Motoplanete
À la une des Actualités

Jonathan Rea apporte sa 100eme victoire à Kawasaki.

Jonathan Rea apporte sa 100eme victoire à Kawasaki.

  Superbike - Course 1

  Le Britannique Tom Sykes s'est offert son premier succès de la saison sur le circuit britannique devant Leon Haslam et Alex Lowes.

  Malgré un ciel menaçant, Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) a une fois de plus assis sa suprématie à Donington Park lors de la première course du Round Pata de Grande-Bretagne. Le Champion WorldSBK 2013, qui n'avait plus gagné depuis Laguna Seca l'an dernier, s'est imposé pour la neuvième fois consécutive sur ses terres.

  Troisième sur la grille, Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati) a pourtant réalisé le meilleur départ devant Tom Sykes et son coéquipier Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team). Les trois leaders tentaient aussitôt de creuser l'écart, mais la lutte entre les deux Kawasaki profitait à Leon Haslam (Kawasaki Puccetti Racing), lequel s'emparait de la troisième position.
 
  Leandro Mercado (IodaRacing) menait quant à lui le groupe des poursuivants devant Eugene Laverty (Milwaukee Aprilia), Marco Melandri et Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team). Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team), écarté au premier virage par Laverty, pointait au 17e rang après trois tours. Leon Camier (MV Agusta Reparto Corse) et Xavi Forés (Barni Racing Team) complétaient alors le Top 10.
 
  En tête, Davies maintenait une légère avance sur Rea. Sykes lui comptait déjà plus de deux secondes de retard sur son coéquipier. Le pilote Ducati cédait finalement sous la pression du Nord-Irlandais et chutait dans l'ultime virage du sixième tour, mais il réussissait toutefois à reprendre le guidon de sa Panigale R.
 
  Sykes, invaincu à Donington depuis 2013, n'avait pas dit son dernier mot. L'Anglais parvenait à remonter à une demi-seconde de son coéquipier à la mi-course. Après quelques tentatives, il prenait l'ascendant à cinq tours de l'arrivée et n'a pas tardé à s'échapper. Moins rapide, Rea souffrait pour suivre le rythme et, tout comme Davies, il partait à la faute à trois boucles de la fin.
 
  Haslam héritait ainsi de la deuxième place tandis que Lowes, auteur d'une excellente remontée, s'offrait son premier podium au guidon de la YZF-R1 grâce à une erreur commise dans le dernier tour par Melandri, lequel échouait à la quatrième position devant van der Mark, Camier et Mercado.
 
  Davies achevait de son côté la première course à la huitième place. Celle-ci lui permettra de s'aligner sur la première ligne dimanche. Torres et Forés terminaient neuvième et dixième, respectivement. Les deux Espagnols devançaient leur compatriote Román Ramos (Team Kawasaki Go Eleven) et le duo du team Milwaukee Aprilia, Lorenzo Savadori et Eugene Laverty.
 
  Unique représentant du Red Bull Honda World Superbike Team, Bradl devait se résoudre à l'abandon.
 
  Superbike - Course 2

  Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) qui commettait sa toute première erreur de la saison samedi s'est imposé avec l'art et la manière à l'arrivée de la deuxième course à Donington Park. Il offrait ainsi la 100e victoire à Kawasaki depuis la première du constructeur japonais en 1988 avec Adrien Morillas.

  Eugene Laverty (Milwaukee Aprilia) réalisait pourtant meilleur départ devant Xavi Forés (Barni Racing Team) et Leandro Mercado (IodaRacing), lequel bouclait le premier tour en tête. Dixième sur le grille, Rea n'a pas tardé à prendre le commandement puis à creuser l'écart sur Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) et Marco Melandri (Aruba.it Racing - Ducati).
 
  Mercado se voyait repoussé au cinquième rang juste derrière Tom Sykes (Aruba.it Racing - Ducati), qui partait de la neuvième place sur la grille. Derrière, Leon Haslam (Kawasaki Puccetti Racing) se faisait piéger sous les yeux de Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati). Laverty commettait lui aussi l'irréparable quelques instants plus tard.
 
  Invaincu depuis 2013 sur le tracé britannique, Sykes parvenait à se débarrasser de van der Mark au sixième passage avant de mettre les bouchées doubles pour remonter sur son coéquipier, qui comptait alors près de quatre secondes d'avance. Alors que Melandri restait dans le sillage de van der Mark, il était victime d'un problème mécanique et devait se résoudre à l'abandon. Alex Lowes (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) héritait de la quatrième position tandis que Davies profitait de la chute de Mercado pour compléter le Top 5 à la mi-course.
 
  En tête, Rea maintenait une avance confortable sur Sykes jusqu'au drapeau à damier. Second malgré ses efforts, l'Anglais mettait un terme à une série de neuf victoires consécutives à Donington. Après son coéquipier samedi, van der Mark avait une place sur le podium en ligne de mire avant de s'incliner derrière Davies avant le tour final. Lowes se classait quant à lui cinquième.

  Sixième, Leon Camier (MV Agusta Reparto Corse) se positionnait devant Forés. Le Valencien franchissait l'arrivée avant son compatriote Román Ramos (Team Kawasaki Go Eleven), Jake Dixon (Royal Air Force Reg. & Res. Kawasaki), pilote invité, et Raffaele De Rosa (Althea BMW Racing Team).
 
  Après son abandon samedi, Stefan Bradl (Red Bull Honda World Superbike Team) s'offrait les points de la 11e place. Riccardo Russo (Guandalini Racing), Ondrej Jezek (Team Kawasaki Go Eleven) et Ayrton Badovini (Grillini Racing) clôturaient de leurs côtés la liste des 14 pilotes à l'arrivée.
 
  Fort de ce 46e succès en WorldSBK, Rea conforte son rang de leader au classement provisoire. Il compte désormais 55 points d'avance sur Sykes (205) dans la course au titre.

World SuperSport

  Le Champion du Monde a décroché sa troisième victoire consécutive tandis que Lucas Mahias et Jules Cluzel complétaient le podium.
Qualifié en pole position, Kenan Sofuoglu (Kawasaki Puccetti Racing) s'est adjugé une nouveau succès au Round Pata de Grande-Bretagne, le 41e de sa carrière en Championnat FIM World Supersport ; une épreuve riche en rebondissements qui fut interrompue au quatrième tour.

  Xavi Cardelús (Race Department ATK#25), victime d'un problème moteur au guidon de sa MV Agusta, laissait quelques traces d'huile avant le dernier virage. Cet incident entraîna la levée du drapeau rouge afin de procéder à un nettoyage de la piste. Pour sa part, PJ Jacobsen (MV Agusta Reparto Corse), leader de la journée d'ouverture et sixième sur la grille, devait se résoudre à l'abandon.  
 
  De nouveau en pole position pour une seconde course ramenée à 13 tours, Sofuoglu virait en tête devant Luke Stapleford (Profile Racing), Jules Cluzel (CIA Landlord Insurance Honda) et Lucas Mahias (GRT Yamaha Official WorldSSP Team). Coéquipier de ce dernier, Federico Caricasulo (GRT Yamaha Official WorldSSP Team) se faisait piéger dans le premier tour.
 
  En tête, Sofuoglu comptait un léger écart d'une demi-seconde sur Cluzel. De son côté, Mahias réussissait à se défaire de Stapleford pour tenter de revenir sur son compatriote. L'Anglais et son coéquipier Jack Kennedy (Profile Racing) complétaient le Top 5 à la mi-course à quelques encablures du pilote Yamaha ; lequel parvenait à reprendre l'avantage sur Cluzel et à se hisser au deuxième rang de la hiérarchie. Sofuoglu pointait alors avec plus de 1.5 seconde d'avance sur les deux pilotes tricolores.
 
  Le quintuple Champion du Monde a su garder une avance confortable tandis que la lutte faisait rage entre ses deux adversaires. Cluzel tentait une attaque dans le tour final, mais le pilote Honda élargissait légèrement et permettait à Mahias de conserver sa deuxième place sous le drapeau à damier.
 
  Stapleford s'est brillamment défendu face à Kennedy en finissant au pied du podium. Sixième, Sheridan Morais (Kallio Racing) devançait Anthony West (EAB West Racing) et les deux Honda de Kyle Smith (Gemar Team Lorini) et d'Hikari Okubo (CIA Landlord Insurance Honda). Joe Francis (HALSALL Racing Team), wildcard pour cette épreuve, se voyait quant à lui crédité de la dixième position.
 
  Hannes Soomer (Wilsport Racedays), 13e, était le premier représentant FIM Europe Supersport Cup ; son principal rival, Alessandro Zaccone (MV Agusta Reparto Corse), ayant chuté en fin de course.
 
  Au classement provisoire, Mahias conserve l'avantage avec 30 points d'avance sur Sofuoglu (75 points) qui, grâce à cette victoire, remonte à la deuxième place.

STK 1000

  Toprak Razgatlioglu s'est illustré au Round Pata de Grande-Bretagne, alors que son plus proche adversaire au général Michael Rinaldi partait au tapis.

   Le Turc (Kawasaki Puccetti Racing) a remporté haut la main sa deuxième victoire de la saison. Sous le drapeau à damier, il devançait Florian Marino (Pata Yamaha Official STK1000 Team) de plus de deux secondes alors Maximilian Scheib (Nuovo M2 Racing) complétait quant à lui le Top 3.

  Auteur d'un excellent départ depuis la deuxième ligne, le Turc prenait le commandement de la course au premier passage pour ne plus jamais le quitter. Qualifié en pole position, Michael Rinaldi (Aruba.it Racing - Junior Team) tentait de suivre le rythme du pilote Kawasaki, mais sous la menace de Scheib, l'Italien cédait sous la pression dans le dernier virage.
 
  Marino parvenait à se hisser en deuxième position devant Scheib, lequel n'a rien pu faire pour revenir dans son sillage. Le Chilien devait ainsi se contenter de la troisième position tandis que Roberto Tamburini (Pata Yamaha Official STK1000) échouait pour sa part au pied du podium.
 
  Cinquième, Federico Sandi (Berclaz Racing Team) plaçait sa BMW S 1000 RR devant la Kawasaki Illia Mykhalchyk (TripleM Racing). Jérémy Guarnoni (Pedercini Racing Kawasaki) se voyait crédité de la huitième position derrière Sébatien Suchet (Berclaz Racing Team) tandis que Mike Jones (Aruba.it Racing - Junior Team), coéquipier de Rinaldi, bouclait le Top 10.
 
  Au classement provisoire, Razgatlioglu profite de l'erreur de Rinaldi pour se placer la tête avec 79 points, contre 70 pour le pilote transalpin.

World SSP 300

  L'Italien s'est imposé au terme d'une course au coude-à-coude face Mika Pérez et Marc García à Donington Park.

  Alfonso Coppola (SK Racing), qui avait manqué de gagner de justesse lors du dernier rendez-vous sur ses terres à Imola, a enfin été récompensé au Round Pata de Grande-Bretagne. L'Italien a sur venir à bout de Mika Pérez (Wilsport Racedays) et de Marc García (Halcourier Racing).
 
  L'Italien prenait l'avantage dans le dernier tour juste avant la chicane de l'ultime boucle pour se frayer un chemin vers un premier succès.
 
  Pérez avait pourtant réalisé le meilleur départ devant son compatriote Borja Sánchez (Halcourier Racing) et Chris Taylor (MTM HS Kawasaki), pilote britannique invité pour cette épreuve.
 
  À huit tours du drapeau à damier, le peloton de tête composé de Pérez, Coppola et García commençait à creuser l'écart. S'ensuivait une passe d'armes à couper le souffle jusqu'à l'arrivée.
 
  Scott Deroue, (MTM HS Kawasaki), toujours leader du classement provisoire, échouait quant à lui au pied du podium devant Armando Pontone (IodaRacing) et Robert Schotman (GRT Yamaha Official WorldSSP300 Team).
 
  Dans le clan français, Enzo De La Vega (GRT Yamaha Official WorldSSP Team) se classait 17e, tandis que Valentin Grimoux (Team Toth) était 28e.

Crédits infos et images : WorldSBK.com
Kawasaki Racing - Yamaha Racing - D.R.

Avis

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus