Motoplanete

KTM250 EXC Six Days TPI 2019

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

En deux temps six mouvements

Enduro

Une icône du 2-temps pour satisfaire les violences d'une épreuve redoutable. Dans le domaine des sports mécaniques tout-terrain, KTM et l'ISDE (International Six Day Enduro) font assurément partie des plus grands noms de l'industrie. La KTM 250 EXC TPI SIX DAYS occupe un rang à part. Conçue pour venir à bout des conditions les plus éprouvantes et dotée de composants haut de gamme et d'une injection électronique à 2 temps révolutionnaire, la KTM 250 EXC TPI 2019 est une force avec laquelle il faut compter. Comme l'épreuve ISDE 2018 a eu lieu à Viña del Mar au Chili, toute la gamme SIX DAYS arbore des touches de rouge, blanc et bleu en hommage aux couleurs du pays.

Équipement Six Days

- Selle Six Days pour un confort optimal sur longues distances
- Graphismes exclusifs Six Days au design saisissant
- Bouton de changement de courbe de puissance·au guidon
- Guidon avec logo Six Days
- Silencieux Six Days (anodisé anthracite, avec logo Six Days)
- Tés de fourche usinés anodisés orange pour un maintien et un fonctionnement parfaits de la fourche
- Protection thermique sur tous les modèles à 2 temps pour une protection efficace du pot d'échappement
- Disque de frein avant flottant pour un freinage homogène dans les conditions extrêmes
- Disque de frein arrière plein (non ajouré/non perforé) pour une meilleure résistance thermique et une usure réduite des plaquettes de frein
- Couronne arrière Supersprox Stealth bi-métal avec couronne interne en aluminium et couronne externe dentée en acier pour une longévité hors pair
- Tire axe pour une dépose rapide de la roue avant
- Cadre orange
- Protection moteur
- Guide-chaîne orange

Moteur et silencieux

Pour répondre aux attentes des enduristes purs et durs, KTM a développé des moteurs 2 temps à la pointe du progrès. Dotées d'une technologie d'avant-garde et offrant un couple et une puissance adaptés aux spécificités de l'enduro, ces mécaniques à 2 temps constituent l'arme de prédilection pour relever les défis extrêmes en tout-terrain.

Cylindre

Le cylindre de la KTM 250 EXC TPI, d'un alésage de 66,4 mm, est doté d'un axe de commande sophistiqué qui assure un déploiement de puissance tout en douceur. Les injecteurs chargés d'introduire le carburant dans les transferts à l'arrière sont placés de part et d'autre du cylindre. La combustion est donc plus efficace, ce qui se traduit par une économie de carburant et une diminution des émissions. Un petit tube à l'arrière du cylindre est relié au capteur de pression d'admission chargé de communiquer le débit d'air à l'unité de contrôle.

Boîte de vitesse

La boîte de vitesse à 6 rapports, étagée spécialement pour l'Enduro, est un modèle de précision et d'onctuosité. Comme la sécurité est également un paramètre essentiel, le sélecteur adopte un nouveau design « zéro saleté » qui évite le blocage de l'articulation du levier par encrassement. Car même les amateurs de terrains gras voient la boue d'un mauvais œil lorsqu'elle se loge aux mauvais endroits.

Carters moteur et couvercles

Pour une centralisation optimale des masses, les ingénieurs KTM ont conçu des carters moteur moulés ultra-légers et relevé la position du vilebrequin et de l'arbre d'embrayage afin de les rapprocher du centre de gravité, ce qui se traduit par une tenue de route exceptionnelle. Cette astuce a permis, en outre, de dégager de la place pour installer un arbre d'équilibrage, pour que tu puisses avaler les kilomètres à toute allure et en toute décontraction. Autre innovation intéressante pour maintenir le moteur aussi radieux qu'aux premiers jours : des couvercles de carter moteur avec une structure de surface élaborée, destinée à réduire l'usure causée par les bottes du pilote.

Gestion du moteur

Le système de gestion du moteur (EMS) des modèles TPI dispose d'une unité de contrôle située sous la selle. Le calage de l'allumage est calculé par l'unité de contrôle. La quantité précise de carburant à injecter dépend quant à elle des mesures relevées par les capteurs telles que la pression de l'air ambiant et à l'admission, la position de la poignée des gaz ou la température de l'huile et de l'eau. Comme le système est prévu pour compenser les fluctuations d'altitude et de température, l'injection ne demande aucune intervention manuelle du pilote.

Arbre d'équilibrage

Les mains ou les pieds engourdis ne sont pas une fatalité. La conception du moteur a rendu possible l'utilisation d'un arbre d'équilibrage latéral qui contribue à minimiser les vibrations. La conduite est plus confortable et moins éprouvante.

Embrayage

La KTM 250 EXC TPI utilise un embrayage DDS (Damped Diaphragm Steel) développé par KTM ; il est doté d'une cloche d'embrayage en acier sans usure, de disques d'embrayage offrant une très grande résistance à la chaleur et de chemises en acier traitées au nitrate. Ce design judicieux se distingue par l'emploi d'un ressort diaphragme à la place des habituels ressorts hélicoïdaux, conférant à l'embrayage une plus grande souplesse. Le ressort diaphragme laisse également suffisamment de place pour un système d'amortissement intégré au moyeu d'embrayage, de façon à favoriser la traction et la durabilité. L'embrayage est activé par un système hydraulique fabriqué par Brembo, lequel joue un rôle essentiel dans la progressivité et la souplesse de l'embrayage.

Pompe à huile

Les heureux propriétaires d'une KTM EXC TPI pourront désormais se passer du traditionnel pré-mélange huile-carburant propre aux 2 temps. Une pompe à huile électronique fait circuler l'huile du réservoir d'huile au moteur, via le corps d'injection, de façon à garantir un parfait mélange huile-carburant, quelles que soient les conditions et le régime du moteur. Le dispositif, censé réduire jusqu'à 50 % les émissions du système d'échappement par rapport aux anciens modèles, est commandé par l'unité de contrôle en fonction de la vitesse de rotation et de la charge du moteur mesurées par le capteur de position de clapet d'étranglement. Avec une capacité de 0,7 litre d'huile (soit une contenance suffisante pour 5 à 6 pleins de carburant), on est tranquille pour un bon moment.

Corps d'injection

Le moteur à injection TPI est pourvu d'un corps d'injection de 39 mm mis au point par Dell`Orto. La quantité d'air qui entre dans le moteur est régulée par un papillon relié à une came (à deux câbles) contrôlée par la commande des gaz au guidon. Par ailleurs, un capteur de position de clapet d'étranglement communique le débit d'air à l'unité de contrôle, tandis que le ralenti est géré par la vis du bypass. Le dispositif de démarrage à froid ouvre un circuit bypass afin d'apporter le surplus d'air nécessaire aux démarrages à froid. L'huile prélevée par la pompe à huile transite par la pipe d'admission avant d'être mélangée à l'air entrant afin de lubrifier les paliers de vilebrequin, le cylindre/piston, etc.

Refroidissement

Le système de refroidissement intégré éprouvé de KTM permet de faire circuler le liquide de refroidissement de la culasse via la triangulation de cadre jusqu'aux radiateurs en aluminium fournis par WP. Le ventilateur de refroidissement KTM PowerParts supplémentaire qu'il est possible d'ajouter à cette 2 temps à injection est désormais géré par l'unité de contrôle, ce qui permet de se passer du thermocontact. Son incroyable efficacité tient à la meilleure gestion du flux d'air interne et aux progrès réalisés en matière de ventilation grâce aux calculs CFD (simulation numérique en mécanique des fluides). Les protections de radiateur offrent l'avantage de mieux dissiper la chaleur. Cela est d'autant plus vrai en présence de boue. Intégrés à la partie avant des spoilers, ces protège-radiateurs sont particulièrement utiles en cas de choc.

Châssis

La grande rigidité en torsion du cadre en acier au chrome-molybdène et de la boucle arrière très légère garantit une tenue de route irréprochable. Une réserve d'huile a été prévue au niveau du cadre des modèles TPI. Le nouveau bouchon de réservoir de carburant, logé entre le réservoir de carburant et la colonne de direction, alimente le réservoir d'huile via une durite dans la partie supérieure du tube de cadre.

Cadre

Le cadre en acier au chrome-molybdène de haute technologie, modèle de légèreté, de souplesse et de maniabilité, offre une excellente stabilité et s'avère d'une précision diabolique dans les virages. Grâce à sa grande rigidité en torsion et sa faible rigidité longitudinale, ce cadre permet une meilleure absorption de l'énergie générée par les suspensions avant et arrière lors d'un saut ou du franchissement d'une bosse. La conduite est plus confortable et moins éprouvante. Les pattes de fixation qui assurent la liaison entre la culasse et le cadre sont toujours aussi légères. Montées latéralement, elles contribuent à limiter le niveau de vibration. Deux inserts filetés ont été prévus dans les tubes du berceau inférieur pour rajouter un sabot, en cas de besoin. Les ingénieurs peuvent être fiers de leur travail, car le cadre accuse désormais un kilo de moins que le plus léger des cadres concurrents disponibles aujourd'hui sur le marché. Tout a été fait également pour faciliter son entretien et libérer de la place pour le réservoir et les autres composants. Sur les modèles EXC TPI, le bouchon de réservoir logé dans la partie supérieure du cadre alimente le réservoir d'huile via une durite à l'intérieur du tube de cadre. La boucle ultra-légère, composée de profilés en aluminium stables, accuse moins de 900 grammes sur la balance.

Bras oscillant

Outre un gain de poids intéressant, la fonte d'aluminium possède un comportement en flexion idéal. Le procédé de moulage monobloc élimine les imperfections inhérentes au soudage et garantit une qualité de fabrication plus homogène, mais aussi plus soignée.

Roues

En matière de roues, les ingénieurs KTM en connaissent un rayon. Dotées de moyeux usinés CNC ultra-légers et de jantes Giant haut de gamme, les roues de l'EXC garantissent un maximum de stabilité malgré un poids limité. Et comme elle sont chaussées de pneus MAXXIS, la moto est tout aussi à l'aise et sûre en tout-terrain qu'en conduite sur route.

Suspension avant

La fourche upside-down WP XPlor 48 est une fourche à circuits d'amortissement séparés, développée par WP en collaboration étroite avec KTM. Pourvue chacune d'un ressort, chaque bras de fourche possède une fonction différente : le bras gauche s'occupe de l'amortissement en compression alors que le bras droit gère le rebond. Pour peaufiner chacun de ces réglages, il suffit de tourner la molette prévue à cet effet au sommet de la fourche. Pour limiter les risques de talonnage, la fourche est dotée d'une butée hydraulique étanche. Matériaux de haute qualité, processus de production ultra-sophistiqué, débattement de 300 mm : rien n'a été laissé au hasard pour que la fourche WP XPlor 48 soit le nec plus ultra en termes de réactivité et d'amortissement. La bague de précontrainte (disponible de série sur les modèles Six Days) permet de régler facilement la prétension du ressort sur trois niveaux (standard, +3 mm, +6 mm) et ce, sans le moindre outil.

Suspension arrière

Véritable marque de fabrique de KTM, l'amortisseur PDS est relié directement à la partie supérieure du bras oscillant. Les ingénieurs ont pu, de ce fait, le monter à l'endroit le plus judicieux pour obtenir un amortissement encore plus progressif. Comme l'amortisseur a été rapproché de l'axe central, les charges qui s'exercent sur le bras oscillant et le cadre sont pratiquement symétriques. Cela a permis, en outre, de libérer de la place pour le système d'échappement. Le deuxième piston, associé à une butée de fin de course en forme de coupelle (au lieu d'une butée à aiguille) et supporté par un ressort à action progressive, garantit une excellente résistance au talonnage. Avec ses différents composants usinés et anodisés et son jeu de couleurs caractéristique de la marque WP, cet amortisseur ultra-sophistiqué fait forte impression par rapport aux produits concurrents moins bien finis.

Freins

Plus réactifs, plus efficaces et plus puissants que jamais, les étriers Brembo feront face à toutes les situations. Ces petits bijoux de technologie sont associés à des disques de frein Wave réputés pour leur légèreté. La durite de frein avant en inox dispose d'une protection efficace et d'un guide-câble pour le fil du compteur. Mieux vaut bénéficier d'une puissance de freinage optimale quand on a l'intention de pousser sa machine.

Réservoir de carburant

Le réservoir ultra-léger en polyéthylène offre une capacité de 9,25 litres. Les modèles EXC TPI disposent d'un système de pompe à carburant intégré et d'un indicateur de niveau de carburant supplémentaire très pratique pour éviter la panne sèche.

Boîtier de filtre à air

Le boîtier de filtre à air a été conçu pour mieux protéger le filtre à air contre l'encrassement et garantir un débit d'air optimal. La cage dans laquelle est logée le filtre à air Twin Air extra-large est totalement rigide, ce qui permet de mieux maintenir le système en place. Le design est tellement simple que l'on pourrait remplacer le filtre même avec le visage couvert de boue. Et ce, sans l'aide d'aucun outil. Et en l'espace de quelques secondes.

Guidon

Pour ce qui est des guidons, les ingénieurs KTM ont toujours su dans quelle direction aller. Profilé et fabriqué en aluminium haute résistance, ce guidon NEKEN ne déroge pas à la règle. Il dispose d'une commande des gaz (à deux câbles pour les modèles EXC TPI, comme pour leurs homologues à 4 temps), d'un nouveau cintre à double câble en aluminium et d'un système de réglage de garde ultra-simple. À droite : une poignée vulcanisée ; à gauche : la poignée lock-on ODI aussi confortable que pratique, grâce à son système de montage sans colle, ni fil de fer. Tous les modèles peuvent être dotés d'un sélecteur de courbe d'allumage au guidon (en post-équipement) de façon à changer de cartographie moteur.

Repose-pieds

Les repose-pieds sophistiqués « zéro saleté » évitent l'encrassement du sélecteur de vitesse même lors des passages dans des ornières profondes. Pour favoriser la garde au sol, le sélecteur de vitesse des modèles Enduro a été relevé de 6 mm par rapport à celui des modèles SX. Mais tu es libre d'en changer si cela te chante.

Selle

Taillée sur mesure pour offrir une surface d'appui confortable en enduro, cette selle ultra-résistante permet d'aborder tous les terrains avec une maîtrise déconcertante et en ressentant un minimum de fatigue tout au long de la journée.

Habillage et graphisme

Aux couleurs du drapeau chilien, l'habillage de la KTM 250 EXC SIX DAYS TPI propose les mêmes types de coques avant et arrière que le reste de la gamme enduro, couronnée de nombreux succès. Cela garantit une stabilité maximale et un poids minimal, grâce à une structure et un montage bien pensés. Le montage astucieux de la durite de frein sur la plaque avant cross permet, en outre, de limiter le phénomène d'usure.

Logiciel et électronique

La toute dernière unité de commande inaugurée par la KTM 300 EXC TPI a été reconduite sur la KTM 250 EXC TPI, mais celle-ci intègre un tout nouveau faisceau de câbles. Les modèles KTM EXC TPI disposent d'un des plus modernes systèmes de gestion du moteur jamais conçus sur une motocross à 2 temps. Le calage de l'allumage est calculé par l'unité de commande. La quantité précise de carburant à injecter dépend quant à elle des mesures relevées par les capteurs telles que la pression de l'air ambiant et à l'admission, la position de la poignée des gaz ou la température de l'eau.

Crédits infos et médias : KTM

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      9 690
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreKTM 250 EXC Six Days TPI 2019

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      KTM 250 EXC Six Days TPI 2019
      • Chassis
      • Cadre : Cadre tubulaire central en acier au chrome-molybdène
      • Réservoir : 9 litres
      • Hauteur de selle : 960 mm
      • Empattement : 1 482 mm
      • Poids à sec : 103 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée WP Ø 48 mm, déb : 300 mm
      • 1 disque Ø 260 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AV : 80 / 100 - 21
      KTM 250 EXC Six Days TPI 2019
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • Transmission secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur WP, déb : 310 mm
      • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 140 / 80 - 18
      • Moteur
      • Monocylindre en ligne , 2 temps
      • Refroidissement : par eau
      • Injection Ø 39 mm
      • 249 cc (66.4 x 72 mm)
      • 50 ch
      • Rapport poids / puissance : 2,06 kg/ch
      • Crit'air :

      Concurrentes

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Déposez votre avis sur la KTM 250 EXC Six Days TPI 2019
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos