Motoplanete

Fiche moto Triumph2500 Rocket III R Storm 2024 Le gouffre de la tempête

Custom

L’atmosphère est lourde… la sueur coule sur la jante arrière… Le tonnerre s’est déclenché dans 3 cylindres démesurés et le train arrière sait qu’il va devoir encaisser une force terrible. La Rocket III devient encore plus méchante, plus puissante, plus mégalomane et le fait savoir en se prénommant désormais Storm.

Un substantif très équivoque, que la marque anglaise avait déjà manié avec une férocité semblable pour une version spéciale de la 1700 Thunderbird dans les années 2010. Avec son gros twin parallèle et son regard de Speed Triple, la T-Bird Storm donnait vraiment dans le méchant. La nouvelle dimension de la Rocket III suit la même envie, avec un orage dans ses entrailles.

Bien plus sombre, le gros cruiser de Triumph transpire encore plus la grogne. Toute la ligne d’échappement a été noirci mais aussi les supports d’étriers de frein, le garde-boue avant, le cuvelage des phares, les tés de fourche, les commandes, les pontets, le bâti arrière et les écopes de radiateur. Seule la ceinture dorsale et le bouchon du réservoir ont échappé à la nuit. La Storm reçoit quasiment le même traitement de surface que la série spéciale « Black » de 2021, avec toutefois un nappage de couleur sur la moitié du réservoir. Même avec ça, pas moyen de faire retomber cette tension de fauve.

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 1Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 1
Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 2Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 2Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 3Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 3Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 4Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 4Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 5Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 5Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 6Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 - 6

Cette moto est dans une catégorie bien à part. La sienne en fait. Tout s’apprécie dans des dimensions d’un autre plan. Ce réservoir immense, ses pneus larges comme ceux des plus éloquents show-bike, ce regard de dingue faussement sage, cette finition. Détailler la Rocket III est toujours un moment fantasmagorique. En particulier cet énorme moteur, tellement gros qu’il a fallu le placer en position longitudinale. Il n’a pas le panache d’un twin américain du Wisconsin mais il l’écrase à la moindre accélération. Et c’est là que la Rocket III Storm se distingue véritablement. Sa puissance a été augmenté de 15 chevaux, pour atteindre 182 bourrins !

Elle en avait déjà tout le tour du ventre, avec un couple qui dévastait tout. Celui-ci a été aussi été poussé, de 4 Nm. Presque 23 mkg viennent prêter main forte aux 182 ch de ce bloc monumental de 2458 cm3.
Mais tous ses watts, elle les connaissait déjà. Uniquement dans sa version TFC.
Depuis, toutes les autres Rocket III se limitaient à 167 ch atteints à 6 000 tr/mn. Aujourd’hui, la Storm pousse sa démence 1000 trs plus tard. Pour cracher sa quinaine de canassons supplémentaires, le gros bloc augmente son taux de compression, revoit ses soupapes et modifie ses arbres à cames. En bonus, il passe lanorme Euro5b.

Triumph 2500 Rocket III R Storm
Long comme un paquebot et pas vraiment léger, la Rocket III a cependant toujours surpris par sa conduite bien plus alerte que son gabarit ne le laisse supposer ; sans que ce soit un roadster mid-size non plus. Le Storm compte améliorer un peu cela avec de nouvelles jantes allégées d’un kilo, redessinées, et équipées de pneus Metzeler Cruisetec.
Pas plus pas moins. D’aucune modification châssis ne conçoit le Storm. Vu la tronche du matos, tu comprends qu’il n’y a rien à toucher. Le robuste cadre en aluminium tient fermement une grosse fourche inversée de 47 mm. Les éléments de suspension sont signées Showa. Les pneus mesurent 150 et 240 m de large et le freinage est redoutable. Aux vues de la puissance du bestiau et de son poids (317 kg), il faut bien du Brembo Stylema avec 4 pistons par étriers pour tordre les disques avant de 320 mm. L’arrière aussi ne fait pas semblant, avec un étrier Brembo et 4 pistons lui aussi, autour d’un grand disque de 300 mm.

Présente sur le marché depuis 5 ans, la 2500 Rocket III s’est, dès le départ, équipé d’un bon paquet d’assistances à la conduite. De nouvelles sont apparues depuis mais la Storm n’en a cure. Elle se satisfait très bien de la dotation reconduite, à savoir un ABS et un contrôle de traction sensible à l’angle, un régulateur de vitesse, un assistant au démarrage en côte et 4 Modes de conduite (Road / Rain / Sport / Rider configurable). Le shifter est en option, tout comme le système de connectivité, les poignées chauffantes, de la bagagerie, et plus d’une cinquantaine d’accessoires.

Triumph 2500 Rocket III R Storm
Le pilote est toujours assis à 773 mm du sol, avec des commandes aux pieds réglages en hauteur sur 15 mm. Si la version GT propose une attitude très custom Softail, notre R Storm met le corps dans une position plus vindicative. Tant mieux : ce n’est pas une Trident 660 ; ici, la poignée de gaz libère les enfers. De quoi affoler les bras, les yeux, la colonne vertébrale, et l’aiguille du compte-tours. Celle-ci s’agite virtuellement sur un compteur TFT couleur. Coté électronique de « plaisance », la Storm reprend là aussi les solutions de l’ancienne Rocket III R, soit l’allumage sans clé, une prise USB, tout l’éclairage à LEDs et des commodos rétro-éclairés.

Pour fêter son 20ème anniversaire, la Rocket III déchaine toute sa puissance sous le couvert d’une nouvelle appellation. Une machine toujours exceptionnelle, chère et surprenante, pour des sensations d’un autre monde.

M.B. - Photos constructeur


Ce qu'il faut retenir

Tarifs

26 395 € en France métropolitaine
* Tarif équivalent à 18,87 x le SMIC français de 2024
Le tarif de la Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 a augmenté de 1200€ par rapport au précédent modèle
Calculez un crédit pour cette moto

Avis

sur 0 avis d'utilisateurs
Modèle commercialisé en

Performances

Fiche technique

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024
  • Châssis
  • Cadre : struture en aluminium
  • Réservoir : 18 litres
  • Hauteur de selle : 773 mm
  • Longueur : 2 365 mm
  • Largeur : 920 mm
  • Hauteur min : 1 125 mm
  • Empattement : 1 677 mm
  • Poids en ordre de marche : 317 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 47 mm, déb : 120 mm
  • Réglage de la compression, de la détente
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux monobloc Brembo Stylema 4 pistons
  • Roue AV : 150 / 80 - 17 → Commander ce type de pneu
  • Pression : 2.9 bars
Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 technique
  • Transmission
  • boîte à 6 rapports , manuelle - shifter en option
  • secondaire par cardan
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur, déb : 107 mm
  • Réglage de la précharge
  • 1 disque Ø 300 mm, étrier monobloc Brembo M4 32 4 pistons
  • Roue AR : 240 / 50 - 16 → Commander ce type de pneu
  • Pression : 2.9 bars
  • Options / équipements
  • Assistance au freinage : ABS
  • ABS Cornering
  • Aide au démarrage en côte (Hill Hold Control)
  • Bluetooth
  • Centrale inertielle
  • Commodos rétro-éclairés
  • Contrôle de traction
  • Démarrage sans clé
  • Embrayage anti-dribble
  • Indicateur de vitesse engagée
  • Jantes aluminium
  • Nombre de mode de conduite : 4
  • Prise USB
  • Régulateur de vitesse
  • Repose-pieds réglables

Galerie

Millésimes

2024

Comparer

Comparer la 2500 Rocket III R Storm face à ses concurrentes

Prix

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 : 26 395 €
Ducati Diavel V4 2024 Non communiqué
Harley-Davidson 1920 Softail Low Rider S FXLRS 2024 Non communiqué

Accélération

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 Non communiqué
Ducati Diavel V4 2024 : 2,90 s
Harley-Davidson 1920 Softail Low Rider S FXLRS 2024 Non communiqué

Consommation

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 : 6,60 l/100km
Ducati Diavel V4 2024 : 6,40 l/100km
Harley-Davidson 1920 Softail Low Rider S FXLRS 2024 : 5,50 l/100km

Autonomie

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 : 273 km
Ducati Diavel V4 2024 : 313 km
Harley-Davidson 1920 Softail Low Rider S FXLRS 2024 : 344 km

Couple

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 : 22,94 mkg
Ducati Diavel V4 2024 : 12,80 mkg
Harley-Davidson 1920 Softail Low Rider S FXLRS 2024 : 17,10 mkg

Puissance

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 : 182 ch
Ducati Diavel V4 2024 : 168 ch
Harley-Davidson 1920 Softail Low Rider S FXLRS 2024 : 105 ch

Rapport Poids / Puissance * Rapport calculé à partir du poids plein

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 : 1,66 kg/ch *
Ducati Diavel V4 2024 : 1,26 kg/ch
Harley-Davidson 1920 Softail Low Rider S FXLRS 2024 : 2,81 kg/ch

Rapport Poids / Couple * Rapport calculé à partir du poids plein

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 : 13,14 kg/mkg *
Ducati Diavel V4 2024 : 16,48 kg/mkg
Harley-Davidson 1920 Softail Low Rider S FXLRS 2024 : 17,25 kg/mkg

Vitesse

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 : 240 km/h
Ducati Diavel V4 2024 : 250 km/h
Harley-Davidson 1920 Softail Low Rider S FXLRS 2024 : 180 km/h

Emission CO²

Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024 : 152 g/km
Ducati Diavel V4 2024 : 154 g/km
Harley-Davidson 1920 Softail Low Rider S FXLRS 2024 : 128 g/km
Comparateur
Comparer des motos

Avis

Déposez votre avis sur la Triumph 2500 Rocket III R Storm 2024

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez nos partenaires Motoblouz et la Bécanerie, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affinez votre recherche et trouvez le modèle qui vous correspond.
Suivre l'actualité

Soyez notifié par email lorsqu'une nouvelle fiche est publiée dans cette catégorie.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Actus