Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > HONDA > CBR 600 F 1989 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

La définition du sport confort

Honda CBR 600 F
 
Honda

Honda CBR 600 F 1989

Sportive
Fiche créée le 19/03/2009

            Depuis 2 ans, la CBR 600 peut se vanter non seulement d'être un étonnant succès (surtout dans notre pays qui n'est pas très friand en général de sportives de cette cylindrée) mais aussi d'avoir offert ses lettres de noblesse à la catégorie des 600 sports. Puissante, joueuse, élégante, elle propose une facilité d'utilisation et des performances de premier plan qui n'ont pas été sans aiguiser l'appétit de la concurrence. Et depuis peu, la CBR doit lutter contre une certaine Yamaha 600 FZR qui s'avère bien redoutable.

            Alors, le constructeur a revu quelque peu les entrailles de sa sportive. Notre petite Honda reçoit en cadeau avec sa troisième bougie d'anniversaire 8 canassons supplémentaires. Un cadeau empoisonné pour la gamme des 750 car avec 93 bourrins, cette 600 n'est plus très éloigné de la fameuse barre (et limitation) des 100 chevaux. Techniquement, c'est même réalisable mais c'est plus par souci marketing que la puissance reste plus modeste que sur les modèles de plus gros cubage. Il est logique qu'une plus grosse cylindrée soit plus valorisante - n'est-ce pas !?!
Pour obtenir cet accroissement de puissance, l'admission a été retouché, les carburateurs et les arbres à cames sont nouveaux, le rapport volumétrique porté à 11,3 à 1 et l'allumage adapté. Afin de supporter cette nouvelle charge, les bielles se sont vues renforcés. Quant au châssis, aucun changement n'y a été apporté. On irait jusqu'à dire "tant mieux". L'actuel, toujours planqué comme tout le reste des éléments mécaniques sous un large et pudique carénage, donne à la CBR des qualités unanimement appréciés et qui font une bonne partie de sa renommée.

            Amusante à conduire, facile, toujours efficace, la machine demeure un enchantement à emmener sur les petites routes. La prise en main est immédiate, la position de conduite un peu sport mais également accueillante, la selle agréable et les commandes d'une douceur remarquable. Le moteur y met son grain de sel pour faciliter les évolutions de la moto. Très souple, il agit avec décontraction jusqu'aux mi-régimes. Apparement, les 8 ch gagnés ne sont pas là. Il faut attendre que la cavalerie "évalue la distance" entre 6 000 et 8 000 trs pour qu'elle se déchaîne ensuite. La concurrence fait plus sensationnel mais ne boudons pas notre plaisir. Le moulin s'en donne à coeur joie et vous propulse la CBR au-delà des 200 km/h avec une rapidité impressionnante. Couché et planqué derrière la bulle (qui manque de protection), on atteint les 225 km/h. Et après ça, on s'étonne que les 750 bridées tirent la gueule !?!

            Vous vous souvenez que l'apparition de la CBR 600 fut aussi l'arrivée d'une nouvelle référence en matière d'efficacité pour les motos de ce rang... Cela est toujours d'actualité bien que depuis, l’apparition de la FZR ait remis certaines pendules en avance. La Honda demeure rigoureuse et équilibrée, agile et quasi intuitive mais demande de plus en plus d'autorité au fur et à mesure que le rythme augmente. Ses suspensions souples et qui bénéficient d'un excellent amorti vous dispensent de séance de kiné - bon point - mais aussi d'un top chrono sur circuit. Sur la piste et dans les enfilades très rythmés de l'arrière pays, la CBR paye sa polyvalence et son confort par des performances en léger retrait face à des machines plus nerveuses niveau partie-cycle ;

mais aussi plus fatigantes et plus typées. Sur route, la CBR demeure un excellent compromis sport-confort tendance sport. Ah, faites moi plaisir : virez les pneus d'origine qui non seulement rendent la conduite délicate sous la pluie mais de surcroît vous empêchent de profiter du frein. Ce serait dommage, car celui-ci est d'une précision et d'un feeling de premier plan. Il s'essouffle un peu en chauffant mais uniquement en usage très soutenu.

            8 chevaux et une nouvelle déco - c'est tout et c'est suffisant pour une CBR 600 "évolution" qui compte bien demeurer une référence dans sa catégorie. Bon d'accord, en efficacité pure, on trouve mieux ; en confort, on trouve mieux ; question pratique et duo, on trouve mieux... Mais trouver une moto qui fait tout cela aussi bien, c'est déjà beaucoup plus dur. Et la Honda 600 CBR vous gratifie d'une polyvalence et d'aptitudes d'un niveau que la concurrence aura du mal à atteindre.

M.B - (photos Internet)

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Honda CBR 600 F 1989

Honda CBR 600 F
  • Chassis :
  • Cadre : type Diamond en acier
  • Réservoir : 16.5 litres
  • Poids à sec : 184 kg
  • Poids en ordre de marche : 210 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 37 mm, déb : 130 mm
  • 2 disques Ø 276 mm, étriers 2 pistons
  • Roue AV : 110 / 80 - 17"
  • Transmission :
  • Boîte 6 vitesses
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur, déb : 110 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 130 / 80 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • 4 carburateurs Ø nc
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 598 cc (63 x 48 mm)
  • 93 ch à 11000 tr/min
  • 6.4 mkg à 9500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.98 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Honda CBR 600 F 1989

Les plus
  • Elégance
  • Polyvalence
  • Performances
Les moins
  • Prix proche de celui des 750
  • Protection limité
Celle qu'elle remplace
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Honda CBR 600 F 1989"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :