Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Yahama et Tech 3, c'est (bientôt) fini !

Yahama et Tech 3, c'est (bientôt) fini !

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Séduite par l'offre alléchante d'un autre constructeur, l'écurie française a décidé de stopper sa très ancienne collaboration avec Yamaha dès 2019. Un partenariat qui a débuté il y a près de 20 ans !

Petit coup de tonnerre dans les paddocks du MotoGP !

Alors qu'ils collaborent depuis près de 20 ans au sein du championnat du Monde, Yamaha et le team français Tech 3 vivront cette année leur ultime saison ensemble. En effet, la structure tricolore a annoncé aujourd'hui qu'elle mettrait fin à son contrat (débuté en 1999) avec la marque aux diapasons à la fin 2018. Une décision, que Yamaha a accepté avec regret, tout en assurant garantir un soutien total à Tech3 lors de cette ultime campagne 2018. Il faut dire que Tech 3 faisait office de team satellite de premier choix (voire de luxe!) depuis l'arrivée de Johann Zarco dans ses effectifs.

Du côté de Tech 3, on assure que cette dernière année avec Yamaha se passera aussi bien que les autres. Au vue des performances de Zarco à l'intersaison, on ne peut que s'attendre à du bon. Précisons d'ailleurs que le Cannois sera secondé par Hafizh Syahrin, pilote malaisien qui vient juste d'être titularisé pour la saison complète chez Tech 3 en remplacement de Jonas Folger, souffrant d'un mystérieux mal. Quant à son avenir, la structure française précise qu’elle annoncera ses plans pour 2019 à une date ultérieure. Mais Hervé Poncharal, le team Manager de Tech 3, a expliqué qu'une offre répondant a tout ce qu'il attendait depuis des années lui avait été faite. Une offre qu'il ne pouvait pas refuser...

Alors, quel constructeur pour la structure de Bormes-les-Mimosas en 2019 ? À ce jour, le plateau MotoGP compte huit Ducati, six Honda, quatre Yamaha, deux Aprilia et deux Suzuki et deux KTM. Et c'est clairement du côté de ces 3 derniers constructeurs que l'éventualité d'un partenariat reste le plus probable. N'oublions pas que Suzuki et KTM ont déjà annoncé leur volonté de fournir au moins deux motos satellites en 2019...


Yamaha est de son côté en train d’examiner la possibilité d’aligner une équipe satellite en 2019. Et il se dit en coulisses que cette rupture arriverait à point nommé pour une certain Valentino Rossi... Agé de 39 ans, le Doctor pense forcément un peu plus à son avenir et songerait à créer une écurie à son nom. Ecurie qui pourrait recevoir le soutien de Yamaha. Tiens donc….

Mais bref. Avant de tirer des plans sur la comète pour 2019, laissons déjà débuté la saison 2018 qui débutera le 18 mars prochain au Qatar. Plus qu'une vingtaine de loooooooong jours à patienter....!

 

Kouichi Tsuji, General Manager Motorsports Development Division – Yamaha Motor Corporation :

« Hervé Poncharal, patron de l’équipe Tech3, nous a très récemment informés de sa volonté de ne pas poursuivre son contrat avec Yamaha. Après plusieurs discussions avec lui, son désir de s’orienter vers un autre motoriste pour la suite apparaissait évident. À contrecœur, nous étions donc obligés d’accepter sa décision. C’est toujours triste lorsqu’un tel partenariat se termine, d’autant plus que nous étions associés depuis de très longues années. Nous sommes très reconnaissants de sa fidélité et son soutien accordés à la marque Yamaha, ainsi que des résultats obtenus tout au long de cette longue période. Nous continuerons d’être pleinement impliqués auprès de Tech3 et de ses pilotes lors de la saison 2018, tout en évaluant les options pour une équipe satellite en vue de 2019 et d’au-delà."

 

Hervé Poncharal, Team Manager – Monster Yamaha Tech3 :

« Difficile de résumer ces 20 ans de partenariat entre Tech3 et Yamaha en quelques mots. Depuis que j’ai rencontré M. Lio en 1998, nous avons connu une aventure extraordinaire en compagnie de Yamaha Motor Corporation. Je ne garde en mémoire que de fantastiques souvenirs. Cette atmosphère et ces moments que nous avons pu passer avec la toute la famille Yamaha, resteront à tout jamais dans mon cœur et dans ma mémoire. Clairement, clore ce chapitre est une grande décision de ma part. Tout ce que je souhaite dire, c’est un énorme merci à Yamaha, à Messieurs Tsuji, Tsuya, Jarvis et Nakajima, sans oublier tout leur staff, qui nous ont soutenus et aidés. Tech3 est une petite entreprise, qui doit penser à son futur et qui doit peser les différentes options. Une offre, qui comporte ce que nous attendions depuis des années, nous a été faite… Je ne pouvais pas refuser. Mais nous resterons le team Monster Yamaha Tech3 jusqu’au dernier tour du Grand Prix de Valence. Johann Zarco et Hafizh Syahrin lutteront pour figurer aux avant-postes et Yamaha peut compter sur nous : nous serons un partenaire loyal jusqu’au bout. Une fois de plus, un énorme merci à Yamaha pour son soutien. Je leur souhaite tout le succès qu’ils méritent et de trouver une équipe pour remplacer Tech3. »

 

crédits photos : motogp.com

Le bon choix

Vous choisissez d'ecrire l'histoire, ça ne va pas sans risque mais l'essentiel est là. Seront-ils aussi bien représentés avec une autre équipe satellite ? Objectivement, c'est très peu probable. Répondre à Térence REYNAU
Ajouter vous aussi un commentaire sur "Yahama et Tech 3, c'est (bientôt) fini !"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Actualité relative à cet article
- Yahama et Tech 3, c'est (bientôt) fini ...
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Les statistiques Xiti - Régie publicitaire