Motoplanete

HondaPC 800 Pacific Coast 1991

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Motomobile

Routière & GT

En 1989, Honda, travaillant toujours sur son concept de "motomobile" initié par la Spazio 250, sort un modèle surprenant: la Honda Pacific Coast 800.

En developpant ce concept, Honda cherche à conjuguer les avantages d'une automobile au plaisir d'une moto. Ainsi, la "PC800" est entièrement carénée pour que le pilote ne se salisse pas (au contact de pièces grasses, par exemple) et pour une protection maximale aux intempéries.

La moto mise sur ses aspects pratiques (coffre, selle basse, carénage enveloppant...) et est conçue pour un maximum de souplesse et d'onctuosité.

Techniquement, la Pacific Coast est developpée sur la base de la 650 NTV (qui servira aussi plus tard à la Honda Deauville). Le moteur, bicylindre en V 6 soupapes, est gonglé à 800cc. La puissance reste modeste, mais le moteur est travaillé pour sortir un maximum de couple dès les plus bas régimes.

A l'utilisation, la nouvelle motomobile est impériale. La puissance est suffisant, le freinage est efficace, la partie cycle est stable. La direction est neutre et rend la moto facile même à basse vitesse.

Le coffre est un atout indéniable. Relativement spatieux, il ferme à clé et s'intégère parfaitement à la ligne générale de la moto, sans être aussi large qu'une routière équipée d'une paire de valises.

Le tableau aurait pu sembler idyllique si la Pacific Coast n'avait pas eu deux tares quasi réddhibitoires aux yeux des motards français: Cette Honda est une moto de raison plus que de passion. Sa douceur de fonctionnement la fait passer pour une moto aseptisée. De plus, l'esthétique de l'engin n'a jamais vraiment fait l'unanimité. Certains, même, diront d'elle qu'elle avait un design "tupperware".

Honda cessa sa commercialisation en France en 1993, même si elle fut produite jusqu'en 1998 et commercialisée, notamment aux Etats Unis où elle connut un bien meilleur succés.

Tanthallas - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      8 250
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreHonda PC 800 Pacific Coast 1991

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 4 avis d'utilisateurs Lire les avis

      Remplace

       0
      0
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Honda PC 800 Pacific Coast 1991
      • Chassis
      • Cadre : Double berceau en acier
      • Réservoir : 16 litres
      • Hauteur de selle : 765 mm
      • Longueur : 2 154 mm
      • Largeur : 780 mm
      • Empattement : 1 500 mm
      • Poids à sec : 262 kg
      • Poids en ordre de marche : 278 kg
      • Train avant
      • Fourche téléscopique Ø 41 mm, déb : 145 mm
      • 2 disques Ø 276 mm, étriers 2 pistons
      • Roue AV : 120 / 80 - 17
      Honda PC 800 Pacific Coast 1991
      • Transmission
      • Boite à 5 rapports
      • par cardan
      • Train arrière
      • 2 amortisseurs, déb : 130 mm
      • Tambour Ø 180 mm
      • Roue AR : 140 / 80 - 16
      • Moteur
      • Bicylindre en V à 45° , 4 temps
      • Refroidissement : par eau
      • 2 carbus Ø 34 mm
      • 1 ACT par cylindre
      • 3 soupapes par cyclindre
      • 800 cc (79.5 x 80.6 mm)
      • 60 ch à 7 000 tr/min
      • 7,50 mkg à 5 000 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 4,37 kg/ch
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Quel carburant pour une Pacific Coast ?

      bonjour, SVP, c'est quoi le carburant pour une pc; est-ce du sans plomb, ou bien faut-il mettre un additif à chaque plein. merci pr votre réponse. Répondre à jp61

      Info officielle de Honda : \"SP95 - Essence sans plomb à partir de 1974, toutes les Honda sont conçues pour utiliser du carburant sans plomb ayant un indice d\'octane recherche supérieur à 91. Le type de carburant préconisé est le SP95 ou SP98.\" Participer à la conversation

      Intemporelle !!!

      Modèle 1989
      Regardez là de face ou de coté, vous aurez du mal a dire quelle date de 1989 !!! Bon d\'accord, l\'arrière n\'est plu d\'actualité, et les caches disques avant non plu, mais mettez y un garde boue avant de Deauville et un petit liseret chromé pour surligner le bloc feu arrière et ça vous la re-look façon moto réscente. Coté moteur: que du plaisir, poussoirs hydraulique pour les soupapes, moteur onctueux dés 1800 tr/mn, accélération très correct (attention ce n\'est pas un avion de chasse). Confort: Selle large et confortable (aussi bien pour le pilote que le passager) bonne protection à grande vitesse (130 / 140). Grand coffre pouvant contenir deux casque, ou un sac de voyage souple de taille moyenne, un duvet et quelques babioles. ATTENTION toutes fois, comme toutes machines, elle à besoin d\'un peu d\'entretien sérieux, par un mécano consciencieux ou un particulier méticuleux (obligatoire de posséder le manuel d\'atelier disponible sur le \"Net\") les plastiques des carénages sont en \"ABS\" fragile par temps froid. La mécanique est très fiable, et le moteur peut atteindre 160000 kilomètres. Elle le laisse jamais indifférente, quelques uns n\'aiment pas, mais ceux qui y ont gouté ne s\'en lasseront jamais, et même lorsqu\'ils ont fait l\'erreur de la quitté, la regretterons toujours !!! Répondre à Jean-Louis

      j'adore cette bécanne

      Modèle 1989
      Possédant mon permis depuis de nombreuses années, lorsque j\'ai repris la moto a 65 ans, j\'ai recommencé par une 125 histoire de me refaire la main. Puis tombé sous le charme de la PC 800,( propre, confortable,en solo ou en duo, maniable, peu gourmande, jamais de souci) elle me donne beaucoup de plaisir. Lors des sorties entre amis, ils ont tous des 1100 1200, 1300 cm3 , je me sens trés à l\'aise, et sans complexe. Maintenant j\'approche les 75 ans, il faudra me faire une raison, sur route aucun souci, ça roule tout seul, à l\'arrêt c\'est un peu plus compliqué. J\'aurai beau coup de regret à m\'en séparer. Répondre à antoine

      Bonjour, Je te réponds car on doit avoir le même âge et ça montre malgré son poids combien elle se conduit avec facilité. J\'avais avant une Deauville pourtant moins lourde dont j\'ai du me séparer - moins maniable à l\'arrêt. Pour les manÅ“uvres et le béquillage, c\'est pas très compliqué à condition pour les manÅ“uvres d\'y monter dessus. Je ne connais pas ta taille, moi c\'est 1,78 m mais assis dessus j\'ai bien les pieds à plat par terre. Petite astuce, pour gagner un peu de hauteur, j\'ai fait rajouter 1,5 cm à mes bottes. Pour la mettre sur la béquille centrale, je mets d\'abord la latérale avant de descendre, après l\'avoir mise en équilibre il suffit de bien mettre tout son poids sur la centrale et de bien tirer sur la poignée avec la main droite. Ça se béquille sans effort. Pour débéquiller, je monte dessus, je pousse à l\'avant et je freine. Je ne t\'apprends sûrement rien mais ça me paraît la meilleure méthode. Bravo pour la réussite de cette machine. Participer à la conversation

      absolument pas d'accord

      Modèle 1989
      Pas d\'esthétisme, pas de charisme ? Je ne suis absolument pas d\'accord. Dans son genre, la PC est admirablement homogène, équilibrée, agréable à regarder. Elle n\'a rien d\'une VFR ou d\'un GSXR et c\'est précisément son intérêt. Elle roule par tous les temps, depuis 25 ans (je parle de la mienne), n\'a aucune insuffisance si ce n\'est ces plastiques que les mécanos ne savent pas remonter sans les abîmer. Un pot d\'échappement. Une batterie. Pour une moto qui marche tous les jours et qui date de 1991….. Et confidence, la Deauville ne m\'a jamais plu. Chapeau bas Répondre à moienpersonne

      J\'ai eu effectivement une Deauville avant la PC. C\'est le jour et la nuit ! Bien que plus légère et réputée maniable (la Deauville), la PC se conduit plus facilement, les manÅ“uvres à l\'arrêt sont plus faciles et le béquillage aussi. Et puis son look, que je trouve parfait ! Autre comparaison avec la Deauville.Je fais moi-même l\'entretien courant qui est d\'une extrême facilité et rapidité. Là le démontage des carénages est un jeu d\'enfant. Une seule vis de chaque côté pour accéder au moteur. Tout est coupé et quoiqu\'on dise, les plastiques sont résistants. Sur la Deauville c\'est plusieurs vis de taille et de longueurs différentes (à ne pas mélanger). Participer à la conversation
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Honda PC 800 Pacific Coast 1991
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos