Motoplanete

KTMSMC 690 2010

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

La route n’est pas un circuit S.M.

Super motard

Ready to Race, voilà un slogan que l’on retrouve un peu partout dans le catalogue KTM. Un concept qui colle parfaitement à la moto que je découvre, alignée avec ses sœurs S.M. dans le garage de l’importateur …

La route n’est pas un circuit S.M. Par Olivier Quinten Exclusivité Motoplanete

Cette petite phrase me trotte dans l’esprit, oui, le comportement tellement sain de cette 690, la puissance mesurée et exploitable vous donne l’envie de faire un repérage de tous les ronds points, des zones industrielles et de toutes les routes viroleuses pour y dessiner votre circuit journalier.

Venons-en aux origines de cette SMC.
Par rapport à ses deux sœurs équipées du même moteur (690 SM et Duke), le châssis de la présente bête est très différent et directement dérivé du modèle enduro. On le remarque facilement grâce au chemin emprunté par le pot d’échappement, qui, plutôt que de passer sous la machine, longe le moteur par la droite.
Lorsque l’on enfourche la 690, la légèreté de l’ensemble est spectaculaire (tu m’étonnes !) : avec un poids de 139 kg, la position en avant plus axée "attaque" et un ensemble selle et réservoir fin (contenance de 12 l) l’ambiance course est au programme.

Alors, comparons !

Petit coup de fil au frérot qui possède une 660 SMC première version. Histoire de me remémorer l’évolution du concept.

En 2003, la SMC n’était ni plus ni moins qu’une enduro de pointe équipée de jantes et de pneus S.M., d’un gros frein avant, d’un setting de suspension, et voilà basta.
Ha oui, un petit équipement "Street-legal" aussi !
Par contre, pas de confort : un phare de mobylette, pas de démarreur et même pas de clef de contact !
La 690 version 2008, à ce niveau là, passe presque pour une G.T. : un tableau de bord complet du même modèle que le reste de la gamme, une selle assez confortable pour ce type de moto, qui de toutes façons n’est pas appelée à faire de longues distances, et surtout, une douceur de pilotage étonnante. Poignée de gaz, embrayage, débattement de boite de vitesse, etc.
Petit bémol pour la boite de ma moto d’essai (certainement malmenée par une pléthore de journalistes sur circuit, au vu de l’usure des repose-pieds !), les vitesses demandaient d’être bien verrouillées. A défaut, la boite m’a gratifié de quelques points morts bien gênants en sortie de rond-point en glisse …
Cela mis à part c’est plutôt mon niveau de "pilotage" qui a été pris en défaut lors de cet essai …

Allez, hop, une petite balade tranquille !

KTM SMC 690 2010 Rendez-vous pris chez mon frère, les deux S.M.C sont côte à côte : l’aspect brut de la 2003 tranche avec la modernité de la 2009.

Détail amusant, le pignon-chaîne se trouve à gauche sur la 2003. Par contre, la taille du disque avant de 320 mm est la même pour les deux modèles, comme d’ailleurs, les dimensions des pneus (avant : 120/70-17 et arrière : 160/60-17).
La hauteur de selle de l’ancienne culmine quelques centimètres au dessus des 900 mm de celle de la 2009. Ne comptez pas sur l’affaissement des suspensions de la 660 pour abaisser cette hauteur.
Petit coup de démarreur de la 690 et directement un poum poum bien sympa sort du pot unique tandis que mon frère s’affaire sur le kick de la 660 (bottes obligatoires !!!).
Quand son moteur daigne enfin démarrer, le son de la ligne Akrapovich équipant sa moto couvre le doux ronronnement de la mienne.
On ajuste gants, lunettes, caleçons et c’est parti pour 150 bornes de sport.
Les 63 ch/Din et les 139kg de la 690 jouissernt d’offrir toute leur puissance.
Cela pousse en bas. Jusque là, c'est plutôt normal pour un mono, mais ce qui étonne c'est la puissance en haut (zone rouge à 8.000tr/min) le moteur adore les hauts régimes!
La bataille est totale. L’embrayage anti Dribble me permet d’amorcer quelques petites glisses au freinage.
Damned, impossible de lâcher le frérot.
A première vue, la 2003 équipée de la ligne de pot pousse plus que la 690, par contre, vu son état au premier arrêt (il ne lui restait plus grand-chose de sec), la 690 chouchoute plus son pilote, même si moi aussi, je suis plutôt essoufflé!
Et dire que ma femme dit toujours que la moto ce n'est pas du sport!
Bon, à force d’en remettre, j’ai failli m’y mettre : enchaînant un pif paf, j’entame un gros freinage en glisse, enfin en légère glisse.
Souci, j’arrive sur un petit pont, autre souci, je ne suis pas en ligne au "décollage". Donc, me voilà en l’air, en travers et avec une toute petite route comme piste d’atterrissage. Il paraît que c’était beau à voir ! Au contact du sol, la moto s’affaisse et m’envoie les fesses en l’air, au retour, évidemment, je rate les repose-pieds et je n’ai donc pu que compter sur mes valseuses pour amortir le choc (depuis, je chante un ton plus haut !). Heureusement, après quelques zigs-zags, la moto s’est remise en ligne.
J’ai eu chaud !
J'ai par la même occasion pu me rendre compte que le guidon vient vite en butée, le rayon de braquage n'est pas son point fort.
Si je vous raconte cette péripétie c’est pour rappeler à tous que, malgré nos évidentes "compétences" (nous sommes modestes dans la famille !), la route n’est bien entendu pas un circuit et que, même en chevauchant une machine très compétitive, il ne faut jamais oublier le facteur surprise (et non la surprise du facteur ! lol).

Conclusion :
J’ai rarement eu l’occasion d’essayer une machine aussi aboutie et performante mais, surtout, proposant une super puissance humainement utilisable.
Une fois de plus, KTM nous démontre son expérience en S.M. tout en me rappelant mon manque d’expérience dans le même SM !!!

A+

Oli le Belge - Crédit photos : Fred Arijs & Constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      8 690
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreKTM SMC 690 2010

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 1 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      KTM SMC 690 2010
      • Chassis
      • Cadre : treillis en tubes d'acier au chrome molybdène
      • Réservoir : 12 litres
      • Hauteur de selle : 900 mm
      • Empattement : 1 480 mm
      • Poids à sec : 140 kg
      • Train avant
      • fourche téléhydraulique inversée Ø 48 mm, déb : 275 mm
      • 1 disque Brembo Ø 320 mm, étrier radial 4 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      KTM SMC 690 2010 technique
      • Transmission
      • Boite 6 vitesses
      • Transmission finale par chaîne
      • Train arrière
      • Monoamortisseur, déb : 265 mm
      • 1 disque Ø 240 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 160 / 60 - 17
      • Moteur
      • Monocylindre en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement liquide
      • Injection
      • 1 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 654 cc (102 x 80 mm)
      • 63 ch à 7 500 tr/min
      • 6,40 mkg à 6 000 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 2,22 kg/ch
      • Compression : 11.8:1
      • Crit'air :

      Concurrentes

      Galerie

      Millésimes

      Avis (1)

      Slt , cette moto est géniale.C \'est ultra maniable , ça lève jusqu \' en 3 ème à l \' accélération , ça glisse facilement et ça manque pas de pèche mais ça fait un bruit d \'enfer avec la ligne Akra sans chicane. Répondre à Tom
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la KTM SMC 690 2010
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
      pub

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos