Motoplanete

de 2004 à 2024Rocket III - La demésure absolue de Triumph

          Pour créer le custom le plus incroyable de la production, avec un moteur énorme, Triumph a ressorti une vieille appelation... de son compatriote de naguère : BSA. C'est en effet chez le confrère brittanique que la Rocket III exista de 1968 à 1975. Chez Triumph, la même moto s'appelait 750 Trident.

          En 2004 sort donc ce modèle hors-normes avec un 3 cyclindres de 2294 cm3, 142 ch et un couple dingue de 20 mkg. Y a pas plus gros sur le marché, jusqu'en 2019 où la nouvelle Rocket III gonfle à 2458 cm3.

          Mais avant cela, Triumph retouche la Rocket à plusieurs reprises. En 2010, elle perd du poids, gagne de meilleures suspensions, l'ABS, un prénom Roadster, 4 ch et 2 mkg de plus. 2013 en rajoute une nouvelle louche.

          La norme Euro4 stoppe la carrière de la Rocket III en 2017. Quelques années s'écoulent et Triumph en profite pour revoir de fond en comble la machine. Résultat, une version TFC revient en 2019 avec un moteur plus gros, un nouveau chassis, des périphériques haut de gamme et beaucoup de poids en moins. L'année suivante, les versions R et GT s'installent en série avec le 3-cylindres 2,5 L, 167 chevaux et presque 23 mkg.

          La Rocket III a connu de multiples déclinaisons au cours de sa carrière : Touring ; Classic, Roadster, X, TFC, Triple Black, Special Edition 221, Chrome.

Millésimes

2004

2005

2007

2008

2009

Évolution

2012

Évolution

2013

2014

2015

2016

Évolution

2020

2021

2022

2023

Évolution

2024

Évolution

2024

L'évolution

L'évolution de la 2500 Rocket III GT Storm sous tous les angles

Prix

Couple

Puissance

Rapport Poids / Puissance

Comparateur
Comparer des motos

Indispensables

La sécurité du pilote et les performances de votre moto sont primordiales. Chez nos partenaires 'Motoblouz' et 'la Bécanerie', vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin, de l'équipement aux pièces détachées, pour entretenir votre machine à la perfection.