jean d'Angely (17- Charente-Maritime). À l'occasion de ce quarantième anniversaire depuis la première course, le programme de Pentecôte s'annonce particulièrement riche ! Au menu des festivités, cinq catégories de compétition : MXGP et MX2, championnats d'Europe 125 et 250, ainsi qu'une catégorie spéciale pour les mini motos électriques. Et comme il en faut pour tous les goûts, s'ajoutent à cela des démonstrations de Freestyle par les athlètes Monster Energy.

1 MXGP de Patagonie Argentine, circuit de Villa La Angostura, 10 mars. Vainqueurs : Jorge Prado (MXGP) et Kay de Wolf (MX2)
2 MXGP d'Espagne, circuit intu Xanadú - Arroyomolinos, 24 mars. Vainqueurs : Jorge Prado (MXGP) et Kay de Wolf (MX2)
3 MXGP de Sardaigne (Italie), circuit de Riola Sardo, 7 avril. Vainqueurs : Jorge Prado (MXGP) et Kay de Wolf (MX2)
4 MXGP de Trento (Italie), circuit de Pietramurata, 16 avril. Vainqueurs  : Jorge Prado (MXGP) et  Liam Everts (MX2)
5 MXGP du Portugal, circuit d'Agueda, 5 mai. Vainqueurs : Pauls Jonass (MXGP) et  Liam Everts (MX2)
6 MXGP de Galice (Espagne), circuit de Lugo 12 mai. Vainqueurs : Jorge Prado (MXGP) et Lucas Coenen (MX2)
7 MXGP de France, circuit de St Jean d'Angely, 19 mai
8 MXGP d'Allemagne, circuit de Teutschenthal, 2 juin
9 MXGP de Lettonie, circuit de Kegums, 9 juin
10 MXGP d'Italie, circuit de Maggiora, 16 juin
11 MXGP de Sumbawa (Indonésie), circuit de Sumbawa, 30 juin
12 MXGP de Lombok (Indonésie), circuit de Lombok, 7 juillet
13 MXGP de République Tchèque, circuit de Loket, 21 juillet
14 MXGP des Flandres (Belgique), circuit de Lommel, 28 juillet
15 MXGP de Suède, circuit d'Uddevalla, 11 août
16 MXGP des Pays-Bas, circuit d'Arnhem, 18 août
17 MXGP de Suisse, circuit de Frauenfeld, 25 août
18 MXGP de Turquie, circuit d'Afyonkarahisar, 8 septembre
19 MXGP de Chine, circuit de Shangai, 16 septembre
20 MXGP de TBA (Italie), 29 septembre
Monster Energy FIM Motocross des Nations , circuit Matterley Basin (Royaume-Uni), 6 octobre

Crédit photos : GasGas Media et MXGP

Suivre l'actualité

Vous voulez en savoir plus sur l’actualité moto, recevez les informations dans votre boite mail.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Indispensables

La sécurité du pilote et les performances de votre moto sont primordiales. Chez nos partenaires 'Motoblouz' et 'la Bécanerie', vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin, de l'équipement aux pièces détachées, pour entretenir votre machine à la perfection.

Question du jour

D'où vient ce tableau de bord ?

D'où vient ce tableau de bord ?