Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Les chroniques de MC - derniers jours en Espagne.

Les chroniques de MC - derniers jours en Espagne.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Le bal des pneus continuent pour M.C., en phase d'intégration avancée dans le paddock. Mais au-delà du ciel ibérique pointe déjà les effluves de l'autre coté de l'océan.

          Lundi 12, mardi 13 et mercredi 14, 3 jours d'essais de pré saison.
 
          Rdv au circuit à 9h, les journées de tests commencent à 9h, mais les motos n'entrent en piste que quand celle-ci est à la bonne température, et ce n'est pas à 9h du matin qu'elle l'est.
 
          Nous en profitons pour discuter avec les wheel man des essais de la veille. Je commence à en connaître quelques uns, surtout des transalpins, il faut dire que je suis capable d'aligner quelques mots d'italien, et étant le seul de la maison à le faire, les compatriotes de son altesse Giacomo Agostini, se tournent plus aisément vers moi.
 
          Quelques cafés plus tard, une symphonie en 4 cylindres nous indique que la valse des gommes ne va pas tarder.
 
          10H30, nous apercevons les premiers racks et les premières roues. La journée débute. Etant proche de la piste, la différence de sonorité entre chaque catégorie nous sert d'horloge. Nous connaissons les horaires des différentes classes, nous pouvons ainsi anticiper si nous allons passer du petit ou du gros pneu ou si c'est l'heure de beurrer le pain d'un sandwich avalé en surveillant un pneu tournant sur l'équilibreuse.
 
          18h, fin de la dernière séance, il nous reste à changer les gommes des motos qui viennent de quitter la piste.
 
          19h, journée terminée… Hôtel, douche, petite visite des abords, resto et dodo…
 
          Trois jours, trois copiés-collés, mis à part le dernier après midi, où quasiment tout le monde est assez pressé de rentrer chez soi, il faut dire que pilotes comme techniciens, organisateurs comme accompagnants, cela fait deux semaines que nous avons quitté les sièges respectifs de nos sociétés.
 
          Témoin de ce besoin de solder le dernier après midi, seules quelques motos prendront part à la dernière séance.
 
          De notre coté, afin de prendre de l'avance, un des équilibreurs s'occupe du tri et du rangement des stocks de pneus dans les semis, un autre démonte les tapis de sols, un des monteurs sur machine  enlève les bâches latérales de la structure.
 
          18h30, plus aucun pneu à monter ou à démonter, l'ensemble du personnel se jette à corps perdu sur le rangement du matériel.
 
          Cette organisation bien rodée nous permettra de quitter le circuit à 20h00.
 
          Dernière nuit dans le sud de l'Espagne, demain c'est plein nord pendant 2 jours.
 
          Jeudi 15 et vendredi 16, 1600 km d'autoroute à avaler en camion à environ 80 km/h de moyenne, Sachant que la législation nous impose 45 mn de coupure toutes les 4h30 de conduite, que l'on ne peut conduire plus de 10h par jour et qu'un arrêt d'au moins 9h est obligatoire entre chaque journée de conduite, si l'on fait le compte, la facture du retour se monte à 20h derrière le volant et donc 2 jours, si bien entendu tout se passe bien, la moindre panne, le moindre bouchon risque de nous arrêter à seulement quelques km de notre destination. Ce ne sera pas le cas, nous rentrerons dans les temps.
 
          Week-end du 17, 2 jours de pause avant une nouvelle mission : préparer les containers pour le grand prix d''Argentine...

Chronique précédente : Un souffle sur Jerez

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Les chroniques de MC - derniers jours en Espagne."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire