Motoplanete

Moto-Guzzi1000 Le Mans V 1987

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Sportive

L'évolution de 1987 est la version qui a été commercialisée le plus longtemps puisqu'elle le fut jusqu'en 1995. Et pourtant, elle est loin d'être la plus produite (les 2 versions 1000cc cumulées ont été produites à seulement 6.393 exemplaires). On pourrait polémiquer pendant longtemps sur la légitimité de la nommer Le Mans V puisqu'il s'agit d'une version 4 simplement corrigée et débarrassée de ses plus gros défauts. En France, ces 2 modèles ont été commercialisés sous l'appellation « 1000 Le Mans » et seules les 850 arboraient le numéro de leur version sur leur flanc.

Cette version « V » abandonne, pour le bonheur de tous, la roue de 16 pouces et revient à une classique 18 pouces, qu'elle n'aurait jamais du abandonner. La « Le Mans » retrouve ainsi sa sérénité et son caractère unique et atypique comparé à la production sportive de l'époque. Les guzzistes peuvent à nouveau profiter du caractère moteur et des vibrations qui résonnent tout près du coeur gràce à ce nouveau train avant qui se fait oublier.

Moto-Guzzi 1000 Le Mans V 1987 Toutefois, le train avant ne bénéficie pas que de cette seule modification. En effet, Moto Guzzi a profité de cette 4ème évolution pour modifier l'habillage de sa sportive. Le carénage tête de fourche est dorénavant fixé au cadre et n'est plus solidaire de la fourche (de 40 mm). Et si cette modification n'a l'air de rien (la protection et l'esthétique de la moto n'en sont pas franchement métamorphosées), elle est une réponse tout aussi efficace à la recherche de maniabilité que la mal-aimée roue de 16 pouces de la version précédente. Cette modification a pour conséquence de ne pas alourdir le train avant lorsque la vitesse s'élève, mais ne fait pas non plus de la « Le Mans » un véritable vélo ; C'est une sorte de bon compromis entre la volonté d'améliorer la maniabilité sans lancer la marque dans de couteuses modifications de la partie cycle, que ne peut plus vraiment se permettre la marque.

La « Le Mans V », si elle ne peut plus offrir les derniers gadgets à la mode, n'en reste pas moins une moto qui délivre de vraies sensations et continue de ravir bons nombre de passionnés en s'attaquant à la fibre traditionnaliste. On ne roule pas en Le Mans parce qu'il s'agit de la meilleure sportive, la plus performante ou la plus high-tech mais à cause d'un moteur qui tracte, qui vibre et raisonne dans la poitrine du pilote. La moto est bourrée de défauts : une poignée de gaz trop dure, une béquille lattérale spécialement conçue pour énerver le guzziste, des suspensions arrières trop sêches..., mais les sensations moteur font tout oublier.

Les années 80-90 sont financièrement très dures pour la marque. Elle subit de nombreuses restructuration et passent entre plusieurs mains durant les années 90. En 1995, en pleine tourmente et incertitude, Moto Guzzi sortira tout de même une remplaçante à la « Le Mans ». Dérivée de la luxueuse et rare 1000 Daytona, fruit du passionné Dr John Wittner. Elle prendra le nom de 1100 Sport, manquant ainsi la rupture avec la série Le Mans.

Tanthallas - Photos: Internet & constructeur

Moto-Guzzi 1000 Le Mans V 1987

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Assurez votreMoto-Guzzi 1000 Le Mans V 1987

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 1 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Moto-Guzzi 1000 Le Mans V 1987
      • Chassis
      • Cadre : Double berceau en tubes d'acier
      • Réservoir : 25 litres
      • Poids à sec : 215 kg
      • Poids en ordre de marche : 228 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique Ø 40 mm
      • 2 disques Ø 270 mm
      • Roue AV : 100 / 90 - 18
      Moto-Guzzi 1000 Le Mans V 1987 technique
      • Transmission
      • Boite à 5 rapports
      • secondaire par cardan
      • Train arrière
      • 2 amortisseurs latéraux
      • 1 disque Ø 270 mm
      • Roue AR : 120 / 90 - 18
      • Moteur
      • Bicylindre en V transversal , 4 temps
      • Refroidissement : par air
      • 2 carburateurs Ø 40 mm
      • culbuté
      • 2 soupapes par cylindre
      • 948,80 cc (88 x 78 mm)
      • 82 ch à 7 200 tr/min
      • 8,43 mkg à 6 250 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 2,62 kg/ch
      • Compression : 10 : 1
      • Crit'air :

      Concurrentes

      Galerie

      Millésimes

      Avis (1)

      pourv passionné...

      Modèle 1987
      Une moto d\'un autre age mais avec 80 vrais canassons et un couple de camion.Un excellent freinage avec un ABS avant l\'heure! c\'est avant tout une moto plaisir que son propriétaire devra assimiler son mode d\'emploi avant d\'en tirer toute sa quintessence. Elle a aussi plein de défauts que son maitre devra corriger .Mais quel pied ! et avec 24 litres ds le réservoir vous serez fatigué avant elle! Répondre à Guzman
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos