Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > KAWASAKI > ZX-6R 600 1995 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Menace pour les 7 et demi... et les autres

Kawasaki ZX-6R 600

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Kawasaki

Kawasaki ZX-6R 600 1995

Sportive
Fiche créée le 23/03/2009
Kawasaki ZX-6R 600

        Kawasaki a toujours su développer des modèles sportifs de caractère, avec ce petit plus qui en fait le plus épicé des 4 japonais. Déjà présent dans la turbulente catégorie des 600 sports avec sa ZZR, la marque doit cependant batailler avec de véritables petites teignes que sont les FZR et CBR. Désormais trop sport-GT pour assurer une place sur ce nouvel échiquier, la ZZR continuera sa carrière dans un registre plus routier. La revanche est prête et se prête à déjà à une foule de promesses : la ZX-6R !!!

        Un patronyme qui sent la poudre... une cousine 7R forgée dans l'Endurance et le Superbike... des solutions techniques modernes et saillantes... La Kawa ne vient pas pour amuser la galerie mais manger du vibreur et des performances. La recette : de l'alliage léger, un poids très contenu, une géométrie incisive, et un moteur qui aime les tours, les tours, encore des tours.
Très compact, le nouveau 4 cylindres de 599 cm3 est plus super-carré que le moulin de la ZZR. Avec des cotes de 66 x 43.8 mm, l'alésage des pistons est plus large de 2 mm et la course réduite de 2.8 mm. Une envie de hauts régimes ? Oh que oui ! Et avec l'ajout du système d'air forcé Twin Ram Air plus des carbus de 36 mm, la puissance ne demande qu'à se gaver avec la vitesse.
Kawa offre à ce moulin une architecture proche des 400 et 750 ; l'entrainement de la distribution se trouve à droite du vilo ; et les motoristes ont traqué sérieusement les frictions internes. La sanction a de quoi donner les sourire à la 6R : elle cravache avec 105 chevaux dans la moulinette, et prend environ 14 000 tr/mn. Moralité : depuis l'apparition de la CBR 600 et le coup de pied de cette inédite ZX-6R, les 600 ne rigolent plus. Une anecdote spéciale France pour souligner cet avènement d'une catégorie de plus en plus virulente : cette sportive de moyenne cylindrée doit passer par la case bridage pour être homologuée chez nous. Vous allez voir qu'un jour, il n'y aura plus de 750 mais juste des 600 et des grosses sportives tant la technologie affute ces nouveaux missiles.

        Des chevaux, on en a donc une belle cavalcade sous le coude. Mais coté châssis, ça fera l'affaire ? Pas de souci à se faire. Déjà coté dynamique, on change de monde par rapport à la ZZR. Une quinzaine de kilos en moins, ça cause. La ZX-6R est annoncée pour 182 kilos à sec et 205 toute mouillée. Voila qui la place dans la catégorie poids-plume. De plus, le constructeur a adopté une géométrie presque agressive : empattement court de 1415 mm, angle de colonne tendu à 24°, et chasse de seulement 85 mm lui apportent une vivacité saisissante. De quoi vous donner le vertige quand elle gicle d'un angle à l'autre. Tout ça accroché sur un nouveau cadre à double longerons, en aluminium s'il vous plait. Et ne doutez point de l'efficacité des freins si l'optimisme gagne la main droite. Au bas de sa fourche de 41 mm, la petite Ninja faut chauffer ses disques de 300 mm avec des étriers à 4 pistons opposés.
Sportive mais pas trop exclusive, la ZX-6R vous plie les genoux avec sa hauteur de repose-pieds mais ne fracasse pas trop le pilote avec ses demi-guidons placés à une alitude raisonnable. L'étendue des réglages possibles vous permet d'affiner sa sportivité : la fourche comme l'amortisseur se peaufine en compression, détente et précharge. Pour affiner encore la vivacité de la partie-cycle sur circuit sans toucher aux réglages du combiné arrière, celui-ci est pourvu d'un système permettant de modifier l'assiette de la bécane.

        Kawasaki a clairement créé une sportive à taper du chrono, avec l'impertinence d'une petite frappe qui va causer du souci à ses voisines. Moteur comme châssis sont prêts à la castagne. Dommage que le bâti arrière ne soit pas démontable et que le bras oscillant soit aussi quelconque. La protection, sans être catastrophique, est typée sport elle aussi. On oublie ça quand le 4 cylindres kawa fait hurler son coté rageur et son lot de sensations.

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Kawasaki ZX-6R 600 1995

Kawasaki ZX-6R 600
  • Chassis :
  • Cadre : périmétrique en aluminium
  • Réservoir : 18 litres
  • Hauteur de selle : 810 mm
  • Longueur : 2115 mm
  • Largeur : 690 mm
  • Hauteur : 1130 mm
  • Empattement : 1415 mm
  • Poids à sec : 182 kg
  • Poids en ordre de marche : 205 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 41 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 300 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 60 - 17"
  • Transmission :
  • Boite 6 vitesses
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur, déb : 137 mm
  • 1 disque Ø 230 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 160 / 60 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • 4 carbus Ø 36 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 599 cc (66 x 43.8 mm)
  • 105 ch à 12500 tr/min
  • 6.7 mkg à 9900 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.73 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Kawasaki ZX-6R 600 1995

Les plus
  • Agilité surprenante
  • Moteur explosif
  • Efficacité
Les moins
  • Vivacité parfois déroutante
  • Protection minime
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Kawasaki ZX-6R 600 1995"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :