Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > YAMAHA > SZR 660 1999 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Leçon de mono-sport

Yamaha SZR 660

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Yamaha

Yamaha SZR 660 1999

Sportive
Fiche créée le 07/10/2011

          Twin ou 4 cylindres, voici les 2 principales architectures qui habitent les sportives depuis belle lurette. La démarche de Yamaha pour sa nouvelle petite sportive est tout autre et ne manque pas d'originalité. L'idée est d'offrir une machine ayant le goût du sport, des performances honorables mais sans coûter les yeux de la tête. Intéressant, n'est-ce pas !?! De là est née la SZR 660, dont le châssis est étroitement dérivé de la dynamique TZR 250 (seulement vendue au Japon). La grosse surprise provient de la motorisation : il s'agit d'un monocylindre. Oui, ça surprend... C'est vrai que ce choix peut paraître étrange. Mais, à bien y réfléchir - le mono est par définition un moulin de caractère, qui gratifie le pilote de bons coups de pieds au c.. et d'une bonne patate disponible très tôt.
Yam n'a pas cherché bien loin pour trouver un moteur. Il a récupéré le 660 du trail XTZ en le revisitant très légèrement. En fait, seul la boite (le 1er rapport) est modifiée et la couronne se voit amputée de six dents.

        Avec un moulbif de trail et une partie-cycle affûtée, de quoi est donc capable cette jolie petite sportive ? D'attiser la curiosité déjà. Le dessin de sa partie avant est à la fois sympathique et léger. La fourche inversée et le cadre faisant penser à celui du FZR annonce du sérieux. On sera peut-être moins emballée par la selle bicolore et le cul plutôt massif qui alourdit la ligne générale. Le bras oscillant, de type banane à droite et renforcé à gauche, rattrape tout ça.
48 ch, cela peut paraître léger, mais la machine l'est également. Moins de 180 kgs toute mouillée et un accueil qui incite au pilotage. Tableau de bord sport (avec une zone rouge à... 7 000 trs), rétros inutiles, demi-guidons sous le té de fourche, position de conduite ramassée et basculée sur l'avant - de quoi vous motiver pour l'attaque mais pas vraiment pour aller en ville. Pourtant maniable, légère et docile dans la city, la SZR est vite fatigante, braque sans optimisme et vos poignets ne mettent pas longtemps à râler. OK, la balade, on oublie !

         Et ce mono, alors ? Ben, il n'emballe pas vraiment. Déjà, il manque un peu de souplesse et de watts à bas régime. Avec une transmission pareille, fallait s'y attendre... Cela polisse beaucoup trop les sensations. Et puis, il est beaucoup trop discret. Le silencieux d'échappement porte vraiment bien son nom et l’étouffe littéralement
Si le châssis est taillée pour les routes bien viroleuses de la France profonde, le mono exige qu'on l'emmène au delà des 3 500 trs pour répondre correctement. La puissance qu'il distribue lui assure de très honnêtes performances mais son comportement ne séduit pas : pas de coup de pied, de sauts d'humeur, un visage trop lisse. En revanche, cela permet de parfaitement maîtriser les watts. Ils ne vous débordent jamais et vous laissent libre cours à l'improvisation.

         Ainsi, vous allez apprendre à piloter, privilégier la vitesse de passage en courbe et vous initier aux techniques de pilotage sans vous soucier de gros canassons qui poussent à la roue arrière.
La moto est très saine, les suspensions agréables et efficaces, l'agilité et la stabilité rassurantes bien qu'on aurait apprécié un peu plus de vivacité, la machine n'étant pas très incisive de ce coté là. Le simple disque n'a pas les prétentions de l'équipement d'une hypersport mais il convient bien à ce type de petite sportive. Le bilan que laisse cette SZR 660 est mitigé bien que la moto ne manque pas d'intérêt. Son moteur n'offre pas l'agrément espéré alors que son châssis en incite beaucoup. Son tarif permet quant à lui d'ouvrir aux jeunes loups de nouvelles perspectives ; pour le prix d'un trail, ils peuvent se payer une petite sportive qui ne les ruinera pas en entretien. Ah, si seulement elle avait plus de caractère...

M.B
(inspiré par l'article de S. Van Gelder - Moto-journal n°1 190
photos constructeur)

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Yamaha SZR 660 1999

Yamaha SZR 660
  • Chassis :
  • Cadre : Deltabox en aluminium
  • Réservoir : 14 litres
  • Hauteur de selle : 770 mm
  • Longueur : 2040 mm
  • Largeur : 740 mm
  • Hauteur : 1140 mm
  • Empattement : 1410 mm
  • Poids à sec : 159 kg
  • Poids en ordre de marche : 179 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, déb : 120 mm
  • 1 disque Ø 320 mm, étriers à 4 pistons
  • Roue AV : 110 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boîte à 5 rapports
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur, déb : 121 mm
  • 1 disque Ø 210 mm, étrier à 2 pistons
  • Roue AR : 150 / 60 - 17"
  • Moteur :
  • Monocylindre en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Carburateur Ø nc
  • 1 ACT
  • 5 soupapes par cylindre
  • 659 cc (100 x 84 mm)
  • 48 ch à 6500 tr/min
  • 5.6 mkg à 5500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 3.31 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Yamaha SZR 660 1999

Les plus
  • Concept intéressant
  • Pour s'initier au pilotage
  • Partie-cycle et comportement
Les moins
  • Moteur trop linéaire
  • Manque de souplesse
  • Confort spartiate
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Yamaha SZR 660 1999"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :